Jennifer Mulertt : Make up Artist

Une maquilleuse qui blogue

Monthly Archive: octobre 2015

lundi

19

octobre 2015

143

COMMENTS

Le démaquillage

Written by , Posted in Beauty

Beaucoup aimerait ou zappe déjà cette étape mais elle est essentielle si vous souhaitez garder une jolie peau.  Car comme je le dis et je le répète: le maquillage n’abîme pas la peau mais un mauvais démaquillage si! A la longue, les pores s’obstruent, la peau devient terne et des petits boutons peuvent faire leur apparition. Je vais donc passer en revue les différents produits à votre disposition.

 

Mais avant tout, qui a envie de se réveiller avec cette tête le matin?

 

le démaquillage

 

1er point: On se démaquille le soir avant de se coucher on ne fait pas un « 2 en 1 » le matin: je me démaquille en même temps que je nettoie ma peau avant de me remaquiller. C’est la nuit que la peau se régénère donc elle a besoin d’être parfaitement propre.

 

 

Le lait démaquillant

Idéal pour démaquiller le fond de teint, il est plus efficace lorsque vous l’utilisez en le massant aux doigts sur l’ensemble du visage puis que vous le retirez avec des disques de coton. Il ne se suffit pas à lui même, il faut ensuite passé une lotion pour le retirer complètement et parfaire le démaquillage. Je ne trouve personnellement pas le lait idéal pour démaquiller les yeux surtout si vous mettez du mascara.

 

L’huile démaquillante

Quelque soit la marque, elle s’utilise sur visage et yeux et démaquille même les produits waterproof. Elle est recommandée pour les peaux très sèches. Il faut généralement l’émulsionner avec un peu d’eau et ensuite la rincer. Les résultats sont très divers suivant les marques. Sauf si vous la rincez à l’eau minérale (!), je vous conseille néanmoins de passer un coup de brumisateur ou une lotion douce après (l’eau du robinet est calcaire à différents niveaux suivant les régions donc desséchante).

 

La mousse démaquillante

Idéale pour les peaux normales à mixte, elle démaquille le visage mais pas les yeux et se rince aussi à l’eau. Il n’y a pas forcément de meilleurs résultats qu’avec un lait, elle existe essentiellement pour s’adapter aux personnes qui ont besoin de se rincer le visage à l’eau. Passer un coup de lotion pour les mêmes raisons que pour l’huile.

 

La lotion tonique

Pour parfaire le démaquillage, ne dissout pas bien celui-ci donc ne suffit pas toute seule et quasi inefficace pour le mascara donc utile uniquement après un lait/mousse/huile/etc.. sur l’ensemble du visage à l’exception des yeux. Existe sous différentes formes suivant le type de peau.

 

L’eau micellaire

Décrite comme un 3 en 1, elle fait office de lait et lotion à la fois et démaquille aussi les yeux (et par extension les lèvres). Elle se suffit donc à elle même, et s’utilise à l’aide d’aide d’un coton. Les micelles sont de petites particules constituées de 2 phase incompatibles, huile et eau, qui emprisonnent les impuretés et on font donc un démaquillant efficace même si on utilise du maquillage waterproof.

 

Démaquillant yeux

Sont aussi très efficaces pour le démaquillage des lèvres. Le démaquillant yeux doit être biphasé (contenir une phase aqueuse et huileuse) pour aussi éliminer les maquillage waterproofs. Un démaquillant yeux classique peut être irritant pour les yeux sensibles donc le démaquillant yeux biphasé peut aussi être utilisé dans ce cas là ou si l’on souhaite juste un démaquillage rapide.

 

Lingettes démaquillantes

A conserver pour vos déplacements ou pour dépanner, elles démaquillent très bien visage et yeux mais sont un peu trop agressives pour les utiliser quotidiennement. De plus, elles « graissent » le visage, même si elles sont adaptées à votre type de peau. Dans l’idéal, il faudrait aussi passer un coup de lotion après pour retirer le produit démaquillant déposé sur votre visage.

