Le maquillage Etam: que valent les produits yeux et lèvres?

Vous le savez, Etam a lancé sa ligne de maquillage le 2 octobre 2014 dans ses boutiques Etam lingerie. On compte maintenant une vingtaines de corners makeup répartis sur toute la France et la marque commence a prendre le rythme en sortant des collections maquillage en fonction des saisons.

Mais qu’en est-il de la qualité des produits?

Je vous propose un état des lieux basés sur mon ressenti et mon utilisation de ses produits. Je vous ai fait quelques tutorials photos avec les produits Etam mais cela ne donne pas d’idée sur le confort, la facilité d’utilisation ou bien même la tenue. En préambule, je précise qu’il n’y a pour l’instant aucun produit waterproof. Et je ne remets pas les prix à chaque fois mais ils sont très attractifs, la plupart à moins de 10 euros.

 

IMG_1094

Maquillage réalisé avec la palette Semainier du regard « Smocky Week »

 

Je commence par les yeux

Sachez tout d’abord que la marque ne propose pas de base paupières ou de crayons ou fards à sourcils, donc si je n’en parle pas, c’est normal!

Les fards à paupières

le choix est large, il existe des fards en mono mais aussi des palettes par 3 (trikini), par 5 (mais je crois que celles-ci ne sont plus disponible) et par 7 (semainier du regard). La qualité n’est pas la même suivant les formats. Les palettes sont toutes avec la même qualité de fards qui sont d’ailleurs tous irisés et de forme bombée, ce qui laisse suggérer que ce sont des fards cuits. La pigmentation est bonne mais pas extraordinaire, je les booste avec un crayon yeux que j’applique sur toute la paupière mobile pour intensifier le fard et garantir la tenue

Les fards mono « soutien-regard » en revanche existent dans différentes textures: mats, irisés, nacrés ou pailletés. Le choix des couleurs est très large, initialement 80 couleurs mais cela a été réduit à une 60aine sur les présentoirs en magasin ce qui est largement suffisant! Je les trouve plus intéressants, il y a plus de possibilité de rendu, les pigments sont plus forts et on les dégrade et mélange très facilement. On peut maintenant se créer sa propre palette, Etam en propose une par 4.

 

Les crayons yeux

Les crayons khôl: basiques mais rencontrent leur public grâce à leur prix mini (2,90euros) avec un choix de 16 teintes, ils sont un peu secs à l’application et suivant la couleur ne sont pas forcément très visibles dans la muqueuse. La tenue est très moyenne mais un khôl par définition reste gras donc à conseiller plutôt pour les yeux sensibles car un peu plus naturel dans sa composition. Le noir est très intense et il existe une teinte claire blanc/beige tout à fait indiquée pour être utilisée dans la muqueuse pour agrandir les yeux.

Les crayons effet métal: encore un grand choix de teintes (initialement 30) et plutôt de bonne qualité. Ils glissent très bien à l’application et les couleurs sont vives. Sa tenue est bonne, il faut le laisser sécher quelques minutes avant d’apprécier réellement celle-ci mais pour celles qui ne tiennent pas absolument à une tenue waterproof, c’est une bonne alternative. Le noir est cependant un peu faible en teinte.

Les crayons paupières: texture et tenue identique aux crayons effets métal. Comme ils sont plus gros, ils ont tendance à sécher plus rapidement donc bien faire attention à les reboucher. C’est un produit très pratique car on peu l’utiliser en guise de fard à paupières mais aussi en base. Il y a du choix aussi, environ 20 couleurs et le noir est très intense avec donc une très bonne tenue, bien taillé vous pouvez l’utiliser en contour de l’œil mais aussi dans la muqueuse.

Les mascaras

Il en existe 4, dont 3 à 9,90euros et un à 5, 90 euros, le prix en lui même est un argument!

