Je sens bon avec Versace et Narcisso Rodriguez!

Les parfums font partie des choses qui me passionnent, si je pouvais , j’en aurai facile une quinzaine à disposition en permanence qui varieraient en fonction de mes humeurs. Je ne dis pas les saisons car je n’ai aucun problème à porter des parfums très capiteux par 40° et même plus les années passent plu il faut que ça cocotte sinon je ne me sens pas toute la journée car les parfums je les mets avant tout pour moi!!

Je finirais probablement par mettre en intraveineuse opium d’Yves Saint Laurent couplé avec Aromatic Elixir de Clinique, les 2 en version intense, en attendant, rassurez-vous, j’aime aussi la fraicheur et les notes fleuries!

J’ai donc reçu pour Noël 2 nouveaux parfums que j’avais demandé, je suis du genre à faire des listes et je n’ai aucun problèmes à les remplir. Les 2 sont d’ailleurs mentionnés dans mon top 10 de mes parfums féminins préférés autant vous dire que c’est le choix de Sophie le matin quand je dois décider lequel je vais porter.

 

Bright Crystal Absolu de Versace

bright crystal absolu Versace

C’est la version plus intense du parfum originel  Bright Crystal qui existe en eau de toilette,  la concentration de celui-ci équivaut à une eau de parfum.

C’est un peu la version beaucoup plus classe et sophistiquée de Sexy Grafitti d’Escada, qui est une eau de toilette éphémère de la marque, elle sort en effet à tous les printemps une nouvelle fragrance généralement fraîche et fruitée. Bright Crystal est à la fois un fleuri et un fruité et même dans sa version absolu, il conserve toute sa fraîcheur.

L’eau de toilette a été créée en 2006 et l’Absolu en 2013 par le même « nez », Alberto Morillaz aussi responsable entre beaucoup d’autres, de CK One de Calvin Klein,  212 (celui pour femme et celui pour homme) de Carolina Herrera, Pleasures d’Estée Lauder, Acqua Di Gio (pour homme et pour femme) d’Armani, Flower by Kenzo, Daisy de Marc Jacobs, Valentina de Valentino ou encore Belle d’Opium d’Yves Saint Laurent. Et vraiment, je n’en ai cité que quelques uns, la liste est impressionnante.

Pour celui qui nous intéresse aujourd’hui, on retrouve dans sa composition de la grenade et du yuzu pour la fraîcheur vivifiante et fruitée. En note de cœur, on retrouve un accord gourmand de  framboise, pivoine, magnolia et fleur de lotus. Le tout soutenu par des notes d’ambre végétal, de musc et d’acajou.

C’est un vrai délice sur la peau, la composition est parfaite, les notes fruitées et fleuries se mettent mutuellement en valeur et la tenue ne déçoit pas, je me « sens » encore après l’avoir porté toute la journée.

Et pour ne rien gâcher, le flacon est magnifique et décore très bien mon petit intérieur.

 

Essence de Narciso Rodriguez

essence de narciso rodriguez

Narciso Rodriguez a une place un peu à part dans l’univers des parfums, beaucoup de celles qui achètent ses parfums sont d’une fidélité absolue et elles s’accordent toutes pour dire que ce sont des parfumes de peau. Des parfums qui ont un sillage plutôt léger mais que l’on sent tout au long de la journée.

Je suis très d’accord avec cette définition et j’admets volontiers que l’histoire des parfums Narciso participe complètement à me faire aimer leur univers. Je suis fan de l’essence mais il existe Narciso For Her en eau de toilette et en eau de parfum, Narciso For Her l’Eau, Narciso le parfum etc…

Les puristes font très bien la différence entre tous mais ils ont tous une note essentielle en commun, le musc égyptien. C’est une senteur que le créateur, Narciso Rodriguez, a découvert grâce à une amie qui ne se parfumait qu’avec ça à l’époque ou il n’avait pas encore commencé sa carrière de styliste. Il n’a jamais oublié cette odeur et a essayé de la recréé avec son premier parfum puis l’a décliné avec les suivants.

L’essence ne déroge pas à la règle et je le préfère aux autres car il y a quelques chose de très aérien dans cette fragrance. Il se construit autour du musc avec des notes de rose et d’iris (aldéhydes, ce qui veut dire que ce sont des fleurs synthétiques, il s’en dégage une senteur plus métallique à l’image de Chanel N°5, le tout premier parfum aldéhydé) en cœur et des notes très pétillantes en tête avec de la mandarine du citron et de l bergamote.

La fragrance est très pure, encore une fois aérienne et en même temps cela reste un parfum très enveloppant, il tient extrêmement bien sur la peau et sur les vêtements. Et je l’ignorais quand j’ai désigné ce parfum comme un de mes favoris mais il est lui aussi une œuvre de monsieur Alberto Morillaz qui l’a créé en 2009.

 

J’espère que cette présentation de mes nouveaux parfums vous aura donner des idées ou envie de découvrir un peu plus l’univers olfactifs de Versace et Narciso Rodriguez ou encore de vous intéresser au parfumeur Alberto Morillaz qui je le répète est très productif et qualitatif dans son travail!