Jennifer Mulertt : Make up Artist

Une maquilleuse qui blogue

vendredi

20

janvier 2017

0

COMMENTS

Des yeux de braise avec Charlotte et Huda

Written by , Posted in Beauty/Makeup

the dolce vita charlotte tilbury et camille de huda beauty

Cela faisait un petit moment que je n’avais posté de makeup par ici, pour ma défense, je suis on ne peut plus active sur Instagram , je suis la reine du MOTD (makeup of the day pour les déconnectés), vous pouvez me suivre à « barbieunderage ». Et pourtant, j’ai réintégré le faux-cils dans ma routine makeup depuis l’arrivée d’Huda Beauty chez Sephora en France, j’ai donc quelques nouveautés à vous présenter.

Et mon récent séjour à Londres m’a poussé à faire des achats inconsidérés coté cosmétique notamment chez Charlotte Tilbury dont j’ai découvert les boutiques avec plaisir, de vrais petits boudoirs avec plein de produits et d’images avant/après non retouchées pour nous donner une idée du résultat. J’ai investi dans une palette de fards à paupières que je vous présente aujourd’hui accompagnée par des faux-cils Huda qu’on ne trouve pas en France mais que j’ai bien sûr acheté à Londres.

 

La photo du haut vous donne déjà un aperçu du résultat, un maquillage dans les tons bruns avec une belle frange de faux-cils.

La palette qui nous intéresse aujourd’hui est la The Dolce Vita de Charlotte Tilbury, composée de 4 fards un beige clair, un  brun moyen chaud, un brun foncé et un bronze pailleté, j’ai bien évidemment tout utilisé.

THE DOLCE VITA CHARLOTTE TILBURY

L’intensité est apportée par le brun foncé que je garde pour le coin externe de l’œil et le ras de cils inférieur. Le beige vient évidemment se poser sur l’ensemble de l’arcade sourcilière, le coin interne de l’œil et le l’intérieur de la paupière mobile. Le fard moyen est l’ombre chaude que j’ai placé au dessus de la paupière mobile et en ras de cils inférieur et le fard bronze pailleté est déposé au centre de la papière mobile. Le tout est bien sûr dégradé comme il se doit à l’aide d’un pinceau fluffy. Voici ce que le maquillage donne avant la pause des faux-cils.:

maquillage yeux avec la palette dolce vita de charlotte tilbury

Je n’avais pas envie d’utiliser de noir pour ce maquillage, ce qui rend la pose des faux-cils un peu plus compliquée car elle ne peut pas être floutée par un trait d’eyeliner noir. Je dois vraiment les coller le plus près possible du ras de cils.

Pour m’aider, je mets une couche de mascara au préalable, pour ces faux-cils de Huda Beauty, pas besoin de vérifier la longueur, car ce sont des demi-franges, les Camille que j’ai trouvé chez Harrod’s. Vous noterez que cela représente plutôt un 2/3 de frange pour mes petits yeux mais cette longueur me va bien donc je n’y ai pas touché.

EAZY LASH CAMILLE DE HUDA BEAUTY

Je surligne ma frange  de faux-cils d’un point de colle que je laisse sécher quelques secondes pour une meilleure adhésion des faux-cils à ma peau et je les pose de l’extérieur vers l’intérieur pour mieux contrôler la symétrie de la pose sur les 2 yeux. Petite info supplémentaire sur les faux-cils Huda, si vous en prenez soin et que vous retirez la colle avant chaque réutilisation, vous pouvez vous en servir une quinzaine de fois.

Voici quelques photos du résultat final

the dolce vita de charlotte tilbury et camille de huda beautythe dolce vita de charlotte tilbury et camille de huda beauty
the dolce vita de charlotte tilbury et camille de huda beauty

Le résultat me plait beaucoup, il a même tenu toute la journée, je suis allée travailler avec ce maquillage et il a bien tenu le choc. Les fards de la palette Dolce Vita sont très bien pigmentés et se travaillent bien entre eux, ils ont une très belle harmonie chaude qui permet d’obtenir un résulta doux et intense à la fois. Les faux-cils Camille apportent la touche « dramatique » à ce maquillage et le met encore plus en valeur grâce au contraste apporté par l’intensité du noir et leu longueur. Je n’ai d’ailleurs que des compliments quand je porte ces faux-cils.
J’espère que le maquillage vous plait et j’espère surtout que la marque Charlotte Tilbury viendra jusqu’à nous.

jeudi

19

janvier 2017

0

COMMENTS

Ces marques que j’ai découvertes à Londres

Written by , Posted in Beauty

selfridges, debenhams, illamasqua, charlotte tilbury, laura geller, ouai

 

Je mentirais si je n’admettais pas avoir passé la moitié de mon temps chez Selfridges, Boots ou autre House of Fraser, c’était d’autant plus tentant que ces enseignes sont inexistantes en France. Donc d’un point de vu touristique et culturel, ces fréquents passages étaient parfaitement justifiés.

