Archives par mot-clé : londres

Passion Soap and Glory, les soins corps

Lors de mes vacances à Londres, j’ai bien sûr établi Boots comme résidence secondaire et j’ai cherché tous les prétextes pour y dépenser mon argent. Ma première technique a été de venir sans rien en matière de cosmétique (pas de crème hydratante ou démaquillant ou gel douche) et ça marche très bien!

J’avais envie de tester un peu plus la marque Soap and Glory qui m’a toujours fait très envie et dont j’avais déjà essayé un khôl qui ne m’a pas déçu. Déjà, c’est une marque anglaise, cela satisfait complètement mon envie de consommer local. Ensuite, cela reste une marque très jeune puisque lancée en 2006 avec son produit maintenant devenu culte, le Sexy Mother Pucker, un gloss repulpant qui fonctionne et avec des visuels très rétro et girly mais contrairement à Benefit, Too Faced ou encore The Balm qui ont aussi adoptés les codes un peu pin-up, Soap and Glory développe aussi une ligne de produits de soin visage et corps en plus de son maquillage. Voici quelques images trouvées sur leur Instagram pour vous familiarisez à la marque:

soap and glory

 

Pour les produits, j’ai d’abord arrêté mon choix sur le Sugar Crush, fresh and foamy Body Wash, un gel douche frais et moussant au parfum tonique d’huile de citron vert et eau de kiwi. Le parfum est très réussi, super énergisant et revigorant tout en restant bien sucré. Le format est très généreux, 500 ml sous forme de flacon pompe et il ne m’a couté que 6,50 livres ce qui reste très raisonnable. Je l’utilise depuis un mois déjà et je suis loin d’avoir entamé la moitié.

sugar crush body wash de soap and glory

 

Le 2ème produit est un peu un basique quand on veux tester une marque, la crème pour les mains. J’ai opté pour le travel size et je me suis offert le Hand Food Mini, Original Pink Fragrance.  Le packaging est encore une fois trop cute et le format 50ml est vraiment top pour le sac à main et son prix 2,50 livres plutôt sympa pour le porte-monnaie. Elle est d’ailleurs la crème pour les mains la plus vendue chez Boots. Au niveau de la compo, la marque signale du beurre de karité, de l’huile de macadamia et du chamallow (!). L’hydratation est là et la pénétration de la crème est plutôt rapide. Le parfum est très agréable, de la rose et de la bergamotte qui font du bien et qui restent un peu sur les mains.

 

hand food original pink fragrance de soap and glory

 

J’ai bien sûr investi dans d’autres produits de la marque, le Sexy Mother Pucker pour ne pas le citer et des soins visages dont je vous parle très vite.

Des yeux de braise avec Charlotte et Huda

the dolce vita charlotte tilbury et camille de huda beauty

Cela faisait un petit moment que je n’avais posté de makeup par ici, pour ma défense, je suis on ne peut plus active sur Instagram , je suis la reine du MOTD (makeup of the day pour les déconnectés), vous pouvez me suivre à « barbieunderage ». Et pourtant, j’ai réintégré le faux-cils dans ma routine makeup depuis l’arrivée d’Huda Beauty chez Sephora en France, j’ai donc quelques nouveautés à vous présenter.

Et mon récent séjour à Londres m’a poussé à faire des achats inconsidérés coté cosmétique notamment chez Charlotte Tilbury dont j’ai découvert les boutiques avec plaisir, de vrais petits boudoirs avec plein de produits et d’images avant/après non retouchées pour nous donner une idée du résultat. J’ai investi dans une palette de fards à paupières que je vous présente aujourd’hui accompagnée par des faux-cils Huda qu’on ne trouve pas en France mais que j’ai bien sûr acheté à Londres.

 

La photo du haut vous donne déjà un aperçu du résultat, un maquillage dans les tons bruns avec une belle frange de faux-cils.

La palette qui nous intéresse aujourd’hui est la The Dolce Vita de Charlotte Tilbury, composée de 4 fards un beige clair, un  brun moyen chaud, un brun foncé et un bronze pailleté, j’ai bien évidemment tout utilisé.

