Archives par mot-clé : fred farrugia

Comme une envie de bleu!

Ma passion pour Rupaul’s Drag Race (voir mon précédent article ici) combinée à mes derniers achats sur Beautybay.com m’ont donné envie de tenter un total look bleu. J’ai en effet fait l’acquisition d’un rouge à lèvres d’ores et déjà iconique chez Jeffree Star Cosmetics, le Breakfast at Tiffany’s qui a le mérite de ne pas passer inaperçu et qui comme d’habitude dans cette marque peut également s’utiliser sur les yeux as you can see:

breakfast at tiffany's de jeffree star cosmetics

Il fait parti de la collection des Velours Liquid Lipsticks qui ont tous un fini mat et une texture liquide. La marque est vegan et cruelty free et ces rouges à lèvres spécifiquement sont conçus pour être applicable même sur la zone pourtant très sensible des yeux.

De manière générale, ce sont des rouges à lèvres mats de grande qualité, la tenu est top, ils ne transfèrent pas, contrairement aux Huda Beauty (que j’adore quand même) et ils ont un fini ultra mat. Donc comme d’habitude, veillez bien à hydrater les lèvres le plus possible en amont et si vous les utilisez régulièrement, faire des gommages des lèvres de temps en temps. La texture peut varier légèrement selon les teintes, cela est vrai pour toutes les marques, souvent ce sont les teintes foncées, notamment dans les violets qui peuvent perdre en homogénéité.

breakfast at tiffany's de jeffree star cosmetics

Pour en revenir à celui qui nous occupe aujourd’hui, j’ai eu envie de faire un total look mais comme évidemment cela passe moyennent avec un maquillage naturel, j’ai refais une excursion dans les codes du maquillage Drag Queen en essayant de pousser le look à fond. Chose que je n’avais pas vraiment fait lors de mon premier essai mais quand on a l’habitude d’avoir la main légère, c’est difficile de jouer le jeu à fond dès le départ.

J’ai commencé par le maquillage des yeux car il y avait de forte chances qu’il y est des chutes de maquillage sur le visage, et cela permet aussi d’adapter l’intensité du contouring en fonction de ce qui a déjà été fait. J’y suis donc allée franchement et je suis partie du principe que j’allais utiliser une frange de faux-cils aussi pour le ras de cils inférieur. Pour cela, j’ai sorti les 2 paires de faux-cils du set Eye Believe in Unicorns de Violet Voss que j’ai trouvé sur Béautybay.com également:

eye believe in unicorns de violet voss

 

J’ai gardé les plus fournis pour le ras de cils supérieur car ils ajoutent vraiment de l’épaisseur et les 2èmes (ceux du bas pour la photo) sont moins fournis et un peu plus espacés un peu comme la frange naturelle du ras de cils inférieur.

J’ai attendu d’avoir effectué tout le maquillage des yeux avant de les coller, notamment parce que je prévois de les réutiliser et de cette manière, aucun produit de maquillage à l’exception de la colle vient ne se mettre dessus.

J’ai commencé par le rouge à lèvres Breakfast at Tiffany’s que j’ai déposé en aplat sur toute la paupière mobile et légèrement dégradé jusque pratiquement au dessous du sourcil. Encore une fois, le but n’est pas de faire un petit makeup discret. Pour ajouter un peu de peps à la couleur, je suis passée par dessus avec un fard de la même teinte très scintillant, celui qui correspondait le plus était un de mes fards de l’ancienne marque de maquillage Fred Farrugia qui a était vendu pendant 3 ans chez Sephora France il y a quelques années. Je l’ai d’ailleurs complété avec un fard de la même marque toujours aussi scintillant mais bleu clair pour tout de même avoir ce point lumière sous le sourcil.

J’ai agrandi les yeux en faisant un ras de cils inférieur éloigné du mon vrai ras de cils avec un crayon noir et j’ai rempli l’espace avec un crayon beige très clair ainsi que la muqueuse inférieure de l’œil. J’ai souligné le ras de cils supérieur avec un eyeliner liquide noir pour plus d’intensité et j’ai intensifié le coin interne de l’œil à l’aide d’un crayon rose clair nacré.

