Jennifer Mulertt : Make up Artist

Une maquilleuse qui blogue

Monthly Archive: septembre 2016

jeudi

29

septembre 2016

2

COMMENTS

Elnett Satin, la solution magique pour mes cheveux au travail

Written by , Posted in Beauty

Un de mes grands problèmes dans la vie, c’es l’obligation de m’attacher les cheveux au travail. Selon fait bientôt 6 ans que je travaille en tant que maquilleuse/animatrice pour différentes marques et la grande majorité du temps, j’effectue ces missions dans un Sephora.

Sephora, c’est un peu devenu la Mecque dans le monde de la beauté, et beaucoup de gens y travaille, cela est encore plus vrai lorsqu’on s’intéresse plus précisément au Sephora Champs Elysées qui est tout de même le 2ème Sephora plus grand d’Europ (il s’est fait détrôné par un qui si situe à Barcelone). Le règlement intérieur impose de s’attacher les cheveux et complètement bien sûr. Je suis une grande migraineuse donc dans la vie de tous les jours, je garde mes cheveux libres, je ne fais quasiment rien de dessus à part des soins quand je les lave. Il sont très longs, jusqu’en bas du dos donc pour les garder en bonne santé, c’est le minimum.

Je suis d’ailleurs persuadée que c’est très mauvais de les attacher 5 jours par semaine comme je fais en ce moment, mais je n’ai pas le choix donc je m’exécute. Jusqu’à très récemment, j’attendais le dernier moment pour me faire une queue de cheval ou un chignon vite fait, attaché avec une grosse pince, vraiment de très mauvaise volonté, j’étais déjà en train de marcher sur la surface de vente quand je finissais de m’attacher les cheveux. Plus ils étaient propres, plus j’avais des petits cheveux qui volaient autour de ma tête. Et même toutes les pinces du monde ne peuvent maitriser ce qu’on appelle de façon très trendy maintenant les « Baby hair ».

 

elnett satin, laque fixation forte de L'Oréal

 

Quand j’ai la sensation d’avoir un peu trop d’argent dans mon porte monnaie, j’aime bien me balader dans le Monoprix sur les champs, il est immense et on trouve toujours un achat compulsif à faire. Et il y a quelques semaines, alors que je venais faire provision pour la énième fois en shampooing sec Batiste, j’ai ajouté à mon panier la laque Elnett Satin en fixation forte de L’Oréal.

J’achète régulièrement de laque car sur les shootings et les tournages, il arrive souvent qu’en plus de maquiller en me demande d’assurer la coiffure aussi (quand cela reste basique bien sûr, chacun son métier) et comme c’est souvent ce que j’oublie dans les loges, j’en achète des pas trop chères car bien souvent il n’y a besoin que d’une fixation légère et dans ces cas-là, je préfère la cire pour les cheveux.

Et les laques premier prix fixent très bien la coiffure mais on se retrouve avec une texure hyper cartonnée et il reste clairement plein de résidus dans les cheveux. Je savais que la Elnett était largement plébiscitée par les coiffeurs mais j’avoue que j’ai toujours trouvé son prix exhorbitant. Par exemple, je n’ai prix que la taille moyenne (150ml) et elle m’a quand même couté 6,50 euros. Le full size est donc à hauteur de 13 euros, cela fait vite un gros budget quand on doit l’utiliser régulièrement.

 

img_4572

 

La jolie phrase qui est inscrite sur toutes les laques Elnett est celle-ci: « s’élimine au plus léger brossage » et je dois bien m’incliner, c’est l’absolue vérité!! C’est même très impressionnant car juste en passant un coup de peigne dans les cheveux , ils perdent leur fixation et retrouve leur aspect normal.

Elle est très simple d’utilisation, on vaporise à 30 cm de la coiffure et le tour est joué. C’est d’ailleurs mieux de ne pas se mettre trop près, cela permet un résultat impeccable sans l’aspect cheveux mouillés rigides que l’on peut avoir parfois. La fixation est top car je laisse repousser ma frange en ce moment donc j’ai des mèches plutôt longues que je fixe sur le coté de ma tête (pas plaqué sur le dessus) et la laque Elnett les fixe tout en gardant le mouvement naturel des cheveux. Je suis complètement bluffée par la qualité de ce produit. Et petit détail qui ne gâche rien, elle sent très bon.