 

jeudi

15

octobre 2015

158

COMMENTS

5 films honteux que j’ai vu au cinéma

Written by , Posted in Random Stuff

Je fais parti de ces collectionneuses compulsives qui n’arrivent pas à se résoudre à jeter leurs tickets de cinéma! C’est comme ça, ils sont conservés précieusement dans une enveloppe, elle-même abritée dans une valise planquée sous un meuble chez moi. Le cinoche, c’est du sérieux. Il est néanmoins assez intéressant de constater que je n’ai pas la même rigueur quand aux choix des films que je vais voir, 10 euros claqués parfois sans discernement. Mais attention, même si certains peuvent être considérés comme pourris jusque dans le plus profond de leurs entrailles, je ne les renierai jamais!

 

The expendables

url.jpgA commencer par celui-ci. On ne m’a traîné voir ce film, JE VOULAIS LE VOIR. Oui, les films d’actions ont bercé toute mon enfance, je me suis construite en regardant Terminator ou autres pièges de cristal et en guest de folie avec un rôle pour lequel elle a du prendre des cours du soir d’acting, il y a Charisma Carpenter! Cordelia dans Buffy!! Et apparemment, je suis la seule à avoir vu ses films mais je suis une inconditionnelle de Dolf Lundgren, montagne suédoise, qui à l’instar de Steven Seagal s’est spécialisé dans les rôles de grosses brutes autistes. Par contre, je demande solennellement a Sylvester Stalone d’arrêter d’écrire des scénarios: toutes les blagues tombent à plat et celles sur Jet li sont à la limite du racisme!

 

 

 

Crossroads

220px-Crossroads posterOui!! Le film avec Britney Spears!!! trop bien!! Britney qui chante du Madonna avec sa brosse à cheveux dans sa chambre. Britney qui chante du N Sync (l’ancien boysband de Justin Timberlake, ex de britney, je précise tout ça pour les plus jeunes d’entre vous, des fois que vous loupiez toute la subtilité du scénario) dans la voiture avec ses copines. Britney qui couche avec un garçon pour la 1ère fois. Il y a tout dans ce film et plus encore. Il y a Zoé Saldana avant qu’elle devienne hypra connue (genre Avatar pour les incultes). Il y a Kim Catrall (!!!). Il ya overprotected et i’m not a girl, not yet a woman dans la B.O., 2 chansons cultes de Britney qui figure encore aujourd’hui dans mon best of teenage-pop-pourrie-mais-pas-tant-que-ça!!

 

 

 

La reine des damnés

reine_damnes_affiche.jpgLa seule fois ou j’ai sérieusement envisagé de sortir de la salle tellement c’était mauvais!! Le film est sorti après la mort d’Aaliyah qui a un micro rôle dans le film (celui de la reine des damnés certes mais on la voit vraiment pas beaucoup) mais toute la promo du film et l’affiche étaient basées sur elle. Mise à part ça, on a l’impression qu’il ont oublié d’éclairer les scènes et on plisse des yeux  en permanence pour distinguer Vincent Perez et sa calvitie naissante (saluons néanmoins sa tentative d’incursion dans le cinéma américain).  L’histoire aussi est en béton armé: le vampire Lestat devient une star du rock (et bien sûr avec des compos hyper quali) et sa musique de folie réveille la reine des damnés!!!On peut raisonnablement zapper ce petit incident de la grande mais trop courte carrière d’Aaliyah.

 

 

 

Paranormal activity

paranormal-activity.jpgAi-je vraiment besoin d’expliquer pourquoi ce film est un navet… Pour ma défense, j’étais dans une période ou j’espérais flipper ma race devant un film (je me revisionnais les sois-disant classiques qui me laissaient de marbre, l’exorciste, toi-même tu sais). Le dernier qui avait atteint sa cible étant le projet blair witch, je me suis dit que ce pseudo docu auto-filmé pouvait me remuer les tripes. En fait non. Mais alors vraiment pas. Histoire en carton, c’est long, la maison est pourrie… et je vous l’accorde avoir la moitié de la salle de cinéma qui pouffe pendant les 3/4 du film, ça n’aide pas à se mettre dedans. Mais espérer nous faire flipper avec une lumière qui s’allume et s’éteint toute seule pendant la nuit, c’est un peu nous prendre pour des bisounours.