BREAKFAST AT TIFFANY'S de Jeffree star cosmetics

IMG_7867

Liste des produits utilisés pour le maquillage des yeux

Velour Liquid Lipstick Breakfast at Tiffany’s de Jeffree Star Cosmetics

Duo fards à paupières n°03 et n°13 de  Fred Farrugia

Palette 5 fards à paupières « tons bleus » de Atelier

Eyeliner Razorsharp en teinte Perversion de Urban Decay

Crayon yeux always sharp en teintes 3D Galaxy et Bare de Smashbox

crayon yeux glide on eye 24/7 en teinte Heartless de Urban Decay

Mascara Diorshow Pump’n’Volume de Dior

Brow Definer de Anastasia Beverly Hills

Clear brow gel (mascara sourcil transparent) de Anastasia Beverly Hills

Set de faux-cils Eye Believe In Unicorn faux Mink de Violet Voss

 

Pour le maquillage du teint, comme lors du maquillage Drag Queen, j’ai unifié à l’aide de l’anticernes Naked Skin de Urban Decay et avant de poudrer, je me suis attelée au contouring aux fards gras en utilisant ma palette de fonds de teint crème Ben Nye (une marque américaine disponible sur le réseau de maquillage pro en France). J’ai utilisé une teinte qui correspond aux peaux noires pour accentuer les traits du visage, j’ai affiné le nez, creusé le visage et intensifier les contours du visage. J’ai également accentué les zones de lumière en me servant d’un fard plus clair que ma teinte, cela concerne le haut des pommettes, le centre du front, le menton, et le centre du visage de manière générale.

Après l’application de la poudre qui même si elle fixe très bien, a tendance à atténuer ce qui a été fait en dessous, je repasse par dessus avec des fards secs, sur ce point là, j’ai pile le bon produit, le Step by Step Contour Kit de Smashbox qui contient 3 teintes, une pour faire le contouring foncé, une intermédiaire qui peut servir de bronzer, et la plus claire qui est comme un illuminateur mat. Je finis avec du maquillage plus classique, un peu de blush pour la bonne mine, et un highlighter que j’applique très généreusement.

IMG_7977

Liste des produits utilisés pour le teint:

Anticernes Naked Skin en teinte Light Neutral de Urban Decay

Palette Media Pro sheer fondation de Ben Nye

Poudre libre Halo de Smashbox

Palette Step by Step Contour Kit de Smashbox

Blush n°9 de Fred Farrugia

Highlighter Accord Parfait Rose Glacé Glow de L’Oréal

 

Et last but not least, j’ai fini par les lèvres en reprenant mon Breakfast At Tiffany’s de Jeffree Star Cosmetics. Après l’avoir appliqué, je me suis dis que je pouvais pousser le look un peu plus et je suis repassée sur le contour des lèvres avec un crayon bleu un peu plus foncé, pour ajouter un peu de définition et faire ressortir les lèvres encore plus. Mais comme le mat, qui est le rendu de ce rouge à lèvres, était un peu triste avec ce look, je suis repassée avec fard gras brillant transparent pour un peu de brillance, je ne voulais pas un effet gloss.

BREAKFAST AT TIFFANY'S de Jeffree star cosmetics

BREAKFAST AT TIFFANY'S de Jeffree star cosmetics

Produits utilisés pour les lèvres

Velour Liquid Lipsticks en teinte Breakfast at Tiffany’s de Jeffree Star Cosmetics

Crayon yeux glide on eye 24/7 en teinte Radium de Urban Decay

Mixing Medium brillant de Mac

 

Je me suis bien amusée à imaginer et réaliser ce look, évidemment, je n’ai pas de recommandations particulière quant à l’occasion à laquelle vous pourriez éventuellement le reproduire, je vous laisse juge et vous laisse avec quelques photos supplémentaires.

