Jennifer Mulertt : Make up Artist

Une maquilleuse qui blogue

Random Stuff Archive

mercredi

5

avril 2017

0

COMMENTS

Les clientes et leur vocabulaire

Written by , Posted in Random Stuff

IMG_9632

Le maquillage est un domaine qui intéresse beaucoup de filles mais cela n’en fait pas pour autant des expertes! Il m’arrive d’entendre des choses assez inattendues et j’ai parfois du mal à comprendre ce que les clientes veulent! En prestation particulière ou en parfumerie!

J’ai l’habitude d’entendre les mecs dirent n’importe quoi, j’ai une fois eu un qui m’ a très sérieusement tendu un blush en me disant: « c’est ça, un mascara? »

Le grand classique est la liste de synonyme approximatif interminable que les clientes me sortent pour désigner un pinceau:
Brosse, plumeau, fourche (oui, fourche, j’avoue que j’ai eu du mal à percevoir ce qu’elle demandait ce coup-ci!)

l’autre récurent est la mauvaise désignation du bronzer:
synonyme officiel; la poudre de soleil
synonymes proposés par les clientes:
le premier reste Terracota qui est effectivement un bronzer mais est la seule propriété de la marque Guerlain.

Mais j’ai aussi le droit très régulièrement: « je cherche un blush marron » qui peut sembler juste mais la grande différence entre le blush et le bronzer et leur positionnement respectif sur le visage et bien sûr leur but: on réchauffe le teint avec le bronzer, on donne bonne mine avec un blush. Il y a même beaucoup de filles qui ont pris l’habitude de mettre les 2 en même temps.

Et la crème de la crème: « vous avez un blush amaigrissant? » qui m’a bien sûr était demandé par une jeune fille aux joues bien rebondies, encore une fois, pas une appellation complètement fausse mais surprenante.

 

On m’a déjà demandé de la pâte aussi, avec toujours cet air méprisant quand je ne comprends pas à la seconde ce que cela désigne: « vous savez, la pate pour le visage! »… Du fond de teint peut-être? Parce qu’il arrive aussi qu’on me le désigne comme la base! Le fond de teint semble être assez obscure pour pas mal de fille et elles sont totalement désarçonnées quand je leur explique qu’il ne sert pas à donner bonne mine!

 

Dans le même genre, on me parle souvent du produit pour peindre les ongles, un vernis peut-être?

Et là, où elles ont toutes envie de me taper, c’est quand je les reprends lorsqu’elle me demande un gloss mat. Vous voulez dire un rouge à lèvres liquide mat? Pour rappel, gloss vient de l’anglais et signifie brillant!!

Il y aussi les questions de fond essentielles que les clientes te posent:

« est-ce que je mettre une base paupières sans mettre de fard à paupières après? »

« Je veux un rouge à lèvres mat qui brille »

« Je cherche une brosse pour mascarer les cils »

Et dans le genre WTF:

« Ce mascara est vraiment génial, je le porte depuis une semaine »

« J’utilise du lait de vache pour me démaquiller, c’est comme du lait démaquillant, non? »

A une cliente à qui je montrais un swatch d’un fard à paupières noir à coté d’un fard à paupières blanc (et je n’exagère pas!): « Je ne vois pas la différence entre les 2! »

lundi

30

janvier 2017

0

COMMENTS

Vous avez lu le dernier Grazia?

Written by , Posted in Random Stuff

J’ai  arrêté de lire la presse féminine que je trouve un peu creuse et  toujours en train de ressortir les mêmes articles, c’est un peu triste de constater que les valeurs sûres pour vendre du papier sont des articles de fond sur les régimes pour l’été et comment s’approprier le look des stars pour moins de 5 euros.

Mais surtout, je m’aperçois très souvent des erreurs affirmées haut et fort dans les pages consacrées à la beauté, des erreurs qu’une simple recherche sur Google aurait pu éviter, comme lorsque une journaliste affirme que Make Up Forever est une marque américaine ou quand on annonce très tranquillement des principes actifs qui ne sont réellement pas présent dans les produits cités et ainsi de suite, j’en passe et des meilleurs.

grazia, kat von d

Là, j’avoue que la couverture avec Kat Von D du dernier Grazia m’a donné envie et j’avais vu le petit coup de gueule de Capucine Piot du blog Babillages qui expliquait avoir consacré une demi heure d’interview téléphonique pour que les 3 lignes qui lui soientt consacrées dans le magasine contiennent une erreur de taille, à savoir son nombre de lecteurs au mois qui a bien sûr était revu sérieusement à la baisse par rapport au chiffre qu’elle leur avait communiqué.

Et j’ai lu l’article de fond qui a fait la couv’ en question « Icônes de beauté« ou j’ai été assez atterrée de lire « certaines influenceuses finissent par lance leur propre marque, comme la tatoueuse Kat Von D. »

Kat Von D n’est pas une influenceuse, comme ils le disent si bien, elle est tatoueuse, elle a même ouvert son propre salon de tatouage à Los Angeles. Certes, elle a fait connaître sa personnalité et son travail au travers d’une émission qui suivait le quotidien d’un salon de tatouage, à l’époque Miami Ink ou elle était simple employée. Et au moment ou Sephora USA est venue la chercher pour créer sa marque de maquillage, c’était bien avant cette mode des youtubeuses donc c’est un peu réducteur de la mettre dans cette catégorie et la beauté de son propre aveu n’est pas sa passion première.

