Jennifer Mulertt : Make up Artist

Une maquilleuse qui blogue

mercredi

7

décembre 2016

3

COMMENTS

Un maquillage dans des teintes hivernales avec Too Faced

Written by , Posted in Beauty/Makeup

too faced

 

Ca faisait longtemps que je n’avais pas fait un article fo-ca-li-sée sur Too Faced en tout cas en grande partie. J’avais besoin de nouvelles photos pour le boulot et j’ai donc fait appel à une amie photographe pour un shooting ultra rapide mais néanmoins efficace!

L’idée c’était aussi d’éviter l’option selfie à bout de bras avec le téléphone qui ne fait vraiment pas pro!! Après comme je suis maquilleuse, je me suis permise de poser de façon un peu moins formelle. J’ai déjà ma photo sur ma carte d’identité ou j’ai l’air d’avoir le teint passé à la javel avec ce concept ridicule des « oreilles apparentes » car plus que les traits du visage, ce sont elles qui nous définissent!

Bref, j’ai eu envie de proposer un maquillage coloré avec justement pour la partie « couleur » les produits Too Faced. Et c’est une première sur le blog, le teint a été fait façon « contouring ». Mais léger quand même, je trouve qu’il y a beaucoup de débordements malheureux, un peu comme les personnes qui se font tout refaire et qui ne voit plus le côté fake du résultat! Les youtubeuses américaines pour ne citer qu’elles sont un peu hardcore sur cette partie là du maquillage.

Le résultat est un maquillage dans les teintes hivernales, des couleurs franche et dans les tons froids, du violet sur les yeux et du rouge pin up sur les lèvres sans oublier le blush rosé pour la bonne mine. Je le porte très facilement en journée mais on peut plus le considérer comme un maquillage soirée, l’intensité étant tout de même bien là!

Donc pour le teint, j’ai utilisé ma palette de correcteur de chez Ben Nye qui se composent de fards gras qui se fondent très bien sur la peau, je l’utilise beaucoup en tournage ou en shooting car le produit reste invisible à l’image. Ici j’ai utilisé les teintes qui correspondent à mon  teint mais aussi un teinte beaucoup plus foncée pour sculpter le visage.

 

palette fond de teint ben nye

 

J’ai poudré avec la poudre transparente Prep and Prime de Mac cosmetics en ayant au préalable accentuer les contrastes avec mon correcteur/anti-cernes en crayon, le 24/7 en teinte CIA d’Urban Decay qui est très très pâle. Ne pas hésitez d’ailleurs à utiliser votre anti-cerne si il est un peu plus clair que votre carnation comme le mieux, pour accentuer les zones de lumières. A savoir, la zone sous le sourcil, le coin interne de l’œil, mais aussi les pommettes et un peu le front. Cela reste bien sûr en fonction de votre morphologie mais globalement ces zones gagnent à être « éclairées », le faire au préalable avec votre correcteur accentue le travail de votre illuminateur si vous en utilisez un après.

 

maquillage teinte hivernal avec too faced

 

 

Après le maquillage terminé le seul contouring qui reste un peu apparemment est celui du nez mais en restant discret.

Pour continuer sur le teint, j’ai creuser un peu plus mon visage avec le bronzer Endless Summer de Too Faced qui a la particularité d’être mat et d’avoir un fini absolument pas orange! Et j’ai apporter une touche de peps avec un blush rosé, le Something About Berry de la gamme Sweetheart toujours de Too Faced.

J’ai fait ressortir mes pommettes avec mon illuminateur Clubber Hightlight de Too Cool For School qui se présente sous forme liquide et que j’ai ici tapoté par dessus la poudre pour un résultat plus intense.