BREAKFAST AT TIFFANY'S de Jeffree star cosmetics

BREAKFAST AT TIFFANY'S de Jeffree star cosmetics

BREAKFAST AT TIFFANY'S de Jeffree star cosmetics

Marques disparues!!! Reviendez!!!

Avec l’explosion des réseaux sociaux et des influencers, certaines marques connaissent un succès énorme et avant même d’arriver en magasin sont déjà connues de tous. Je fais bien sûr référence à des marques comme Anastasia Beverly Hills, Kat Von D ou encore Becca ou Tarte qui ne sont toujours pas commercialisées en France.

Anastasia devrait être néanmoins la première d’entre elles à venir faire coucou sur le sol français dans les prochains moins mais cet attrait aussi mérité soit-il tient beaucoup à la communication ingénieuse de ces marques.

Et par le passé, nous avons eu à notre disposition des marques tout aussi qualitatives qui pour certaines sont rapidement rebasculées dans l’oubli. Encore une fois, je parle uniquement d’un point de vue nationale, certaines d’entre elles sont toujours fructueuses en dehors de nos frontières.

Le grand importateur de talent en la matière est évidemment Sephora qui se positionne loin devant ses concurrents en termes d’offre maquillage. J’étais encore ado quand Urban Decay était déjà présent dans les linéaires (une bonne quinzaine d’années en arrière). Pareil pour Make Up Forever et Too Faced a connu une période de vache maigre avant de conquérir le public français. Toutes ses marques ont eu le temps de s’implanter et aujourd’hui leur succès est indéniable.

J’avais envie de revenir sur de super marques qui sont venir nous faire un petit coucou avant de se retirer plus ou moins dans l’indifférence alors que la qualité était bien là! Certaines sont même réclamées maintenant, mais c’est trop tard. C’était il y a 4 ou 5 ans à peine.

 

Cargo Cosmetics

Cette marque a été présente pendant quelques années chez Sephora France et existe toujours! A l’image de Smashbox, Mac ou encore Make Up Forever, elle s’adresse aux professionnels du maquillage et au grand public. Elle a été créée en 1996 à peu près en même temps qu’Urban Decay.

Elle fonctionnait plutôt pas mal chez nous mais les boss monde de la marque ont regardé le global Europe et les chiffres n’étant pas à la hauteur de leurs espérances, ils l’ont retiré partout! La marque est toujours commercialisée aux Etats-Unis et au Canada.

J’étais personnellement très fan de leurs fonds de teint et leurs bronzers. La marque ne teste pas ces produits sur ces animaux et veille à ce qu’une grande partie de ces packagings soient recyclables.

Cargo cosmetics

the essentials eyeshadow palette, cargo cosmetics

 

Fusion Beauty

J’ai travaillé pour cette marque donc je l’ai pratiqué de près et j’étais très fan de certains de leurs produits. Elle a du être présente 2 petites années chez Sephora et seulement en région parisienne. Elle a été créé il y a à peu près 10 aux Etat-Unis.

Certaines s’en souviennent encore notamment à cause de leurs gloss repulpants qui coutaient certes 25 euros pièce mais qui étaient très efficaces sans parler de celui ultime transparent extrêmement repulpant à 50 euros. Il y avait cette sensation de picotements très intense caractéristique et disons-le plutôt addictive. Parmi leurs égéries, Kim Kardashian en a été la digne représentante.

Pour la comparer à une marque toujours présente chez nous, on peut dire qu’elle ressemblait un peu à By Terry car elle intégrait toujours du soin dans ces produits et se rangeait dans une gamme de prix élevés.  En dehors des gloss, la cible est donc plutôt des femmes et non des jeunes filles car nombre de leurs produits pour le teint contiennent des actifs anti-âge.

Fusion Beauty
illumifill fusion beauty

 

Stila

J’ai l’impression que Stila reste la maque la plus connue parmi toutes ces disparues. Car oui, pour celles qui la recherchent désespérément maintenant, elle était accessible il y a encore 6 ans en arrière. La marque a une vingtaine d’année et son nom est une référence au stylo, car le maquillage pour Stila est la signature de votre look.

