Un smocky rapide au crayon avec Urban Decay

Toujours dans l’optique d’aller toujours plus loin, toujours plus vite, jusqu’au bout de l’extrême limite (je laisse les plus cultivées d’entre vous, retrouvez de quel générique télé merveilleux ces mots sont extraits), j’ai limité mon matériel à un crayon et un pinceau pour me faire un smocky.

Pas n’importe quel crayon bien sûr, le 24/7 glide-on-eye d’Urban Decay, le légendaire Perversion qui est aussi noir que mat et qui a une tenue waterproof d’enfer.

 

 

smocky noir mat au crayon

 

 PicFrame (10)

 

Un crayon et un pinceau suffisament long mais pas trop mou pour dégrader en restant précise dans ses gestes. Faire attention à dégrader tout de suite après l’application du crayon car celui est complètement sec après 2 minutes et donc beaucoup plus difficile à travailler.

Donc on ne trace pas son ras de cils supérieur er inférieur successivement, et on ne fait pas les 2 yeux en même temps.

 

Pour un résultat homogène, j’ai tracé un trait fin au plus près du ras de cils que j’ai ensuite dégradé au pinceau en m’éloigant progressivement  de celui-ci. J’ai terminé en traçant un trait de crayon à l’intérieur de l’oeil (au dessus et en dessous).

 

smocky noir mat au crayon

smocky noir mat au crayon

 

 

J’ai terminé avec 2 bonnes couches de mascara, le Lashgasme de Too Faced  non sans avoir préalablement recourbé mes cils avec mon recourbe-cils de chez Muji.

 

Mascara Lashgasm Too Faced