Je suis gagnante sur tous les tableaux, mes cheveux sont parfaitement coiffés et cela tient toute la journée. Le soir en partant, je les détache et les peigne vite fait, je retrouve un aspect normal. Et en plus, je continue d’espacer mes shampooings de au mois 3 jours car cela ne graisse pas mes cheveux. Le format choisi est en plus très pratique car je peux glisser la laque dans mon sac à main, car oui, je fais toujours ça à la dernière minute, dans les toilettes avant de commencer à travailler.

Le seul bémol reste le prix, c’est plus cher que la plupart des laques mais pour la qualité de résultat et d’utilisation obtenus, cela les vaut largement.

mardi

27

septembre 2016

3

COMMENTS

Too Cool For School!!! Une marque de makeup et soin coréenne aux Galeries Lafayette!

Written by , Posted in Beauty

Je dois bien avouer que j’ai découvert la marque parce que je passe ma vie à trainer aux Galeries Lafayette Haussmann. Cela fait un an à peu près que Too Cool For School est arrivée là-bas, comme cela arrive régulièrement, l’échec des unes laisse une chance pour les autres. C’est un peu le jeu des chaises musicales au secteur beauté des Galeries et beaucoup de marques ont déjà tentée l’expérience avec plus ou moins de succès. By Terry, Black Up ou encore Lise Watier font parties des marques qui ont du quitté le navire ces dernière années faute de chiffres suffisant car cela coute en effet extrêmement cher pour les marques d’être représentées dans ce grand magasin.

C’est une marque de maquillage et soin créée en 2009 de nationalité coréenne et qui je traduis et je cite , se veut « intelligente, différente et fun ». Cela se vérifie dans le design des produits qui ne sont pas simplement fonctionnel mais aussi très arty et contemporain. Plus qu’une marque de cosmétique, Too Cool For School  revendique aussi un art de vivre et son message encourage la différence et l’unicité de chacun. Lors de mes voyages au Japon, j’ai pu voir que la marque possédait des boutiques en son nom et offrait ainsi un réel aperçu de son univers. Ceci dit la marque est vraiment en train de s’étendre en France avec des ouvertures dans près de 40 Galeries Lafayette.

 

Je n’ai pas eu le temps de tester les produits ailleurs que sur le stand mais la ligne de maquillage est très complète et au niveau des textures et tenue des produits; cela me parait très similaire aux marques que j’ai pu tester au Japon, ce qui est plutôt un très bon signe. Ce qui est sûr, c’est que la marque attire l’attention et c’est déjà une réussite et j’avoue que ma curiosité a été très vite éveillée notamment lorsque j’ai vu les têtes de poupées empilées dans un vase en guise de décoration.

 

Je vous laisse donc déjà apprécier les photos que j’ai pu prendre aujourd’hui sur le corner de la marque et, perso, et j’ai arrêté mon choix sur le Clubber Hightlight, un illuminateur liquide nacré dans les tons rosés très clairs, qui m’a couté la modique somme de 18 euros. J’ai comme beaucoup, une passion pour les highlighters mais je trouve plus naturel ceux qui sont liquides. Je n’aime pas trop la tendance de ses highlighters poudre hyper pigmentés à normalement réserver à des mains expertes mais qui sont disponibles à des prix abordables et plébisciter par les youtubeuses de tel sorte que je vois de plus en plus de gros aplats blanc irisés sur le haut des pommettes de pas mal de jeunes filles et le résultat n’est pas très heureux!

Less is more, on ne le répètera jamais assez! L’illuminateur est là pour nous mettre en valeur, pas pour se faire sa propre pub! J’ai déjà utilisé quelques fois le Clubber Highlight et j’en suis très satisfaite, il donne un joli glow nacré et illumine mon teint sans se faire trop remarquer!

Je vous invite donc à découvrir Too Cool For School si ce n’est pas déjà fait, cette marque gagne à être connue!