Pour celui à 5,90 euros, le balconnet de cils, c’est une brosse très simple, droite et plutôt fine, le résultat n’est pas oufissime mais son principal intérêt est le choix de couleurs: 10 teintes, si vous cherchez un mascara violet ou vert émeraude, allez faire un tour chez Etam

Pour les 3 autres, vous avez le bonnet E, un mascara volume avec une grosse brosse donc pensée pour les cils déjà fournis, ensuite la marque propose le cambrure de cils qui assure courbure et longueur et pour l’avoir testé, il faut vraiment le vouloir pour faire des paquets avec ce mascara. Et enfin, le volume pigeonnant qui une petit brosse très compacte en synthétique et qui offre des cils volumineux et recourbés et cela même pour les franges de cils un peu pauvre! Vous l’aurez compris, mon petit préféré, c’est le pigeonnant. Même si ils sont dans l’ensemble de bonne facture, les résultats obtenus sont jolis mais il y a toujours un peu mieux chez la concurrence.

Les eyeliners

IMG_2253

Eyeliner liquide Le Fil n°1 « abracada black »

Tout d’abord, Etam a pensé au coté pratique et a créé son eyeliner en feutre, le Ruban noir qui comme son nom l’indique, n’existe que dans cette teinte. Il est de bonne facture, très maniable et avec une bonne tenue, pour 5,90 euros difficile de faire mieux. On peut lui reprocher un noir pas très intense mais c’est à peu près tout!

Vous avez également les eyeliners liquides Le Fil au nombre de 15  même si cette gamme est en train d’être remanier donc cela risque de changer. Les couleurs sont intenses, irisées ou mats et le grand point fort, c’est que la texture ne s’écaille pas quelque soit la couleur. Encore une fois, pour du non waterproof, la tenue est bonne et donc le noir est ici très profond.

 

Je continue avec les lèvres

Un des points forts de la marque Etam, beaucoup de choix de textures et de teintes et une très bonne qualité générale. Le gros manque dans cette gamme, ce sont les crayons contour des lèvres qui sont donc inexistants! Les 3 premiers produits que je vais citer, se regroupent tous sous le même terme « porte-baiser » qui est juste la façon « Etam » de désigner les rouges à lèvres.

IMG_2579

Rouge à lèvres liquide n°5 « Melrose Place »

Les rouge à lèvres liquides fini mat

Le best-seller incontesté! Tout d’abord grâce à son prix: 8,90 euros et grâce au résultat: les lèvres sont complètement mats avec l’opacité d’un rouge à lèvres. Celles qui recherche tenue, couleur intense et fini mat sont servies. On peut nuancer cet enthousiasme en rappelant que cette texture liquide qui sèche sur les lèvres n’offre aucune hydratation et peut s’avérer très inconfortable. Je ne les porte que quelques heures, une journée complète m’assèche trop les lèvres. 10 teintes dont le fameux n°10 « bloody mary », un rouge foncé qui déchaine les passions.

Les rouges à lèvres crèmes

Ils existent au nombre de 20 et sont les rouges à lèvres classiques que vous pouvez retrouver dans n’importe quelle marque. Ils garantissent opacité et confort et une tenue très satisfaisante. Parmi ces 20 teintes, 4 se définissent plutôt comme semi-mats notamment le n°11 qui est un joli rouge mais aussi les n°13, 16 et 20.

Les rouges à lèvres brillants

En ajoutant les nouveautés de l’automne, on en compte 23; ils sont tout aussi confortables que les crèmes mais ont un fini transparent et très brillant. C’est un peu l’alternative pour celles qui veulent se maquiller les lèvres tout en gardant un résultat discret. On ne va pas se mentir la tenue est légère aussi mais  on peut se faire ses retouches très facilement sans miroir presque tellement le résultat est discret.

Les encres à lèvres Kiss me forever

J’ai un avis assez mitigé sur ceux-ci: le but est de proposer une coloration des lèvres en transparence avec une excellente tenue, c’est un peu comme si vous vous tatouez la couleur sur les lèvres! En équivalence, on peut citer le Benetint de Benefit. Le résultat est également brillant mais si vous le souhaitez, vous pouvez presser un mouchoir avec vos lèvres après l’application, la couleur reste mais la brillance part.