 

too faced blus sweetheart, too cool for school clubber highlight

 

Pour les yeux, j’ai eu envie de rester dans une atmosphère froide et j’ai privilégié le violet, je me suis servie de la palette Cat Eyes de Too faced. Sur la paupière mobile, j’ai appliqué le fard violet foncé pailleté Jungle Love sur la moitié externe et sur la moitié interne, j’ai utilisé le fard violet/rose clair irisé, jai bien sûr fondu les 2 pour obtenir un joli résultat. J’ai fait de même sur le ras de cils inférieur à l’aide d’un pinceau biseauté. Pour définir un peu plus la paupière, j’ai déposé en nuage le fard Pussycat sur la partie externe de l’arcade sourcilière et j’ai éclairé mon regard avec le fard Meow qui est un rose pâle scintillant en insistant sur la zone juste sous le sourcil et le coin interne de l’œil.

J’ai intensifié le tout ave mon super crayon Khôl waterproof, le Smoulder Khôl en teinte « superblack » de Soap & Glory que j’ai crayonné à l’intérieur de la muqueuse inférieure et légèrement sur le ras de cils supérieur. J’ai fini avec deux bonnes couches du Fantastic’mascara de Dessange qui apporte beaucoup de volume.

 

cat eyes too faced
smoulder khol, fantastic'mascara

 

Et on finit avec les lèvres, j’avais envie d’une couleur punchy et quoi de mieux que les Melted de Too Faced pour remplir cette tâche! J’ai opté pour le « Ruby » qui est un joli rouge teinté de rose qui lui donne un résultat très pin up. Pour assurer sa tenue, j’ai fait le contour avec un crayon lèvres mais pour atténuer tout de suite la brillance, j’ai mordu dans un mouchoir puis tapoté les lèvres avec un doigt pour bien répartir le produit.

J’espère que le rendu final vous plait, il est très portable pour toutes les couleurs de yeux et aussi bien pour les brunes que les blondes! Les tons froids ont l’avantage de d’apporter une touche de gaieté et un rouge à lèvres comme le ruby de Too Faced donne bonne mine immédiatement!

 

melted ruby d too faced

mardi

29

novembre 2016

0

COMMENTS

Petit comparatif sur les faux-cils Huda Beauty, Eylure et L’Atelier Maquillage

Written by , Posted in Beauty/Makeup

comparatif faux cils

 

En tant que maquilleuse, j’ai l’habitude de poser les faux-cils sur les autres mais sur moi, j’ai la flemme et tout simplement, on a pas la culture en France des faux-cils. En Angleterre ou au Japon, c’est très courant, c’est même pour certaines filles du quotidien et les youtubeuses beauté, principalement les américaines ne font pas un tuto makeup sans.

Je suis la première à constater l’ampleur que prend le maquillage avec les faux-cils mais je trouve aussi plutôt bien que les françaises n’ont pas massivement adhérer au concept. En gros, j’ai un avis un peu mitigé sur leur utilisation au quotidien, je trouve dommage que certaines de ces youtubeuses justement n’arrivent pas à se voir sans et proposent des maquillages dits « naturels » avec des faux-cils.

Mais depuis le 3 octobre, on a une proposition supplémentaire chez Sephora en France avec la marque Huda Beauty. Elle est principalement appréciée chez nous pour ces rouges à lèvres liquides mats car les clientes françaises adorent se dessécher les lèvres et provoquer leur vieillissement prématurés avec ces produits. Je suis moi-même beaucoup plus intéressée par les faux-cils car en l’occurrence peu de marques en France mise à part les professionnelles comme Make Up Forever se sont penchées sur le sujet.

Histoire d’être un peu complète, j’ai aussi essayé dans d’autres marques et j’ai jeté mon dévolu sur Eylure et L’Atelier Maquillage.

On commence avec Huda, on a une partie de la collection en France et le moins qu’on puisse dire, c’est que mise à part les Giselle, la marque ne fait pas dans la discrétion mais quitte à en mettre, autant que cela fasse une différence. Dans cet esprit j’ai choisi les Scarlett qui sont très longs et apportent beaucoup de volume tout en vous faisant un regard de chat de part la forme bien spécifique des faux-cils:

FAUX CILS SCARLETT DE HUDA BEAUTY

 

Sur la photo, je les ai déjà coupé car ils sont trop longs pour mes yeux, je précise qu’il est primordial de les coupé sur l’extérieur là ou ils sont le plus longs (et je précise pour être bien clair que je ne couple par les cils en eux même mais bien la frange qui les tient). Les faux-cils Huda Beauty sont faits main et sont réutilisables une quinzaine de fois, le prix de ceux-ci est de 17,95 euros.

