Update sur mon parcours professionnel

jennifer mulertt

 

Dans la mesure ou je travaille dans le domaine sur lequel j’écris et que la dernière mise à jour à ce sujet date d’il y a bientôt 2 ans, je me suis dit que cela pouvait être intéressant que je vous tienne au courant de ce qui se passe dans ma vie professionnelle.

Je travaille en tant que maquilleuse depuis 12 ans aussi bien en free lance que employée par des marques de maquillage. La partie free lance a été assez riche en 2015 puisque j’ai travaillé sur un long métrage tourné essentiellement au bois de Vincennes à coté de Paris, j’en ai parlé plusieurs fois sur le blog, vous retrouverez les articles dans la rubrique « A make up artist’s diary ».

 

En parallèle à cette activité, j’étais embauché en CDI pour le maquillage Etam depuis son lancement en octobre 2014. Pour celles qui auraient loupé l’info, Etam qui fait donc de la lingerie et du prêt-à-porter féminin depuis nombreuses années a en effet créer entièrement une ligne de maquillage et une ligne pour le bain, Les Bulleuses. Il y a une vingtaines de boutiques sur toute la France qui  distribuent le maquillage, celles ou on trouve de la lingerie car la marque a voulu associer l’univers du maquillage avec celui des dessous.

J’étais donc en fixe sur une boutique parisienne et j’étais en charge de faire connaître le maquillage, réaliser des prestations makeup et bien sûr vendre les produits. J’ai eu envie de me lancer dans ce projet car j’aimais l’idée d’une nouvelle marque de maquillage qui plus est, française, à un prix abordable et comme la ligne était toute nouvelle, l’éventualité d’une évolution sur un poste plus en amont tel que à la formation me semblait possible. Si la marque prenait un essor rapide bien sûr.

Malheureusement, l’absence de communication de la marque a laissé la ligne maquillage et bain un peu dans le creux de la vague et les chiffres n’ont pas vraiment décollé. Le bouche à oreille fonctionne bien sûr petit à petit mais on ne parle pas seulement de quelques vernis, la gamme est complète, on trouve des produits pour le teint, les yeux, les lèvres et les ongles à petit prix. De même pour le bain, ou on peut choisir différentes senteurs, avec des gels douches, des baumes pour les mains ou encore des gommages corporels. Vous l’imaginez bien, tout ceci à un coût.

Et je peux dire très honnêtement que la qualité est là, il y a un choix de dingue dans les rouges à lèvres autant au niveau textures que couleurs, pareil pour les fards à paupières et les bronzers sont au top. Même si je ne travaille plus aujourd’hui pour Etam, je vous encourage à aller découvrir ces produits si ce n’est pas déjà fait. J’en ai d’ailleurs parlé plusieurs fois sur le blog.

J’ai donc fini par quitter la marque après plus d’un an de bons et loyaux services car cela n’allait clairement pas dans la direction que je souhaitais et j’étais sollicitée aussi sur la lingerie alors que ma compétence n’avait pas changé, j’étais toujours maquilleuse.

 

Je suis donc partie fin 2015 car je n’avais pas les possibilités d’évolution que je souhaitais et mon poste évoluer dans une direction qui ne me convenais pas. J’en ai profité pour refaire du free lance et revenir au maquillage pur et dur qui m’avait bien manqué. Quelques tournages, des prestations de cours de maquillage auprès de particuliers, maquillage pour la télé avec l’émission Comment ça va bien et maquillage même d’hommes politiques, de la diversité à tout va, et cela fait du bien.

En parallèle, j’ai repris les entretiens avec agences d’intérim et marques car c’est une direction dans laquelle j’ai vraiment envie d’aller. Etre en direct pour une marque mais plutôt à la formation ou en charge des contenus pour les réseaux sociaux car c’est des choses que je fais déjà pour mon blog et que j’aime faire surtout.

 

Fin avril, j’ai commencé un nouveau poste en animation pour la marque Lipstick Queen dont j’ai parlé sur le blog aussi car c’est les tout débuts de la marque en France, elle est vendu depuis un mois à peine au Sephora Champs Elysées. Les horaires sont compatibles avec un maintien de mes activités en free lance et surtout j’aime bien le concept de la marque qui se spécialise donc dans les rouges à lèvres, et j’aime aussi le challenge du lancement.

J’en profite également pour retourner travailler dans un magasin que j’apprécie, les avis sont mitigés sur les Champs et je comprends qu’en tant que client, cela peut ne pas être l’idéal mais pour y bosser, il y a toujours du monde, tous les lancement de marques en France se font là-bas et surtout je peux maintenir mon niveau d’anglais grâce aux nombreux touristes.

Cela me permet aussi de retrouver un contact avec les clientes et voir leurs attentes et il ne se passe pas une journée sans qu’on me demande ou sont les marques Anastasia Beverly Hills, Kat Von D et même Huda Beauty qui pour celles qui ne voient pas de quoi je parle et une ligne de maquillage créé par une youtubeuse du même nom, extrêmement influente sur Instagram qui réside à Dubaï et qui propose des faux-cils et produits lèvres (au cas ou, aucune de ces marques n’est encore commercialisées en France).

Toujours intéressant de voir ou en sont les tendances et pour les lèvres, c’est flagrant, elles veulent toutes des rouges à lèvres liquides mats (on me demande aussi très souvent ou sont les produits Kylie Jenner) et des teintes marrons. Il y a encore 4 ans en arrière, c’était l’obsession sur les repulpeurs de lèvres, ça ne semble intéresser plus grand monde.

Je travaille donc pour Lipstick Queen mais ma parole reste libre et je prépare un prochain article sur la marque, sachez que ce n’est absolument pas une commande de mes employeurs et que je, justement, tant qu’à faire, je choisis de travailler pour des marques que j’apprécie. Par le passé, j’ai bossé pour Smashbox, Urban Decay ou encore Givenchy ou Lancôme, cela me permet d’être formée à fond sur les produits et surtout c’est des marques que j’aimais déjà. Mon activité de maquilleuse/animatrice pour des marques est très complémentaire de mon blog car cela me permet de tester les produits et d’avoir des informations de première main.

 

J’espère que cette mise à jour sur mon activité professionnelle vous aura intéressé, elle me semblait cohérente avec le reste du contenu de mon blog. Je vous tiendrai bien sûr informée quand d’autres évolutions ou évènements dans ma vies professionnelles auront lieu.