Archives par mot-clé : londres

J’ai redonné une chance à l’autobronzant!

Je ne pratique normalement que l’autobronzant sur le corps et de façon très sporadique car je ne suis pas particulièrement gênée par la blancheur cadavérique de ma peau entre septembre et juin (Paris ou Londres, le soleil et moi, on se voit très peu). L’autobronzant visage en revanche, j’avais tenté le coup une fois et je m’étais retrouvée avec une recrudescence d’acné qui m’avait vite fait passée l’envie de recommencer.

Mais à Londres, l’autobronzant est très présent, d’ailleurs je regarde un peu plus les influences anglaises et je dois constater que beaucoup arborent un hâle très poussé, très peu en relation  avec le temps généralement gris que j’expérimente depuis mon arrivée.

Pour ne pas changer, je me suis laissée tentée à Boots (pour rappel il y en a à tous les coins de rues) et j’ai fait un petit investissement dans un autobronzant visage en spray, histoire de pas trop m’enflammer et de ne pas trop me compliquer la vie.

J’ai opté pour le Garnier Ambre Solaire No Streaks Bronzer Intense

IMG_0232

 

Pour le coup, ultra simple d’utilisation, il est bien sûr recommandé de faire un gommage avant, histoire que le bronzage dure plus longtemps et on spraye le produit à 40 cm du visage pendant 3 secondes en bougeant le spray de gauche à droite en même temps.

On pense bien sûr à attacher les cheveux et fermer les yeux et on fait ça de préférence le soir comme çà on a le résultat le lendemain matin. Il est également indiqué de renouveler l’opération tous les jours jusqu’à l’obtention d’intensité de bronzage désiré et ensuite recommencer 2  fois par semaine pour la maintenance.

Je me suis arrêtée à la première, l’intensité du bronzage était déjà forte, je n’ose pas imaginer à quoi je pourrais ressembler si je m’amusais à faire ça 3 jours d’affilée. Je vous laisse admirer la différence, la luminosité accentue ma blancheur sur la photo sans autobronzant mais quand même, mon teint est totalement différent.

file (3)

 

Je dois admettre que l’autobronzant rend plutôt bien en photo, j’ai bien sûre adapter ma teinte de fond de teint en fonction car en effet, une fois l’autobronzant  visible, j’ai ressenti le besoin de me maquiller et pour 2 raisons:

Mes cernes ont été accentuées par l’autobronzant

Mes ridules d’expressions ressortent plus également

Et avec ces 2 éléments, contrairement à l’effet espéré, je trouve que j’ai l’air plus fatiguée.  Aussi, ma teinte de bronzage naturelle ne ressemble pas à celle obtenue artificiellement car malgré tous les progrès qui ont été fait de ce coté la, on garde toujours cette petite teinte orange qui correspond à certains bronzages naturels (généralement les peaux claires avec les cheveux clairs) mais ce n’est pas mon cas.

En point positif, le bronzage disparait progressivement sans faire de tâches, et l’odeur n’est pas trop forte ce qui est un vrai bon point car l’odeur spécifique de l’autobronzant est franchement désagréable quand elle n’est pas bien masquée.

Alors peut-être que je devrais essayer un autobronzant plus haut de gamme, le Garnier ne m’a coûté que 8 livres, et voir si l’effet fait plus naturel et ne marque pas mon visage mais je vais en rester là pour l’instant. Même si j’avoue, cela m’a apporté une fausse impression de soleil pendant quelques jours!

5 produits que j’ai découvert à Londres

file (2)

Je continue mon exploration de la ville dans laquelle je vis depuis maintenant plus de 4 mois et forcément au fur et à mesure que mes produits habituels s’épuisent, j’en rachète d’autres!

Je vous présente aujourd’hui 5 produits que j’utilise depuis peu mais qui me plaisent, ils sont tous dans la catégorie cosmétique à l’exception d’un que vous aurez certainement déjà repéré!

On va d’ailleurs commencer par celui-ci! J’ai donc investit dans un paquet de Jakesman, des bonbons à la menthe.