 

too cool for school, galeries lafayettes haussmann

too cool for school, galeries lafayettes haussmann

too cool for school, galeries lafayettes haussmann

too cool for school, galeries lafayettes haussmann

too cool for school, galeries lafayettes haussmann

too cool for school, galeries lafayettes haussmann

too cool for school, galeries lafayettes haussmann

too cool for school, galeries lafayettes haussmann

too cool for school, clubber highlight

 

jeudi

22

septembre 2016

2

COMMENTS

Moi, j’aime les gloss! La preuve en 4 exemples

Written by , Posted in Beauty

La tendance est au rouges à lèvres liquides mats, pour travailler dans le milieu, je suis bien placée pour le savoir, quasiment toutes les clientes que je rencontre sont à la recherche de ce produit. Et je dois bien admettre que c’est une mode que je ne comprends pas, en porter un de temps en temps, pourquoi pas, mais là, cela devient le produit d’usage quotidien et si en plus, il dans une teinte nude voir couleur anti-cernes c’est encore mieux. Le principal reproche que je formule contre lui est le confort. Quelque soit la marque, je ne tiens pas plus de 3h avec ça sur les lèvres. Il semblerait que ceux de Smashbox son beaucoup plus agréable à porter mais on va devoir attendre janvier en France pour le découvrir.

Et en attendant, cette sècheresse est tout de même très visible, le rouge à lèvres est mat mais il marque toutes les petites ridules des lèvres et les creuse encore plus, je n’arrive pas à trouver cela joli. Et je suis certainement un peu pessimiste mais porter un mat sur les lèvres tous les jours ne doit pas être très bon pour préserver leur jeunesse. Et quant au principal argument de ses plus ferventes fans à savoir la tenue, elle est réelle mais l’état des lèvres se détériore au fur et à mesure de la journée, et une retouche après le repas de midi n’a rien d’insurmontable. C’est normal que le maquillage bouge, notre peau est vivante, elle réagit tout au long de la journée en fonction de notre activité et de la température extérieure.

 

gloss anastasia beverly hills, urban decay, lipstick queen

 

Vous l’aurez compris, je trouve tout ce que cherche chez son opposé à savoir le gloss. J’aime la brillance, j’aime la paillette, j’aime l’effet oversize du gloss. Plus ma bouche a l’air pulpeuse, plus je suis contente. Et dans ce secteur du maquillage, heureusement les propositions ne manquent pas, il y a un choix de textures, de couleurs et d’intensités. Je vais vous présenter 4 gloss que j’ai récemment ajouté à ma collection de 3 marques qui maitrisent plutôt bien leur sujet et toutes distribuées chez Sephora: Anastasia Beverly Hills, Urban Decay et Lipstick Queen.

Histoire de vous mettre dans le mood, j’ai swatché 3 d’entre eux (parce que le dernier, ça sert à rien de le swatcher, il faut le voir sur les lèvres)

gloss urban decay, anastasia beverly hills, lipstick queen

 

 

Revolution High-Color Lip Gloss de Urban Decay en teinte Bittersweet

revolution high-color lipgloss urban decay bittersweet

Je l’ai eu en taille mini car c’était un cadeau contre achats, mais c’est la teinte que je voulais essayer et je trouve d’ailleurs très bien qu’ils fassent tester un vrai violet comme celui-ci plutôt que des teintes plus fadasses. En même temps, c’est un peu ce que Urban Decay nous vend, un gloss ultra-pigmenté dès le 1er passage, un fini opaque et super brillant avec un effet repulpant. Juste l’effet, pas d’actifs repulpants dans ce gloss.

Je suis satisfaite du résultat même si il m’a fallu 2 passages pour obtenir la teinte complètement, mais le rendu est bien opaque et la jolie brillance miroitante ne fait pas défaut. La tenu est tout à fait acceptable pour un gloss et il n’est pas desséchant. Il faut même bien regarder ce qu’on fait quand on applique une couleur aussi tranchée car si ce n’est pas homogène sur toutes les lèvres, ça se voit et pareil, il faut gérer son contour car personnellement, je n’ai pas de crayon contour couleur violette. La photo ne pardonne rien et je n’ai pas retouché mais croyez-moi dans la glace, c’était nickel!

revolution high-color lipgloss urban decay bittersweet

revolution high-color lipgloss urban decay bittersweet

 

 

Anastasia Beverly Hills Lip Gloss en teinte Gilded

Lip gloss anastasia beverly hills "gilded"

La gamme pour les lèvres n’est disponible que sur le Sephora Champs Elysée, ça tombe bien j’y travaille. Elle est néanmoins très petite puisqu’il n’y a que les gloss et les rouges à lèvres liquides mats mais avec à chaque fois, un large choix de couleurs.  Celui-ci est plus un gloss classique dans sa texture, il est plus transparent et les renseignements sur ce produit fourni par la marque sont assez basiques, mais en même temps, pas la peine d’attendre monts et merveilles. La mise en avant est plutôt faite sur son embout spongieux qui permet précision et un fini parfait en un seul passage.