Et c’est vrai que c’est intéressant de voir la différence de popularité de certaines marques par rapport à chez nous, comment elles sont perçues, dans quelle type d’enseigne elles sont distribuées. En France, c’est très simple, le temple du cool est Sephora, toutes les marques qui cartonnent y sont représentées ou vont le devenir, à l’exception de The Balm qui a pris ses quartiers chez Monoprix.

A Londres, j’ai l’impression que l’institution reste Selfridges, un genre d’équivalent des Galeries Lafayette qui existe depuis 1909 dont le tout premier se situe encore et toujours à Oxford Street qui s’est avérée être ma 2ème maison pendant mes petites vacances anglaises ainsi que le grand centre commercial Westfield à Shepherds Bush. Et bien sûr Harrod’s ou j’ai bien sûr aussi mis les pieds.

 

chalotte tilbury

La première chose qui m’a frappé, c’est la présence très forte de la marque anglaise Charlotte Tilbury, elle est pratiquement partout. Elle a ses propres boutiques mais elle possède aussi des corners chez Selfriges, House of Fraser, John Lewis ou encore Harrod’s. C’est assez impressionnant surtout quand on sait que la marque est encore très jeune puisqu’elle n’existe que depuis 2013. On ne présente plus Charlotte Tilbury, une des grandes maquilleuses de notre époque qui a travaillé pour les plus grands photographes tel que Mario Testino et les plus grands magasines comme Vogue ou Vanity Fair.

Illamasqua-Christmas-collection

Si vous êtes une addict d’Instagram comme moi, vous connaissez déjà très bien la marque Illamasqua, aussi bien représentée au Royaume-Uni. Lancée en 2008, c’est une marque de maquillage anglaise créée sous l’impulsion de  Julian Kynaston, un génie du marketing très vite rejoint par Joseph Corre qui a travaillé pour Vivienne Westwood (sa mère!) et a créé (avec d’autres) la marque Agent Provocateur. Illamasqua est la contraction de Illusion et Masquerade. La marque joue à fond la carte de la couleur et des looks très sophistiqués et originaux.

 

Deux autres marques de maquillages ont attirées mon attention et pour le coup, je n’en avais jamais entendu parler avant: Laura Geller et Bagsy. Les 2 sont vendues chez Debenhams, un grand magasin aussi bien implanté chez les anglais.

October_LauraGeller_Inset_03_700x400

Laura Geller est aussi le nom de la créatrice de la marque, une maquilleuse américaine qui a travaillé à Broadway et pour des célébrités avant de lancée sa marque de maquillage il y a maintenant 20 ans sur QVC. Cette chaine de téléshopping a l’air assez populaire aux Etats-Unis, j’ai vu que Josie Maran y disribuait aussi sa marque et surtout, elles viennent en plateau faire l’article sur leurs produits, Laura Geller y compris. Je n’ai pas vraiment testé mais les packagings sont plutôt mignons et le positionnement prix similaire à du Benefit.

Bagsy handbag appropriate makeup 1

Bagsy m’a semblé encore plus obscure, complètement inconnu et avec un nom qui ne fait pas forcément penser à du maquillage. Et pourtant, il y a une logique, la marque ne propose que des produits qui peuvent tenir dans un sac à main. Une marque de maquillage anglaise, fabriquée en Angleterre et cruelty-free. Je n’ai pas réussi à trouvé l’info exacte mais elle a l’air d’être très récente, pas plus de 2 ans d’existence et l’attention est autant portée sur la qualité du produit que sur la beauté et praticité du packaging.

Ouai_Brand

Et je termine avec 2 marques capillaires Ouai et Color Wow, la première est très présente sur les réseaux sociaux où elle semble très appréciée, elle ne fait pas que du capillaire mais aussi du maquillage, elle doit avoir conscience de la consonance française de son nom car elle a envoyé une flopée de youtubeurs américains découvrir ses nouveautés à Paris cet automne. D’ailleurs elle est vendue en exclu sur le site de Sephora France mais uniquement ses produits cheveux.