 

 

 

Jennifer’s body

220px-Jennifers_body_ver2.jpgClairement un film que l’on va voir pour le casting, autant devant que derrière la caméra d’ailleurs, la réalisatrice Karin Kusuma qui avait révélé Michelle Rodriguez dans Girlfight, semblait être un gage de qualité. Beaucoup plus en tout cas que Megan Fox et ses mono-expressions dans Transformers ou Amanda Syefried que j’avais uniquement vu dans Mamma Mia. Ces deux-la, soyons clair, ont accroché l’audience de ce film grâce à leur physique, même avec des pseudo cernes et les cheveux gras. Car attention pitch de folie top crédible, Jennifer (Megan Fox) est une pom pom girl supposée vierge par un groupe de rock looser sataniste qui veut trouver la gloire. Il décide donc de la sacrifier à Satan. Une fois le rituel accomplie, elle se transforme en nympho meurtrière parce que bien sûr elle n’était pas vierge (seul élément plausible du film).

mardi

13

octobre 2015

0

COMMENTS

Konnyaku face sponge: l’éponge Konjac de Makanai

Written by , Posted in Japon

J’ai encore des choses à vous montrer de mon voyage au Japon cet été, et l’article d’aujourd’hui concerne un produit très populaire ces derniers temps; l’éponge Konjac. J’avoue que j’étais un peu passée à côté du phénomène mais au détour d’une boutique au sein d’un centre commercial à Tokyo, une animatrice de la marque Makanai a su susciter mon intérêt.

 

EPONGE KONJAC MAKANAI

 

Makanai est une marque de cosmétique japonaise créée en 1999 mais avant ça, elle était une fonderie d’or existante depuis 1899. Elle rend hommage à ses racines en proposant notamment un masque de beauté aux feuilles d’or. A l’époque de la fonderie, c’était des femmes qui travaillaient à transformer l’or en feuilles d’or et elles créent leurs propres produits de beauté pour réparer leurs peaux abimées par leur dure labeur à l’aide de la nourriture fournie aux repas du midi. Makanai signifie donc « nourriture » dans ce cas précis, et les recettes qu’elles ont élaborées ont été améliorer au fil des années jusqu’à devenir la marque dont nous parlons aujourd’hui.

Pour celles qui habitent à Paris, la marque possèdent un point de vente en France: le nouvel espace beauté au 1er étage du Bon Marché. La marque y est représentée au milieu d’autres marques peu connues du grand public.

 

LE BON MARCHE MAKANAI

 

Pour en revenir à l’éponge de Konjac, je l’ai utilisée tout le mois de septembre, jusqu’à ce qu’elle se désagrège complètement car oui, tel est son destin. Je suis maintenant en mesure de vous donner un avis. Sachez d’abord qu’elle se présente sous forme solide avant sa 1ère utilisation et qu’il faut donc la laisser tremper 5 à 10 minutes dans de l’eau pour qu’elle se ramolisse.

 

Les utilisations peuvent différer suivant les marques mais ici, Makanai recommande de se démaquiller entièrement avant de venir la masser sur votre visage. Elle s’utilise seule sans ajout de produit dessus et bien sûr mouillée. Le gros avantage ici, c’est le petit bol avec lequel elle est fournie qui permet certes de la stocker mais aussi de la tremper dans de l’eau chaude avant de s’en servir. Dans la méthode japonaise, la partie lotion tonique après l’éponge n’existe pas car celle-ci ferme les pores et à la place, est utilisée une lotion éclaircissante suivie du soin hydratant.

Je ne suis pas à la lettre ce rituel mais je suis néanmoins très satisfaite du résultat. Tout d’abord, j’avais peur de ne  pas avoir la patience d’ajouter cette étape à ma routine soin et cela s’avère être finalement un moment très agréable. Le massage avec l’éponge est très doux, elle n’irrite pas du tout ma peau. J’ai  une vraie sensation de peau nettoyée et ce n’est pas juste dans ma tête car l’éponge konjac contient naturellement un actif qui aide à la régénération de la peau. Visuellement, le teint est clarifié et moi qui suis sujette à l’acné adulte, je développe un peu moins de boutons depuis que je l’utilise.

 

Je suis vraiment convaincue par l’utilité de ce produit même si cela demande un peu d’entretien, il faut bien sûr la laver après chaque utilisation et idéalement la conserver au frigo. Pour info, le kit complet avec l’éponge et son contenant m’avait couté 1800 yen donc environ 16 euros.

 

Makanai

 

eponge konjac makanai

eponge konjac makanai