Il faut vraiment que les marques se détendent sur le « un seul passage », je suis bien sûr passée plus d’une fois et cela ne m’a pas dérangé. L’application est agréable et le gloss sent vraiment très bon. Il a une texture que je qualifierai d’un peu plus collante que le Urban Decay et assez logiquement, il est moins confortable sur la longueur mais rien d’insurmontable. Par contre, j’adore vraiment la couleur que j’ai choisi, ce corail clair légèrement doré est très mignon et il s’additionnera très bien par dessus quelques uns de mes rouges à lèvres.

Lip gloss anastasia beverly hills "gilded"

Lip gloss anastasia beverly hills "gilded"

 

 

Vesuvius « Blush » de Lipstick Queen

Vesuvius "blush" de lipstick queen

Pour être précise, ce produit s’apparente plus à une laque à lèvres. L’embout est sous forme de pinceau et on obtient un fini laqué et parfaitement opaque. Pour celles qui n’auraient pas tout suivi, Lipstick Queen est vendue au Sephora Champs Elysées et sur l’e-shop de l’enseigne depuis fin avril 2016 et oui, je travaille pour cette marque, ce qui ne m’empêche pas d’apprécier réellement leurs produits, je ne pourrais pas travailler pour une marque qui ne me plait pas.

Lipstick Queen est spécialisée sur les lèvres et la collection Vesuvius est une vraie réussite, elle comprend 4 teintes aussi opaques et intense chacune et comme pour faire sortir le produit, il faut tourner l’embout (d’où son nom, Vesuvius, comme de la lave qui sort d’un volcan), il est très facile de mélanger les teintes entre elles. Sachez également que cette laque contient un actif mentholé légèrement repulpant qui par conséquence provoque une légère sensation de picotements les minutes qui suivent l’application. Il reste aussi très confortable les heures qui suivent l’application. La teinte que j’ai choisi « blush » est un joli rose un peu nude et il se marie très bien avec un vrai smocky eyes.  Ce n’est pas celui que je vends le plus mais je suis totalement fan!

Vesuvius "blush" de lipstIck queen

Vesuvius "blush" de lipstick queen

 

 

Gloss Frog Prince de Lipstick Queen

gloss frog prince de lipstick queen

Last but not least, celui que je n’ai pas swatché, celui qui n’est pas près de sortir en France en plus, le Frog Prince en gloss. Pour faire un rappel des faits, il existe d’abord en rouge à lèvres et il est le best-seller mondial de la marque. Sa particularité est son raisin vert qui se transforme en une couleur rosée sur les lèvres mais celle-ci est le résultat du réacion au PH donc elle est différente sur chaque personne.

Lipstick Queen a décliné le concept avec un gloss et je le trouve encore mieux que le rouge à lèvres. Je trouve la réaction plus intense, le rose est encore plus visible et ce qui est vraiment très cool, ce sont les paillettes vertes qui restent présente sur la surface du gloss. Tout en finesse mais le contraste entre les couleurs est bien là. Bien sûr, c’est aussi une réaction au PH donc vous n’obtiendrez pas exactement le même résultat que sur moi. Il tient quleques bonnes heures sans dessécher les lèvres.

Pour ce qui est de sa disponibilité, il ne sera pas vendu en France dans les mois qui arrivent, mais la marque est distribuée en Angleterre donc il ne doit pas être trop compliqué de s’en procurer.

gloss frog prince de lipstick queen

gloss frog prince de lipstick queen

 

J’espère que ce petit tour dans l’univers des gloss vous aura plus, les marques essaient de lancer des nouvelles tendances et on se rapproche un peu plus de la brillance. Déjà avec les métallisés mais aussi avec les paillettes qu’on dépose par dessus le rouge à lèvres, tout n’est pas perdu!