Brandshop_ColourWow_130703

Pas d’infos claires sur Color Wow à part qu’ils se revendiquent les spécialistes du cheveux colorés et sont distribués dans déjà plus de 60 pays dont la France. J’ai découvert la marque dans chez Selfriges dans la partie un peu moins luxe de la section beauté du magasin, là ou ils vendent Nyx, Too Faced ou encore Lipstick Queen.

lundi

16

janvier 2017

0

COMMENTS

Les ongles: soin et vernis

Written by , Posted in Beauty

IMG_9933

 

Je suis actuellement en plein période de jachère coté manucure, j’ai retourné/arraché tous mes ongles durant mon déménagement et j’attends qu’ils repoussent un peu (en gros qu’ils dépassent de mes doigts) avant de remettre du vernis.

 

Mais cette période de vache maigre est salutaire pour eux car cela leur laissent le temps de respirer et de se renforcer car à part des produits hydratants, rien ne s’approchent d’eux.

 

Car comme pour les cheveux et contrairement à ce qu’on essaie de nous faire croire, moins on les touche, mieux ils se portent. Pour commencer, on fait difficilement plus toxique en matière de cosmétique qu’un vernis, et également, cette mode des grosses limes qu’on achète un peu partout pour rien du tout est aussi très néfastes pour les ongles car elles sont beaucoup trop dures et abrasives pour des ongles naturelles, elles ont été conçues pour limer des faux ongles!

Je vais ici reprendre ce que je fais pour entretenir mes ongles et pourquoi et passer en revue les vernis, notamment leur compo et leur utilité. On est bien d’accord que je suis la première à m’en tartiner les ongles, donc je ne viens pas donner des leçons mais c’est intéressant pour un produit aussi courant d’en savoir un peu plus.

 

Le soin des ongles et des mains

Parce que des jolis ongles sur une main toutes desséchée et craquelée, c’est pas top. Quand je fais mes ongles, c’est aussi l’occasion de prendre soin de mes mains. D’ailleurs si vous êtes du jour à mettre une crème pour les mains avant d’aller vous coucher et si elle est plutôt grasse, profitez en pour vous masser les cuticules avec.

 

crème mains mixa intensif peaux sèches

 

 

Une vraie manucure complète, c’est bien de la faire une fois tous les 15 jours, l’idéal, c’est de la faire après votre douche ou votre bain car logiquement vous utilisez de l’eau chaude et cela ramollit les ongles.

1.Coupage des ongles

La première chose à faire est donc de les couper et égaliser si besoin. Avec des ciseaux adaptés ou un coupe-ongles, essayez de les couper de la façon la moins brutale possible, C’est-à-dire en évitant de couper en plein milieu du bord de l’ongle mais plutôt en suivant son contour, et petit bout par petit bout. Le fait qu’il soit ramolli aide à ce que le coupage ne les fragilise pas plus.

 

ciseaux ongles

 

2.Limage

Vous pouvez ensuite passer au limage, et j’aime à rappeler la phrase de ma professeur de manucure lorsque j’étais en école d’esthétique: « le limage est une caresse de l’ongle« . Autrement dit, limer le plus doucement possible et pas avec des gestes appuyés, brusques et rapide pour que cela aille plus vite!

Comme dit plus haut, le choix de la lime est très important, le plus sûr et doux pour les ongles sont nos bonnes vieilles limes en émeri fine, généralement rouge du coté le plus rugueux, on privilégie le coté doux tout de même sur celles-ci.

 

lime en émeri

 

Toutes les autres: en verre, en carton épais, en plastique etc.. sont beaucoup plus agressives.

A propos de la technique de limage, il faut faire attention à ce que votre lime soit toujours parfaitement perpendiculaire à votre ongle. Cela évite que vos ongles se dédoublent! Et même si vous êtes en train de limer sur le coté de l’ongle, c’est là ou il faut faire bien attention, car souvent, on change la position de la lime et on entaille légèrement notre ongle qui fini généralement par se casser.

A part cas particulier, on est donc fréquemment responsable de nos ongles cassants ou qui se dédoublent!

Egalement, toujours limer dans le même sens, vous commencez sur un coté de l’ongle pour finir de l’autre en gardant un geste doux, si vous avez beaucoup à limer, c’est que vous n’avez pas assez couper avant.

