Jennifer Mulertt : Make up Artist

Une maquilleuse qui blogue

le bon marché Archive

mercredi

22

mars 2017

0

COMMENTS

Eve Lom, les cosmétiques à l’anglaise

Written by , Posted in Beauty

On va parler un peu soin aujourd’hui et surtout d’une marque dont je n’ai encore jamais parlé sur le blog et pour cause je ne la connais que depuis quelques mois, la marque de cosmétique anglaise Eve Lom.

EVE LOM

 

Eve Lom est le nom de la créatrice de la marque, elle est née en Tchécoslovaquie, a passé quelques années en France ou elle a rencontré son mari a qui elle doit son nom famille. Il l’a fait voyagé jusqu’à Hollywood, elle y a rencontrée la spécialiste de la peau Georgette Klinger qui lui a donné envie d’être esthéticienne.

Ils emménagent ensuite à Londres ou elle commence à fabriquer elle-même ses produits cosmétiques. Puis elle ouvre son institut à Londres en 1983 et elle s’associe avec un dermatologue pour lancer sa propre marque.

Elle choisi le nom de son mari avec qui pourtant elle ne tarde pas à divorcer pour le nom de sa marque car avec son prénom, c’est l’anagrame de Love Me.

Voila pour le petit historique rapide, j’ai personnellement testé 3 produits de Eve Lom, pour info, ils m’ont été offert mais la marque est commercialisée en France au Bon Marché. Elle est notamment distribuée au Royame-Uni et aux Etats-Unis.

 

Cleanser

cleanser eve lom
Le produit le plus connu de la marque, il a même été désigné comme le meilleur nettoyant visage au monde par Vogue. La façon de l’utiliser est aussi importante que sa composition, Il est en effet fourni avec un tissu type mousseline 100% coton qui participe activement à l’efficacité du nettoyage.

Le nettoyant à une texture assez compacte qui se fluidifie en la travaillant avec ses doigts. On peut bien sûr utiliser le produits tous les jours comme un démaquillant. Il faut juste respecter toutes les étapes si on veut profiter de tous les bénéfices de ce produit:

D’abord masser le visage avec petite quantité de produit en le répartissant bien sur tout le visage puis mouiller le tissu avec de l’eau chaude, l’essorer et le maintenir quelques secondes sur tout le visage afin d’aider les pores à s’ouvrir et ainsi permettre aux actifs de pénétrer. Pour une efficacité maximale, il faut répéter cette étape 3 fois.

Puis replier le tissu afin de l’utiliser pour nettoyer la peau en le massant en mouvement circulaire sur tout le visage. Cela débarrasse la peau de toutes saletés et maquillage et le tissu exfolie en douceur.

Terminer en mouillant le tissu avec de l’eau froide et en le positionnant sur tout le visage afin de refermer les pores et laisser la peau fraîche.

Le nettoyant est composé d’huile d’eucalyptus (débarrasse la peau des toxines), d’huile de camomille (adouci et apaise), d’huile de clou de girofle (antiseptique), d’huile de houblon (tonifie) et de beurre de cacao.

Il est en effet très agréable d’utilisation, très efficace et c’est autant un soin à part entière qu’un produit démaquillant, le seul point négatif que je peux lui trouver, c’est que c’et un rituel de démaquillage plus long que ce qu’on a l’habitude donc c’est mieux de ne pas attendre d’être ultra fatiguée pour se démaquiller.

eve lom cleanser

 

Masque réparateur

rescue mask eve lom

Celui-ci, j’en suis complètement fan! J’avais auparavant le masque Powermud de Glamglow dont j’étais déjà très satisfaite mais celui-ci est encore mieux. Il s’utilise une fois par semaine, se laisse poser 2O minutes et il est vendu avec une petite spatule, j’utilise également le tissu fournit avec le cleanser pour retirer le masque.
Il nettoie la peau en profondeur, la décongestionne, apaise les rougeurs et irritations, et la laisse douce et lumineuse.
Sa texture est plutôt épaisse et il sent très fort le camphre ce qui est en fait agréable pendant la durée de la pose du masque, ça rafraîchit et on a presque l’impression de sentir la peau se décongestionnée, cela fonctionne aussi d’ailleurs avec un contour des yeux gonflés même si bien sûr, vous l’évitez soigneusement lors de la pose.
Et l’efficacité est encore meilleure lorsque vous l’utilisez régulièrement.
Au niveau des actifs, on retrouve le camphre que j’ai cité plus haut mais aussi du miel, de la glycérine, de l’amande douce et de la poudre de kaolin.