J’étais très cliente de leurs eyeliners et mascaras avant que la marque ne disparaisse de nos rayons et elle s’est depuis bien portée et beaucoup de produits ont bien sûr été sorti, j’avoue être très fan des packaging actuels sobre et girly en même temps. Cela définit bien l’esprit de la marque qui n’est pas dans la transformation mais plutôt pour magnifier les visages de la façon la plus discrète possible. Les looks sur la page Instagram de la marque restent doux si on les compare à ceux d’Anastasia Beverly hills par exemple qui joue à fond la carte du contouring et highlighter à outrance.

stila cosmétics
stila cosmetics

Hard Candy

Celle-ci, ça commence à faire un petit bout de temps, je me rappelle l’avoir vu dans les rayons de Sephora en 2005. La conseillère qui m’avait présenté la marque avait mentionné que Madonna en était une fervente utilisatrice.

Hard Candy a un positionnement très abordable au niveau de ces prix (beaucoup de leurs palettes pour les yeux sont à 6 dollars), il est même étonnant qu’elle soit rentrée chez Sephora à un moment donné car l’enseigne fait toujours en sorte d’être la marque la moins chère dans ses parfumeries. Elle a été créée en 1995 et son premier produit a été un vernis. La marque a explosée en partie grâce à Alicia Silverstone qui lors d’une interview chez David Letterman a donné la référence du vernis bleu qu’elle portait en l’occurrence Sky de Hard Candy.

Les visuels et les produits sont toujours très colorés et il y a du choix à ne plus savoir ou regarder.

HARD CANDY MAKEUP
hard candy

 

Fred Farrugia

Je finis par le plus triste car la marque a disparu de chez Sephora car elle n’existe plus! Pour celles qui ne le connaissent pas, Fred Farrugia est un grand maquilleur français, avant de lancer sa marque, il avait été le directeur artistique du maquillage Lancôme et c’es à lui que l’on doit les gloss sous forme de tubes, les fameux Juicy Tubes de Lancôme, c’est lui!

La marque a été stoppée fin 2012 , elle aura tenue un peu plus de 3 ans. Le principe était de proposer un seul et même packaging pour tous les produits, on pouvait ainsi les empiler et composer sa palette au grès de ses envies.

Les fards à paupières étaient super pigmentés avec différents effets et les anti-cernes étaient d’excellentes qualité aussi. Cette marque est un peu la démonstration de à quel point il est compliqué de lancer une nouvelle marque cosmétique en France. La clientèle française a ses habitudes et accueille la nouveauté de façon très frileuse même si cela a tendance à changer avec la nouvelle génération qui se tient informée via les réseaux sociaux.

Je vous place quelques visuels de maquillages que j’avais réalisé avec les fards Fred Farrugia.

FRED FARRUGIA
FRED FARRUGIA
J’espère que cette petite séance flashback vous aura donné envie de redécouvrir ces marques car à part Fred Farrugia, elles sont toujours d’actualité et certaines d’entre elles sont même très accessibles via des sites français qui les distribuent.

Je suis maquilleuse, la suite!

jennifer mulertt par caroline guérin

 

Pour celles qui n’auraient pas tout suivi, la 1ère partie est juste là!!!!

Reprenons, nous sommes donc en 2010 et j’ai besoin de changer un peu d’horizon, j’ai l’impression de tourner en rond et après une visite chez Sephora, je m’aperçois qu’il y a plein de nouvelles marques de maquillage et que je ne les connais pas.

Comme beaucoup de mes collègues, je faisais mes réapprovisionnements maquillage en boutiques pros uniquement, notamment parce que j’y ai des réductions et surtout parce que j’y trouve tout ce dont j’ai besoin dans des formats pratiques et que je sais à quoi m’attendre quant à la qualité des produits. J’ai appris avec la marque Atelier, un peu Kryolan et Paris Berlin, puis comme tout le monde j’ai élargi à Mac et d’autres marques comme Ben Nye et Numeric Proof.