 

3. Soin des cuticules

De ce coté, je suis plutôt chanceuse, mon pourtour de l’ongle est fin et peu sujet aux petites peaux.  On recommande généralement de s’armer d’un bâtonnet pour repousser les cuticules, d’une huile cuticule et d’une pince à envie. Pour les plus expertes d’entre vous, vous savez qu’on peut également ajouter une eau émolliente mais pour le fait maison, je privilégie des composants le moins agressif possible.

 

BATONNET pour repousser les cuticules

 

On commence par l’huile que l’on applique généreusement sur chaque ongle et que l’on prend le temps de masser individuellement. Avec le bâtonnet, on vient repousser doucement les cuticules avec de petits mouvements circulaires. Si vous avez des petites peaux sur le pourtour de l’ongle, ne les arrachez pas mais coupez les avec la pince à envie (si vous n’en avez pas, un petit coupe-ongle peut faire l’affaire).

 

coupe-ongles en guise de pince à envie

 

On peut terminer le soin par l’application d’une crème pour les mains, encore une fois, des jolis ongles ne sont rien sans de jolies mains autour.

 

La pose de vernis

Si vous venez de faire votre manucure, n’oubliez pas de nettoyer vos ongles à l’aide d’un coton imbibé de dissolvant ou d’alcool à 70°: le vernis adhère et tient moins bien sur une surface grasse.

1.La base

Pour beaucoup, cette phase semble fastidieuse, mais elle a 2 utilités: elle aide à une meilleure tenue du vernis et surtout si vous mettez plein de vernis de couleurs comme moi, elle protège votre ongle: les vernis colorés finissent par teinter vos ongles et la couleur ne disparaît pas!

Faire attention à poser sa base correctement, ce n’est pas parce qu’elle ne se voit pas qu’on peut déborder de tous les cotés. Au contraire, bien posée, elle sert également à bien poser son vernis après qui se délimite sur les mêmes contours que votre base.

Et dernier point: laisser à votre base le temps de sécher un peu, son pouvoir protecteur n’en sera que plus efficace.

2.Le vernis

Je ne conseille pas de marques en particulier, un prix élevé n’est pas forcément synonyme de meilleur qualité. Pour le garder fluide le plus longtemps possible, conservez-les dans un endroit frais, le meilleur endroit étant le frigo, surtout l’été, vous avez du constater que vos vernis devenaient très pâteux par grosse chaleur. Et si par malheur, votre vernis est devenu épais, diluez-le avec un diluant et non un dissolvant qui va vous le bousiller.

Pour une bonne tenue sur les ongles, il faut mettre 2 couches de vernis avec la 1ère idéalement plus fine que la 2ème. Dans un monde parfait, on laisse sécher un peu entre les 2 couches. A noter que plus le vernis est foncé, plus il est pâteux et difficile à poser.

C’est là que le choix du vernis est important, notamment concernant son pinceau, il y en a avec des bouts plus ou moins arrondis et des plus ou moins large. Inutile de préciser que les gros pinceaux avec un bout arrondi vous facilitent grandement la tâche.

Pour parler composition, un vernis est formulé avec des agents filmogènes, des durcisseurs, du solvant, des pigments minéraux ou organiques, des agents plastifiants etc… Rien de très bio ou naturel pour la grande majorité des marques qui proposent des vernis. Si on a envie de s’alarmer, on peut signaler que certains des ingrédients composant un vernis classique sont cancérigène, irritant, toxiques pour résumer.

Dans les marques plutôt facile à trouver qui font des efforts coté compositon, vous avez Revlon et une marque bio Couleur Caramel.

3.Le top coat

FullSizeRender (4)

 

Pas forcément indispensable selon moi, surtout si vous portez un vernis avec des effets de texture, le top coat peut altérer le résultat. Mais sinon, il contribue au rendu final. Généralement brillant, pour une jolie brillance laquée, il peut aussi être mat pour un résultat plus sobre.

Je le remplace parfois par du vernis pailleté qui améliore aussi pas mal la tenue et qui existe dans des tailles et formes de paillettes très diverses. Une chose ne change malheureusement jamais: c’est extrêmement dur à démaquiller.

4.Le démaquillage.

Parlons-en! Il existe une multitude de possibilités, pour en revenir au vernis pailleté, le meilleur moyen est d’encore utilisé un dissolvant avec acétone et laisser poser des petits quarts de cotons imbibés sur chaque ongle avant de frotter et retirer ceux-ci, je laisse poser bien 2 minutes.

Sinon, c’est vrai que le dissolvant sans acétone est plus doux pour les ongles, après peu importe sous quelle forme, c’est à vous de voir ce que vous préférez.