Je suis mitigée car beaucoup de couleurs proposées (au total 20) sont très claires et donc très peu visible sur les lèvres et pour les plus foncées, je trouve que le produit ne se repartit pas de façon homogène sur les lèvres.

Baume lèvres en crayon Joli Baume

J’aime beaucoup ce produit car il se présente en crayon jumbo (un peu comme les chubby sticks de Clinique sauf qu’ils se taillent) et sont réellement hydratants, on peut l’appliquer seul sans mettre de baume hydratant au préalable. Ils se déclinent en 10 teintes qui ne sont pas toutes des réussites (certains sont beaucoup trop clairs pour aller au plus grand nombre) mais pour celles que j’utilise, la texture est riche, la couleur intense avec un fini opaque et brillant et surtout très agréable à porter car nourrissant et avec un parfum fruité.

Les gloss

Etam a poussé la précision à offrir 2 types de gloss: pigmentés ou transparents. Pour les premiers, ils se regroupent sous l’appellation Oh La Laque qui est un peu trompeuse mais qui désigne belle et bien des gloss très brillant, irisés pour certains et donc très colorés.

Les seconds sont donc les Voile de Gloss, qui se présentent en tube et offrent des brillances miroir avec une légère coloration tout en transparence. Les 2, comme n’importe quel gloss ont une tenue très moyenne mais avec un prix très raisonnable donc c’est tout aussi bien que ceux de Chanel par exemple qui coûtent 25 euros!

Les images du shooting avec Louie à Tokyo!!!

Louie, du blog comme une  japonaise par aude boyer; makeup: jennifer mulertt

 

 

Elles sont enfin là!!! Les photos des shootings réalisés cet été à Tokyo avec mon amie photographe Aude Boyer (un aperçu de son travail ici: portfolio)! Nous avions fait 3, voici déjà par ordre chronologique, la séance avec Louie du blog Comme Une Japonaise. Le shooting a eu lieu mi-aout à Garden Place à Ebisu, un quartier connu pour ses nombreux restaurants et clubs ouverts le soir qui en font une zone de prédilection pour les sorties. Garden Place est un complexe construit en 1994 qui comprend de grands magasins, des restaurants et bine sûr des bureaux sans oublié le Westin Tokyo, un hôtel de luxe dont nous reparlerons plus tard dans l’article.

L’architecture du lieu est assez occidentalisé et il est fait de grands espaces ce qui le prête très bien au jeu des séances photos. Surtout l’été ou il fait une chaleur à crevé à Tokyo on plafonne quotidiennement à 35° avec un taux d’humidité très élevé autant vous dire que toutes les zones fermées sont climatisées et donc prises d’assaut. Avant de profiter de ses grands espaces vides, on s’est donné rendez-vous dans le Starbucks de Garden Place, histoire de s’hydrater, faire connaissance avec Louie et que je puisse maquiller dans des conditions potables!

 

Louie avec qui nous avons eu le contact très facile puisqu’elle parle très bien français ce qui n’est pas du tout courant, trouver un japonais qui baragouine 2 ou 3 phrases en anglais est plutôt l’exploit habituel. Louie parle aussi très bien anglais, des talents linguistiques qu’elle exploite dans son blog Comme une japonaise puisqu’elle écrit tous ses articles en japonais, anglais et Français. N’hésitez pas à cliquez sur le lien et à y faire un tour!! Elle traite principalement de mode et se met en scène dans ses photos mais également photographie d’autres personnes à l’occasion.

Elle fait également un peu de mannequinat ce qui est un vrai plus car c n’est pas tout de trouver une modèle qui correspond à nos critères et à priori photogénique, cela fait une vraie différence quand on a l’habitude de poser. Pour cette séance, on avait prévu 3 tenues et 2 maquillages. Je crois bien que le tout a tenu en 3 heures, ce qui est plutôt rapide mais cela dépend beaucoup de la façon de travailler du photographe et en l’occurrence , Aude est plutôt rapide. Rappelons aussi que nous avons shooté une bonne partie en extérieur avec une chaleur à crever!

