Tous les articles par Jennifer

Maquilleuses et esthéticiennes

Je ne pourrais jamais faire cesser complètement l’amalgame que font les gens entre esthéticienne et maquilleuse mais une petite mise au point par écrit ne peut pas faire de mal. Il arrive en effet très souvent que lorsque les gens me demandent ce que je fais dans la vie, je reponds: « maquilleuse » et là, ils enchaînent avec un mystérieux: « ah!! t’es esthéticienne! »  -_-

Que ce soit bien clair, je n’ai rien contre les esthéticiennes, juste on ne fait pas le même métier!

 

Maquilleuse

 

Les esthéticiennes

Je ne suis pas trop mal placée pour en parler, j’ai fait un BTS esthétique-cosmétique (oui, c’est comme ça qu’on dit!) avant de faire mon école de maquillage et de me lancer dans le monde du travail.

Ce BTS autrement connu comme BTS prostipute qui nous permet de devenir « esthétichienne » ou encore « prépa au concour Miss France », les blagues pourries ne manquent pas!

Chaque école organise les cours un peu comme elles le veulent. Pour ma part, on avait 36h de cours par semaine dans 1/3 de pratique (qui comprend soin visage, soin corps, manucure, épilation et maquillage). La théorie était constituée de matières aussi diverses que variées: cosmétologie, anglais, biologie cutanée, marketing, économie, vente, français, dessin, physique-chimie et j’en passe. Il nous était également demandé un minimum de 5 semaines de stage sur les 2 ans de formation.

J’ajouterai que bien souvent les cours de maquillage sont assurés par des professeurs qui ont également passé le BTS esthétique ce qui ne fait pas d’elles des maquilleuses. Encore une fois, pour avoir fait les 2, on aborde le maquillage de manière complètement différente et pas avec le même niveau d’exigence.

Il existe aussi bien évidemment le CAP et le BP esthétique.

 

Les débouchés:

Esthéticienne en institut bien sûr mais le BTS permet aussi d’être patronne de son propre institut ou responsable d’un SPA. On peut bien sûr aussi s’orienter vers la parfumerie mais il existe des formations beaucoups plus ciblées pour celles qui souhaitent devenir commerciale/formatrice/animatrice pour une marque.

 

 

Les maquilleurs/euses

Ici pas de diplôme reconnu par l’état, il n’existe donc que des écoles privées qui pratiquent l’enseignement qu’elles souhaitent ainsi que des tarifs très variables d’une école à une autre.

Certains se lancent avec succès en autodidacte mais ici pas de formule miracle non plus, les parcours sont très variables avec aucune garantie de réussite derrière.

J’ai fait une formation en 9 mois partagée en 3 thématiques de 3 mois chacune: le maquillage beauté , le maquillage cinéma, le maquillage scène. A ces cours pratiques s’ajoutait des cours de dessins, des cours d’histoire du maquillage et divers intervenants. Des stages été proposés tout au long de l’année dans divers domaines.

 

Les débouchés:

Si on s’oriente vers le cinéma et/ou la scène (théâtre et opéra) et qu’on imagine que cela fonctionne pas trop mal, on devient intermittent du spectacle.

 

Si on s’oriente vers la mode, c’est le free lance avec aussi toutes les difficultés financières que cela peut comporter. On peut aussi créer une micro-société ou avoir le statut d’autoentrepreneur, chacun détermine ce qui correspond le mieux à sa situation.

 

La télé peut être un bon compromis pour celles qui souhaitent avoir des revenus fixes, voir même un CDI mais on ne rentre pas en télé aussi facilement et c’est bien souvent par le biais d’une relation qu’on commence dans ce milieu.

 

Il reste aussi l’animation pour une marque de maquillage, cela peut aussi être un moyen d’avoir des revenus fixes pour celles que la précarité financière effraie mais le maquillage devient alors une activité secondaire et le coté commercial de ce métier prend clairement le dessus. Encore une fois, ce n’est pas une critique de ma part, il faut juste savoir vraiment ce qu’on veut faire avec ce diplôme de maquilleuse.