Je m’auto flagelle pour mon manque de curiosité et je commence à tester quelques marques. Je suis particulièrement séduite par Cargo (malheureusement plus distribuée en Europe maintenant) et Too Faced qui allie à merveille image girly et qualité des produits. Je suis aussi agréablement surprise par la marque Stilla (également disparue de nos rayons français mais qui existe toujours!)

J’ai ainsi 2 envies simultanées: ouvrir un blog et être maquilleuse pour une marque de maquillage.

La 1ère envie est aussi dictée par mon désir de reprendre l’écriture, car oui, j’ai fait L et oui, j’écrivais aussi dans le journal de mon lycée! La 2d, c’est aussi une option qui m’a toujours intéressée, intégrer une marque, à défaut d’en créer une et être impliquée au maximum dans son développement.

Je postule donc un peu sans conviction pour un poste de maquilleuse pour une nouvelle marque de maquillage et j’ai la joie de d’apprendre que non seulement je suis retenue mais surtout la marque en question est Fred Farrugia, maquilleur star dont je suis le travail depuis son travail en tant que directeur artistique du maquillage Lancôme. Je découvre l’aspect commercial de mon poste car je me retrouve en magasin, ici, Sephora pour vendre, par le biais du maquillage certes, un maximum de produits. J’en profite aussi pour approfondir mes connaissances sur la concurrence et teste à longueur de journée les mascaras, rouges à lèvres, fards à paupières…

J’ouvre en parallèle mon blog sur overblog car je suis une quiche en informatique et commence à écrire des articles puis après quelques semaines, j’assume enfin et je les partage sur les réseaux sociaux, aussi peu personnel soit le sujet, on se sent un peu à poil quand on laisse sa prose à disposition du tout venant.

Cette nouvelle activité (l’animation), me permet d’arrêter le travail de nuit et de redécouvrir les joies de la sortie du samedi soir ou au contraire, les joies du glandage devant la télé. Je maintiens en parallèle mon activité free lance et je créé même mon statut d’auto entrepreneur, ce qui tombe plutôt bien puisque après plus de 6 mois pour Fred Farrugia, j’arrête car la marque qui a déjà du mal à exister est de moins en moins bien gérer.

Je continue néanmoins l’animation en maquillage mais en intérim et je travaille ainsi pour différentes marques: Lancôme, Smashbox, Fusion Beauty, Urban Decay, Dior ou encore Givenchy. Cela a aussi pour conséquence directe d’équilibrer mon activité en magasin avec celle en free lance qui par définition est beaucoup plus libre et variée et surtout j’y expérimente les produits découverts en animation. Ces découvertes ne sont pas forcément dans les marques pour lesquelles je travaille, la marque que j’ai le plus testé pour le blog reste l’invaincue Too Faced alors que je n’ai jamais animé pour elle!

Depuis septembre, j’ai entamé un nouveau chapitre puisque je travaille pour la marque Etam qui a lancé sa marque de maquillage. L’expérience est inédite car elles ne sont pas légion les nouvelles marques de maquillage françaises! Alors bien sûr, j’en ai déjà parlé sur ce blog mais en mon nom propre, Etam ne me sponsorise pas et si j’en dis du bien, c’est parce que j’apprécie réellement le produit car non, je ne serais pas capable de travailler pour une marque de maquillage que je trouve de mauvaise qualité. J’ai donc acheté avec mes deniers les produits que j’ai essayé et que j’ai fait gagner dans mon concours de l’automne dernier.

J’ai attendu avant de vous en parler, déjà que la période d’essai se termine et aussi celle-ci une fois terminée, je voulais être sûre d’avoir envie d’y rester (ou pas). J’y suis, j’y reste, avec bien sûr l’ambition d’y évoluer et explorer d’autres facettes de mon métier de maquilleuse.

J’espère avoir éclairé celles qui se demandaient qui je suis et plus largement offert un parcours de maquilleuse pour celles qui s’intéressent à ce beau métier.