 

C’est le bon moment pour signaler que le stylisme avait été choisi la veille à Forever 21, la 1ère boutique ou on a été sûr qu’il y avait possibilité de se faire rembourse les fringues après! Car pour celles qui ne sont pas familière avec ce procédés, c’est ce qu’on fait pour la plupart des séances photos organisés hors partenariat avec une marque ou un styliste. Et au Japon, cela  a l’air encore plus compliqué, beaucoup de magasins ne pratiquent que l’échange et le remboursement n’est que sous 15 jours pour les rares qui le proposent. Autant vous dire que les 2 robes qu’on avait shoppé à Forever 21 ont été traitées avec les plus grandes précautions et délicatesse.

Pour le maquillage, je suis restée light, les yeux légèrement soulignés, les sourcils intensifiés et on met en valeur les pommettes et la bouche avec un peu de lumière et brillance. Pour le 1er look, j’ai utilisé le rouge à lèvres Crème in your Coffee de Mac, un nude bois de rose toujours très seyant (on le voit bien sur la sur la 1ère photo ci dessus). Pour le 2ème maquillage, tout a été légèrement intensifié et j’i changé le rouge à lèvres, j’ai opté pour un mat, le rouge à lèvre liquide Melrose Place de Etam, un rouge rosé très pin up.

Comme vous pouvez le voir sur les photos ci dessous, la première robe est très girly avec des motifs fleuris ce qui lui donne un petit coté rétro qui cadrait très bien avec l’ambiance de Garden Place, la 2ème tenue est en fait un combishort kaki très féminin qui apporte un coté casual qui apporte beaucoup à la photo je trouve. Car pour ce dernier look, on a tenté notre chance à l’hôtel Westin qui est donc très luxueux et qui promettait de beaux décors d’intérieurs mais il était totalement investit ce jour-là par un salon du mariage et nous avons terminer dans les toilettes de l’hôtel en présumant très justement qu’elles devaient aussi valoir le coup d’œil!

Je suis très contente du résultat final des photos et j’espère qu’elles vous plairont aussi!

 

Louie du blog comme une japonaise, photographiée par aude boyer, makeup: jennifer mulertt

Louie du blog comme une japonaise, photographiée par aude boyer, makeup: jennifer mulertt

Maquillage jour/maquillage nuit

IMG_5330

L’idée était de vous présenter 2 maquillages qui en l’occurrence ont été réalisés dans la même journée. On peut se maquiller plutôt léger pour sa vie de tous les jours ou son travail et avoir envie, si on sort le soir d’avoir un peu plus envie de s’amuser avec ses pinceaux et produits.

Le maquillage est aussi fait pour se mettre de bonne humeur, expérimenter et pourquoi pas se transformer un peu le temps d’une soirée! Le plus important étant bien sûr de ne pas l’utiliser comme un masque. C’est un détail mais cela fait toute la différence de se maquiller pour magnifier ses points forts plutôt que de cacher ses défauts.

 

J’ai donc opté pour un maquillage léger dans une ambiance froide pour la journée et quelque chose de beaucoup plus intense mais néanmoins chaleureux pour la soirée.

 

On commence par détailler le maquillage de jour avec les produits et marques utilisés:

 

maquillage jour, too faced, anna sui, nars, too cool for school, mac cosmetics, dessange, urban decay, lollipop

Pour le teint:
Anti-cernes matifiant anti-âge de Lollipop teinte n°22 « nude »
Correcteur crayon 24/7 d’Urban Decay teinte CIA
Illuminateur liquide Clubber Highlight de Too Cool For School
Poudre de finition Prep+Prime de Mac Cosmetics
Blush poudre Torrid de Nars

Les yeux
Poudre eyebrow de Cézanne teinte « olive »
Palette Cat Eyes de Too Faced
Fantastic’mascara de Dessange teinte « extrême noir »