IMG_0041 (2)

Mais pas que! J’ai chopé une bonne crève dernièrement avec la gorge irritée et la jolie toux grasse. Et j’étais donc à la recherche de pastilles pour la gorge qui ne coûtent pas un  bras et de préférence efficace. Au royaume-Uni, les médicaments sans ordonnance se trouvent dans les pharmacies bien sûr mais aussi dans les supermarchés et autres magasins un peu fourre-tout, parmis eux, un des moins chers; Wilko ou j’ai dégoté ces merveilles pour 65 centimes. Car oui, elles marchent, ces bonbons à la menthe et anisé soulagent vraiment la gorge et font penser la toux grasse un peu plus vite! Ils existent d’autres parfums dans la même marque mais ils sont beaucoup moins efficaces!

Dans un genre qui tourne à l’obsession chez moi, le stick pour les lèvres, j’ai un peu galéré à en trouver un digne de ce nom dans les marques british. En effet ici, ils raffolent de la vaseline, il s’en vend des pots dans absolument toutes les enseignes mais pour avoir testé le truc, ça emollie en surface donc cela soulage les lèvres sèches sur le moment mais pas d’hydratation réelle.

IMG_0031

Chez Waitrose, qui est un peu l’équivalent de Monoprix, ils distribuent une marque de soin pour homme pas chère, Bulldog, qui propose donc des crème de jour, des mousses à raser, déodorants, etc… Et aussi un baume pour les lèvres en stick, on change pas une équipe qui gagne, mentholé mais qui pour le coup hydrate réellement les lèvres. Rien d’extraordinaire, l’équivalent d’un Labello, je dirais mais comparé à la vaseline ou d’autres sticks que j’ai pu testé, c’est pour le moment le plus efficace.

J’ai aussi bien sûr toujours une passion pour les shampooings secs, et j’en fais toujours une énorme consommation. Ici, c’est bien sûr la maison mère de la marque Batiste que j’aime beaucoup et encore plus ici ou j’ai un choix encore plus important de parfums.

IMG_0013

Mais depuis peu, on trouve aussi une nouvelle marque, un peu moins chère que Batiste, la bien nommée Colab, que j’ai donc acheté chez Boots. Un fonctionnement très similaire par rapport aux autres shampooings secs, même si j’ai tendance à trouvé que le laisser poser le plus longtemps possible avant de masser les cheveux et brosser, améliore considérablement le résultat et le fini sans film blanc sur les cheveux (quelque soit la marque). Colab, ne déroge pas à la règle, le parfum fruité est en plus très agréable (il en existe bien sûr plusieurs), il fait bien le boulot même si il est effectivement un peu moins sec que le Batiste. Après, chacun y voit ce qu’il veut, avantage ou inconvénient.

Pour info, la marque est anglaise et créée par la blogueuse Ruth Crilly, le mannequin homme Graham Lynch Stauton et Miles Dunkley, le directeur du groupe cosmétique SLG.

 

Pour rester dans les cheveux, je suis toujours à la recherche d’un soin sans rinçage le plus efficace possible. Ma principale attente étant bien sûr de nourrir et lisser mes longs cheveux pour que je puisse attendre le plus longtemps possible avant d’avoir à les couper.

IMG_0025

Lors d’une de mes nombreuses visites chez Boots (sachez quand même, qu’il y en a à tous les coins de rue!), je me suis laissée tenter par cette huile cheveux, Coco Loco de Lee Stafford.

Comme son nom l’indique, elle a une délicieuse odeur de noix de coco. Elle s’utilise très simplement sur les longueurs, sur cheveux secs ou mouillés.  Pas de suspense, elle contient du silicone, le résultat immédiat que l’on obtient  ne vient pas de nulle part, mais  elle a aussi l’avantage de ne pas alourdir les cheveux, ils sont vraiment très doux au toucher, et beaucoup plus brillants. Pour le prix, moins de 8 livres les 75ml, je trouve que cela reste très honnête.