Je les ai déjà porté 6 fois et effectivement, en prenant bien soin de retirer la colle entre chaque utilisation, ils sont encore en très bon état et je vais continuer à les porter. Le fait que la frange soit aussi épaisse aide beaucoup à la pause et ils ne pèsent pas très lourds sur les yeux, on les oublierait presque. Le prix me semble donc parfaitement justifier, pour celles qui ont envie d’une expérience complètement luxe, il y a aussi la collection Mink avec des faux-cils en poils de vison, qui offre un fini très naturel concernant la texture du cil.

Comme vous pouvez le voir sur les photos, je fais toujours un trait d’eyeliner, cela aide à poser les faux-cils et à solidariser les vrais cils des faux.

FAUX CILS SCARLETT DE HUDA BEAUTY

 

J’achète souvent les Eylure lorsque j’ai besoin de faux-cils pour un shooting, notamment parce que si je ne les récupère pas, je perds moins d’argent ils coutent environ 9 euros et il y un choix très large. Je m’en étais rendu compte chez Boots à Londres où la marque est très bien représentée et ils n’ont clairement pas attendu Huda pour s’intéresser aux faux-cils. Cette marque anglaise les commercialisent depuis 1947.

En ce moment en France, on les trouve principalement chez Claire’s Accessoires mais on peut tomber dessus également chez Monoprix. Il faut bien les choisir en fonction de l’effet désiré et de la forme de ses yeux car en termes de qualité de texture, ils ont un aspect beaucoup plus « faux ». J’ai chois les n°118 qui ont l’avantage d’être présentés dans un kit complet avec un faux-cils supplémentaire pour s’entrainer, 2 petites colles et une pince pour aider à les poser (tout cela pour la modique somme de 8, 90 euros). Ils sont plutôt discret et plus allongeant que volumisant.

Faux cils Eyelure n°118

J’aime que cela fasse une différence que je peux voir mais qui peut passer pour des vrais cils. En revanche, comme ils sont beaucoup plus fins, ils sont plus fragiles dont avec ceux-ci, je n’excède pas 3 utilisations.

 

On termine par L’Atelier Maquillage qui est une marque française créée en 2011 qui met l’accent sur les yeux et notamment les sourcils avec une gamme très complète. On la trouve le plus facilement dans les Monop’Beauty et elle propose une collection de 9 paires de faux-cils, tous à 12,90 euros. J’ai choisi les faux-cils La Charmeuse qui est une demi-frange pensée pour apporter de la longueur.

Ils sont idéals si vous ne voulez pas que les gens remarquent le subterfuge car ils se fondent bien dans les vrais cils. L’effet est discret mais élance quand même le regard. Comme pour les Eylure, ils ne sont pas réutilisables plus de 3 ou 4 fois. La demi-frange est un excellent moyen de s’initier aux faux-cils car étant plus courts ils sont plus faciles à positionner.

FAUX CILS LA CHARMEUSE DE L'ATELIER MAQUILLAGE

 

Globalement, je trouve les faux-cils Huda Beauty de meilleure qualité et comme ils sont réellement réutilisable une quinzaine de fois, ils sont en fait pas cher du tout.

A propos de la colle, j’ai utilisé celle fourni avec les Eylure pour les 3 marques et la tenue a été parfaite pour toutes. Elle n’est pas teinte en noir comme Huda Beauty la propose ou encore la colle Duo que l’on peut trouver chez Mac mais si on se loupe et qu’on dépose un peu de colle sur la paupière généralement déjà maquillée, cela sèche et ne se voit pas alors qu’avec la colle noire, elle risque de pourrir votre makeup.

mercredi

16

novembre 2016

0

COMMENTS