 

Kiss Mix

kiss mix eve lom

J’ai toujours ma passion pour les baumes pour les lèvres donc je trouve que c’est un très bon moyen de tester une marque. Ici il est sous forme de baume qu’on prélève au doigt, en ce qui me concerne, je le fais toujours avec le dessus de l’ongle, c’est plus précis et plus propre (à mon humble avis).
Au niveau de l’utilisation, elle peut être journalière, appliquer seul, il laisse une jolie brillance, il n’a pas une texture trop grasse donc il est aussi très bien sous un rouge à lèvres.
Pour la composition, on retrouve du menthol que l’on sent d’ailleurs à l’application et les quelques minutes qui suivent, il apaisent les lèvres irritée et rafraîchit. L’hydratation est assurée par la cire d’abeille et elle est plutôt efficace.
Le produit est bon mais j’en ai d’autres aussi bons un peu moins cher donc je ne renouvellerai pas mon pot.

mardi

13

octobre 2015

0

COMMENTS

Konnyaku face sponge: l’éponge Konjac de Makanai

Written by , Posted in Japon

J’ai encore des choses à vous montrer de mon voyage au Japon cet été, et l’article d’aujourd’hui concerne un produit très populaire ces derniers temps; l’éponge Konjac. J’avoue que j’étais un peu passée à côté du phénomène mais au détour d’une boutique au sein d’un centre commercial à Tokyo, une animatrice de la marque Makanai a su susciter mon intérêt.

 

EPONGE KONJAC MAKANAI

 

Makanai est une marque de cosmétique japonaise créée en 1999 mais avant ça, elle était une fonderie d’or existante depuis 1899. Elle rend hommage à ses racines en proposant notamment un masque de beauté aux feuilles d’or. A l’époque de la fonderie, c’était des femmes qui travaillaient à transformer l’or en feuilles d’or et elles créent leurs propres produits de beauté pour réparer leurs peaux abimées par leur dure labeur à l’aide de la nourriture fournie aux repas du midi. Makanai signifie donc « nourriture » dans ce cas précis, et les recettes qu’elles ont élaborées ont été améliorer au fil des années jusqu’à devenir la marque dont nous parlons aujourd’hui.

Pour celles qui habitent à Paris, la marque possèdent un point de vente en France: le nouvel espace beauté au 1er étage du Bon Marché. La marque y est représentée au milieu d’autres marques peu connues du grand public.

 

LE BON MARCHE MAKANAI

 

Pour en revenir à l’éponge de Konjac, je l’ai utilisée tout le mois de septembre, jusqu’à ce qu’elle se désagrège complètement car oui, tel est son destin. Je suis maintenant en mesure de vous donner un avis. Sachez d’abord qu’elle se présente sous forme solide avant sa 1ère utilisation et qu’il faut donc la laisser tremper 5 à 10 minutes dans de l’eau pour qu’elle se ramolisse.

 

Les utilisations peuvent différer suivant les marques mais ici, Makanai recommande de se démaquiller entièrement avant de venir la masser sur votre visage. Elle s’utilise seule sans ajout de produit dessus et bien sûr mouillée. Le gros avantage ici, c’est le petit bol avec lequel elle est fournie qui permet certes de la stocker mais aussi de la tremper dans de l’eau chaude avant de s’en servir. Dans la méthode japonaise, la partie lotion tonique après l’éponge n’existe pas car celle-ci ferme les pores et à la place, est utilisée une lotion éclaircissante suivie du soin hydratant.

Je ne suis pas à la lettre ce rituel mais je suis néanmoins très satisfaite du résultat. Tout d’abord, j’avais peur de ne  pas avoir la patience d’ajouter cette étape à ma routine soin et cela s’avère être finalement un moment très agréable. Le massage avec l’éponge est très doux, elle n’irrite pas du tout ma peau. J’ai  une vraie sensation de peau nettoyée et ce n’est pas juste dans ma tête car l’éponge konjac contient naturellement un actif qui aide à la régénération de la peau. Visuellement, le teint est clarifié et moi qui suis sujette à l’acné adulte, je développe un peu moins de boutons depuis que je l’utilise.

 

Je suis vraiment convaincue par l’utilité de ce produit même si cela demande un peu d’entretien, il faut bien sûr la laver après chaque utilisation et idéalement la conserver au frigo. Pour info, le kit complet avec l’éponge et son contenant m’avait couté 1800 yen donc environ 16 euros.

 

Makanai

 

eponge konjac makanai

eponge konjac makanai