Archives par mot-clé : Cozzette

Mario Dedivanovic’s Masterclass

Début avril, je suis allée à la Masterclass du maquilleur Mario Dedivanovic, Makeup by Mario sur Instagram si vous voulez jeter un oeil à son travail. Je vous partage tout de suite le résultat final du maquillage qu’il a réalisé sur la très jolie Kennedy  (photo prise sur l’instagram de Mario).

file

Il fait parti de ses maquilleurs spécialisés dans le maquillage de célébrités, il est donc souvent sollicités pour les cérémonies de remise de prix ou autres évènements qui s’accompagnent d’un tapis rouge. Sa cliente la plus connue, devenue entre temps son amie, est bien sûr Kim Kardashian avec qui il collabore sur sa marque de maquillage KKW Beauty.

Il organise des Masterclass depuis quelques années déjà et elles deviennent de plus en plus importantes au fur à mesure que sa renommée augmente. Pour celle-ci qui se passait donc à Londres, nous étions plus de 700 et certains avaient fait le déplacement depuis le Canada ou même l’Asie.

Sa Masterclass dure à peu près 4 heure et elle consiste en la réalisation d’un maquillage par ses soins sur un modèle et il prend le temps de détailler chaque étape et de répondre à toutes les questions. Il y a bien sûr un écran géant avec une excellente définition pour nous permettre de suivre tout cela sans problème.

Il est bien sûr interdit de filmer l’intégralité de la Masterclass et il demande de ne pas détailler étapes par étapes le maquillage réalisé ce jour-là. Déjà parce qu’on risque de dire des bêtises et aussi évidemment pour ne pas spoiler l’évènement pour de futurs élèves.

Je ne vais donc pas m’amuser à détailler tout ça, je n’ai pas tout noter de toute façon mais je peux partager avec vous 2 ou 3 choses qui m’ont  semblées intéressantes.

Mario n’est pas un grand fan du countouring de l’highlighter utilisé à l’extrême contrairement à ce que les gens pourraient penser. Et j’avoue que j’en suis très contente. Il prend vraiment le temps de fondre tous les éléments entre eux et veille au fini naturel. De même, il n’est pas un grand fan des faux-cils et privilégie toujours l’option la plus soft.

Il passe effectivement beaucoup de temps sur le teint et va même jusqu’a superposer 4 couches d’anticernes, il applique tout d’ailleurs concernant le teint avec un beauty blender mouillé bien évidement, du primer à la poudre.

En ce qui concerne les produits, il utilise un peu de tout, et fait bien attention à faire comprendre à celles qui insistent pour savoir ce qu’il utilise à chaque étape que ce jour là il choisit ce produit mais il a 10 autres options différentes à chaque fois.  Encore une fois, le plus important n’est pas forcément ce qu’on utilise mais comment! Parmi les marques utilisées que je ne connaissais pas trop voir pas du tout, il y avait Surrat, Cozzette, Viseart et Koh Gen Do.

Pour ce qui est du maquillage en lui même, Mario l’appelle le Money Maker car c’est un maquillage qui fonctionne sur tout le monde, des tons neutres chauds, un fini sun-kissed et le maquillage des yeux reste très doux, pas de cut-crease ou de trait d’eyeliner bien défini, il utilise ce syle autant sur un red carpet que sur une mariée et de son propre aveux, ce maquillage a aussi l’avantage de beaucoup plaire aux hommes car justement doux et sexy.

La Masterclass se termine par une photo avec lui et la distribution d’un énorme goody bag rempli de produit de soin et maquillage de diverses marques sponsorisant l’évènement.

J’ai pour ma part réellement appris des choses et surtout son parcours est évidemment exemplaire. Il a commencé conseiller chez Sephora à New York et il vit aujourd’hui dans un penthouse à Manhattan. Il a cette anecdote très mignonne au sujet de sa première vraie expérience de maquilleur: 2 jeunes femmes sont venues se faire maquiller par ses soins chez Sephora et elles ont tellement aimé le résultat qu’elles lui ont demandé de venir es maquiller pour le concert qu’elles avaient le lendemain car elles étaient chanteuses dans un groupe. Il n’avait à l’époque pas d’autres produits que les testeurs fournis par Sephora et il les rangeait dans une boite à chaussure, Il est donc venu les maquiller avec ça et il a été payé 25 dollars pour les 2 mais il a adoré l’expérience.

Peu de chance qu’il passe un jour par Paris mais il repassera surement pas Londres et il passe bientôt en Albanie son pays d’origine donc cela représente un coût (500 livres) mais il organise sa Masterclass vraiment très bien et la quantité de produits qu’il donne à la fin rembourse le billet.