Les lèvres
Crayon lèvres Perfect Lips de Too Faced teinte « perfect nude »
Rouge à lèvres Melted de Too Faced teinte « peony »
Rouge à lèvres Anna Sui n°352

 

maquillage jour

CAT EYES PALETTE TOO FACED, fantastic'mascara dessange

 

Comme vous pouvez le voir, j’ai mis les tons pastels à l’honneur, plus précisément le rose, le but étant de garder un résultat lumineux sans risquer de pencher vers le fade. C’est pourquoi, j’ai intensifier légèrement le regard avec le fard violet foncé de la palette Cat Eyes de Too Faced sur le coin externe de la paupière mobile et en ras de cils inférieur. Pour garder une homogénéité dans l’intensité, je n’ai poser qu’une seule couche de mascara.

Le teint est très lumineux grâce à l’illuminateur Clubber Highlight que j’ai généreusement distribué sur les pommettes mais aussi l’arcade sourcilière et j’ai poudré le plus légèrement possible avec une poudre très légère et incolore, la Prep+Prime de Mac. Pour la bonne mine, j’ai utilisé un blush punchy, le Torrid de Nars, qui est légèrement irisé mais j’ai gardé la main légère et je l’ai bien positionné sur le bombé de la joue.

Les lèvres sont légèrement réhaussées avec le Melted « peony » de Too Faced qui est un rose très naturel avec un fini mat donc j’ai ajouté par dessus après lui avoir laissé le temps de sécher un peu le rouge à lèvres scintillant transparent d’Anna Sui pour donner un peu de peps et relief à la bouche.

 

Et voici, la version maquillage nuit ou soirée:

 

maquillage soirée, naked 3, rouge à lèvres lollipop, miss sporty, cezanne, mac cosmetic, dessange, etam, soap and glory, too cool for school

 

Pour le teint
Anti-cernes matifiant anti-âge de Lollipop teinte n°22 « nude »
Correcteur crayon 24/7 d’Urban Decay teinte CIA
Illuminateur liquide Clubber Highlight de Too Cool For School
Poudre de finition Prep+Prime de Mac Cosmetics
Bronnzer Ohh! Tan So Fine de Miss Sporty teinte « perfect brunette »

Pour les yeux
Poudre eyebrow de Cézanne teinte « olive »
Palette Naked 3 d’Urban Decay
Smoulder Khol waterproof de Soap and Glory teinte « superblack »
Fantastic’mascara de Dessange teinte « extrême noir »

Pour les lèvres
Crayon khôl Etam teinte « purple up »
Rouge à lèvres brillant Lollipop teinte n°109 « french Kiss »

 

maquillage nuit

naked 3, maquillage soirée

 

Pour la version soirée, j’ai gardé la même base de teint en accentuant un peu plus l’illuminateur et en changeant mon blush en poudre de soleil, histoire de sculpter un peu plus le visage et réchauffé le teint car on peut vite avoir l’air cadavérique lorsqu’on intensifie le maquillage des yeux et de la bouche.

Les yeux sont maquillés avec le fard le plus foncé de la Naked 3, le « blackheart », contrasté avec le bronze « trick ». Voulant laissé la part belle aux fards, j’ai souligné le contour de l’œil par l’intérieur (muqueuse inférieure et supérieure) avec mon crayon khôl le plus foncé et avec la meilleure tenue, le smoulder khol « superblack » de Soap and Glory. J’ai accentué mon mascara volume Dessange avec une bonne couche supplémentaire.

Le point d’intensité du maquillage est ici aussi sur la bouche. Cela m’a permis de tester le rouge à lèvres brillant de Lollipop qui ne m’a pas déçu car non transparent et la couleur French Kiss est un beau rouge violine qui termine très bien ce maquillage. N’ayant pas la bonne couleur en crayon contour des lèvres, j’ai opté pour mon khôl fuschia de chez Etam qui a bien fait illusion.

J’espère que ces 2 propositions makeup vous auront plus, les mettre en parallèle permet vraiment d’apprécier la différence de travail sur le visage et j’espère surtout vous avoir donné des idées.