Vous l’aurez compris, vous croiserez difficilement une maquilleuse dans un institut, elle n’est absolument pas formée à faire des soins ou épilations. De même que dans un institut, le maquillage est la prestation la moins pratiquée loin derrière les épilations et les soins.

 

Pour celles que cela intéresserait, j’ai fait l’école Peyrefitte à Lyon pour mon BTS esthétique et l’école Sup’maquillage toujours à Lyon.

5 astuces pour ne jamais avoir de rides

Parce qu’il y en a marre que la peau du visage vire inexorablement en mode parchemin chiffonné indépliable, je vais vous donner 5 techniques infaillibles pour garder une peau lisse et incroyablement jeune. Oui, vous avez bien lu, les rides ne sont pas une fatalité et la chirurgie esthétique n’est pas la solution ultime. Alors, vous me direz, pourquoi 5? Pourquoi pas 7 ou 10, et bien parce que cet article résulte d’une vraie investigation et n’est pas du pur marketing, il n’existe réellement que ces 5 astuces!! A vous de les suivre à la lettre. Ou pas.

5 astuces pour ne jamais avoir de rides

 

1 Vivre dans l’obscurité

Oui, le soleil est la 1ère cause du vieillissement cutané, plus précisément les UVA, donc plus vous vous exposez au soleil, plus vous creusez les sillons de vos futures rides. La solution simple mais radicale est donc de couper net et vivre dans le noir!! Idée de génie!! En effet, le soleil nous est utile pour synthétiser la vitamine D, et pour cela il suffit d’exposer un petit carré de peau pendant 10 mn une fois par jour. Donc, une fois par jour, sortez le pied ou la main au soleil et puis c’est tout!!

 

2 Exclure toute vie sociale

Les expressions répétées du visage fatiguent la peau et marquent petit à petit celui-ci. Vos amis sont donc vos ennemis surtout ceux qui vous font rire, couper immédiatement les ponts avec eux. De même pour vos amis boulets qui se fourrent toujours dans la merde jusqu’au cou et qu’il vous faut donc secourir, arrêtez de répondre à votre téléphone ou bloquez-les!!! Vous faire du soucis pour eux diminuera le taux d’élasticité de votre visage. De même, fuyez comme la peste vos collègues de travail, surtout ceux qui partagent égoïstement leurs problèmes avec vous.

 

3 N’avoir aucun contact avec l’administration française

Il vous faut éviter toute cause de stress, les moments les moins épanouissant de nos vies sont sans aucun doute ceux passés à essayer de communiquer avec l’administration française, on peut étendre ce constat aux fournisseurs d’énergie, assurances ou banques. N’essayer pas d’obtenir ou récupérer votre carte vitale ou résilier un abonnement quel qu’il soit!! Le stress engendré n’est vraiment pas compenser par l’obtention de ce que vous demandez! Continuez à payer trop cher tous vos abonnements, ne vous faites pas rembourser vos frais médicaux, payez vos impôts trop cher: tout cela vaut mieux que la mauvaise énergie dépensée à tenter désespérément de faire valoir vos droits.

 

4 Vous laver le visage avec de l’eau minérale

Oui, que celles qui ont l’habitude de se splasher la gueule avec l’eau du robinet, se flagellent en silence. L’eau du robinet, c’est du papier de verre undercover: ça assèche la peau, c’est hyper calcaire!!! Arrêtez de penser à votre porte monnaie et pensez à votre épiderme traumatisé: dorénavant, lavez-vous le visage à l’aide de votre eau minérale ou éventuellement filtrez votre eau avant de vous décaper le visage avec.

 

5 Ne JAMAIS faire d’enfants

C’est bien connu, les enfants sont une source de stress et de problèmes sans fin. Ils vous mineront le morale aussi surement que votre feuille d’imposition (sauf que celle-ci, elle n’arrive qu’une fois par an), ils sont les premiers responsables de la ride du lion, et lorsque celle-ci s’est installée, elle ne vous lâche plus telle un pitbull accroché à votre mollet. Et c’est 20 à 25 ans de stress intense par enfant, les dommages causés sont irrécupérables, la seule solution après leur passage, c’est Extreme Makeover.