Et je termine par ce qui n’est pas vraiment un découverte, car je suis accro à la marque depuis maintenant quelques années. Mais c’est bien un produit que je n’avais pas encore essayé: la crème pour les mains Hand Food Sugar Crush de Soap and Glory.

IMG_0005

C’est une marque qui est vendue en exclusivité chez Boots, vous comprenez mieux pourquoi je passe ma vie la-bas. On a bien sûr toujours besoin d’une crème pour les mains, comme les baumes pour les lèvres, j’en ai généralement 3 ou 4 en stock simultanément et de préférence de marques différentes.

Celle-ci, ne me déçoit pas du tout, la fonction hydratation est parfaitement remplie, elle pénètre en plus assez rapidement. Son grand plus est son parfum que j’avais déjà testé sur le gel douche l’année dernière: un mélange d’huile de citron vert et eau de kiwi absolument génial qui apporte effectivement une senteur à la fois ultra sucrée et tonique.  Je ne reviens pas sur le packaging qui est en plus super cute, c’est bien sûr la crème que je mets de préférence dans mon sac à main.

Voila pour le petit tour découverte produits pour bien démarrer l’année 2018, j’ai bien sûr aussi de mauvaises surprises, je vous en ferez part bientôt dans un  prochain article.

English natural vs naturel Francais

file (1)

Un petit article pour vous montrer les différences que j’ai pu constater dans l’interprétation du maquillage naturel entre les françaises et les anglaises!

Sur la gauche, la version anglaise et et sur la droite, la française. Attention, aucune de ses versions n’est mauvaise, je trouve juste amusant de constater les différences.

Principalement, on peut remarquer que la version anglaise est un peu plus charger et encore, j’aurais pu en mettre plus, la principale raison, je pense, c’est que pour les anglaises, le naturel ne dépend pas de l’intensité ou de la couvrance mais des tons utilisés, tant qu’on reste dans des teintes neutres, pour elles, c’est naturel.

La française en revanche, mise sur la légèreté dans tout: la couvrance et l’intensité. Donc, un teint beaucoup plus léger (vous remarquerez que le teint est moins lumineux sur la photo car la peau est moins maquillée et ne prends donc pas la lumière de la même façon que sur la version anglaise) et quasiment pas de fards à paupières, surtout pas de l’eyeliner, est un vrai nude sur les lèvres.

Pour la version anglaise, voici les produits utilisés

IMG_9699

IMG_4674

IMG_9766

Le teint est complet, fond de teint, highlighter et poudre, j’aurais pu ajouter un anticernes, je n’en utilise jamais donc j’ai oublié mais les anglaises sont généralement d’accord pour un peu de correcteur et en ce qui concerne le makeover studio ou je travaille, demandent aussi un contouring!

Le rouge à lèvres est dans des tons plutôt discret mais peut être un plus marqué comme celui que j’ai choisi, en l’occurrence le Icon de Huda Beauty. Et c’est une demande que j’ai quasiment systématiquement sur les maquillages dit « naturels », un trait d’eyeliner noir.

Pour le maquillage naturel français, j’ai utilisé

IMG_9546

IMG_9609

Le teint est très soft, j’ai uniquement utilisé le fond de teint en poudre compact de Bare Minerals, j’ai aussi uniquement utilisé le Bronzer de la palette de contouring de Smashbox. J’ai remarqué que souvent quand je laisse le choix entre un blush ou bronzer, la cliente française va préférer la 2 ème option.

Pas de fards à paupières, j’ai utilisé ma palette de fard à sourcils de Too Faced pour les sourcils et ombrer légèrement les paupières. Et le rouge à lèvres reste très nude, ici le Bombshell de Huda Beauty.

 

Encore une fois, 2 maquillages parfaitement valables, la version française est bien évidement plus rapide à réaliser. Et les options sont infinies mais ce sont les résultats des constations que j’ai pu faire dans le studio ou je travaille actuellement à Londres et pendant mes années à Paris à travailler pour différentes marques de maquillage.