Le reste de l’article est aussi peu viable et je pense qu’on doit être un bon nombre à s’en rendre compte car pour le coup, il a clairement été établi que les vidéos beauté sur YouTube sont visionnées par des millions de personnes et le secteur de la beauté en générale est très fructueux, ça vaut le coup de se fouler quand son lectorat est le premier à pouvoir s’apercevoir de la profondeur ou non des recherches avant de pondre l’article.

Pour commencer, présenter Sananas comme une vlogueuse alors qu’elle publie essentiellement des tuto beauté et que sa chaine de vlog peut rester inactive pendant de longs mois, c’est un peu moyen.

IMG_5282

Michelle Phan est présentée comme une « cash machine » alors que le premier truc à dire sur elle, c’est bien justement qu’elle a été la première à faire des vidéos maquillage sur YouTube (sa vidéo de maquillage Barbie remonte déjà à 2009 et cumule plus de 65 millions de vues). L’article prend ensuite en exemple sa marque de maquillage EM cosmetics qu’elle a créé il y a quelques année et qui est pour l’instant au point mort (certes en cours de relancement) alors qu’il y a à peine quelques jours a eu lieu Gen Beauty aka Generation Beauty dont elle est totalement l’instigatrice puisque l’évènement qui ressemble un peu aux Imats, est chapeauté par Ipsy, une communauté beauté  co-créé par la même Michelle Phan en 2011 qui envoie une trousse avec une sélection de produits choisis par Michelle et son équipe tous les mois à ses abonnés, cela s’accompagne également d’une chaine YouTube avec à ce jour 1,3 millions d’abonnés.

IMG_5278

De même, les 3 lignes sur Huda Kattan, créatrice de la chaine YouTube et du blog Huda Beauty, ne laissent rien transparaitre de la formidable business woman qu’elle est. Elle a réussi à faire commercialisée sa marque de maquillage dans les Sephora américain, canadien, Français et bien sûr celui de Dubaï mais aussi à Harrod’s à Londres en seulement 4 petites années d’existence avec certes pour commencer des faux-cils mais aussi depuis des rouges à lèvres liquides mats et maintenant la palette de fards à paupières Rose Gold que tout le monde s’arrache.

C’est facile vous allez me dire de relever des erreurs sur un sujet que je connais bien puisque c’est mon métier mais cela me fait surtout penser que je dois avoir plein de fausses idées en têtes sur des sujets dont je ne sais rien d’autres à part ce que j’ai pu lire dans les médias. Et encore une fois, toutes les infos que je donne dans cet article sont très accessible à tous.

mercredi

25

janvier 2017

0

COMMENTS

Les 10 problèmes des cheveux longs

Written by , Posted in Random Stuff

Je fais parti de la team cheveux longs et cela depuis de nombreuses années, les rares fois ou je me suis coupé les cheveux au dessus des épaules, je l’ai amèrement regretté et attendu de longs mois avant de récupérer une longueur acceptable. Je pense aussi que c’est plus pratique d’avoir de la longueur, notamment pour se les coiffer, c’est beaucoup plus simple et plus joli que l’on opte pour la queue de cheval, la tresse ou le chignon. Néanmoins,  la plupart du temps, je les garde détachés et le poids des cheveux les mettent en forment naturellement.

cheveux longs

 

Mais il y a des occasions ou aussi glamour et sexy qu’une longue chevelure puisse paraître, elle peut être source de petits tracas en tout genre:

Si tu ne fais pas attention, tes cheveux se transforment en swiffer/attrape-poussière et tu as tout un tas de trucs qui sont accrochés dessus.

Tu prends douloureusement conscience que si tu ne fais pas attention, tu ne dors pas sur le dos mais bien sur tes cheveux;

Dans le même genre, tu n’oublies plus de dégager tes cheveux sur le coté avant de mettre ton gros manteau sinon c’est un arrachage en règle et long et pénible en plus.

Au moment de te laver les cheveux (tu prends une grand inspiration et) tu vérifies toujours que tu as encore assez d’eau chaude car ca va être un peu long surtout que tu ne peux pas zapper l’étape du masque si tu ne veux pas qu’ils se transforment en une longue et vaste fourche.

Tu redoutes d’aller chez le coiffeur encore plus que le dentiste car tu sais pas expérience que les coiffeuses ne comprennent pas l’expression « pas plus de 2 cm ».

Tu passes de longues heures dans le rayon capillaire de ta parfumerie ou supermarché à essayer de deviner quel après shampoing va le plus nourrir tes pointes.

Quand tes cheveux sont dans le champs visuel d’enfants, ils finissent toujours par devenir leur jouet préféré.

Les gens te demandent souvent comment tu as fais pour les avoir aussi longs et tu trouves rarement quelque chose de plus incroyable à dire que « je les laisse pousser… »

Tu prends encore plus conscience que les cheveux s’imprègnent des odeurs et tu fuis les restos à fritures ou les soirées fumeurs comme la peste.

Les shampooings secs deviennent aussi vitaux que les cotons pour se démaquiller et tu as toujours un ou 2 d’avance.