THE DOLCE VITA CHARLOTTE TILBURY

L’intensité est apportée par le brun foncé que je garde pour le coin externe de l’œil et le ras de cils inférieur. Le beige vient évidemment se poser sur l’ensemble de l’arcade sourcilière, le coin interne de l’œil et le l’intérieur de la paupière mobile. Le fard moyen est l’ombre chaude que j’ai placé au dessus de la paupière mobile et en ras de cils inférieur et le fard bronze pailleté est déposé au centre de la papière mobile. Le tout est bien sûr dégradé comme il se doit à l’aide d’un pinceau fluffy. Voici ce que le maquillage donne avant la pause des faux-cils.:

maquillage yeux avec la palette dolce vita de charlotte tilbury

Je n’avais pas envie d’utiliser de noir pour ce maquillage, ce qui rend la pose des faux-cils un peu plus compliquée car elle ne peut pas être floutée par un trait d’eyeliner noir. Je dois vraiment les coller le plus près possible du ras de cils.

Pour m’aider, je mets une couche de mascara au préalable, pour ces faux-cils de Huda Beauty, pas besoin de vérifier la longueur, car ce sont des demi-franges, les Camille que j’ai trouvé chez Harrod’s. Vous noterez que cela représente plutôt un 2/3 de frange pour mes petits yeux mais cette longueur me va bien donc je n’y ai pas touché.

EAZY LASH CAMILLE DE HUDA BEAUTY

Je surligne ma frange  de faux-cils d’un point de colle que je laisse sécher quelques secondes pour une meilleure adhésion des faux-cils à ma peau et je les pose de l’extérieur vers l’intérieur pour mieux contrôler la symétrie de la pose sur les 2 yeux. Petite info supplémentaire sur les faux-cils Huda, si vous en prenez soin et que vous retirez la colle avant chaque réutilisation, vous pouvez vous en servir une quinzaine de fois.

Voici quelques photos du résultat final

the dolce vita de charlotte tilbury et camille de huda beautythe dolce vita de charlotte tilbury et camille de huda beauty
the dolce vita de charlotte tilbury et camille de huda beauty

Le résultat me plait beaucoup, il a même tenu toute la journée, je suis allée travailler avec ce maquillage et il a bien tenu le choc. Les fards de la palette Dolce Vita sont très bien pigmentés et se travaillent bien entre eux, ils ont une très belle harmonie chaude qui permet d’obtenir un résulta doux et intense à la fois. Les faux-cils Camille apportent la touche « dramatique » à ce maquillage et le met encore plus en valeur grâce au contraste apporté par l’intensité du noir et leu longueur. Je n’ai d’ailleurs que des compliments quand je porte ces faux-cils.
J’espère que le maquillage vous plait et j’espère surtout que la marque Charlotte Tilbury viendra jusqu’à nous.

Ces marques que j’ai découvertes à Londres

selfridges, debenhams, illamasqua, charlotte tilbury, laura geller, ouai

 

Je mentirais si je n’admettais pas avoir passé la moitié de mon temps chez Selfridges, Boots ou autre House of Fraser, c’était d’autant plus tentant que ces enseignes sont inexistantes en France. Donc d’un point de vu touristique et culturel, ces fréquents passages étaient parfaitement justifiés.

Et c’est vrai que c’est intéressant de voir la différence de popularité de certaines marques par rapport à chez nous, comment elles sont perçues, dans quelle type d’enseigne elles sont distribuées. En France, c’est très simple, le temple du cool est Sephora, toutes les marques qui cartonnent y sont représentées ou vont le devenir, à l’exception de The Balm qui a pris ses quartiers chez Monoprix.

A Londres, j’ai l’impression que l’institution reste Selfridges, un genre d’équivalent des Galeries Lafayette qui existe depuis 1909 dont le tout premier se situe encore et toujours à Oxford Street qui s’est avérée être ma 2ème maison pendant mes petites vacances anglaises ainsi que le grand centre commercial Westfield à Shepherds Bush. Et bien sûr Harrod’s ou j’ai bien sûr aussi mis les pieds.

 

chalotte tilbury

La première chose qui m’a frappé, c’est la présence très forte de la marque anglaise Charlotte Tilbury, elle est pratiquement partout. Elle a ses propres boutiques mais elle possède aussi des corners chez Selfriges, House of Fraser, John Lewis ou encore Harrod’s. C’est assez impressionnant surtout quand on sait que la marque est encore très jeune puisqu’elle n’existe que depuis 2013. On ne présente plus Charlotte Tilbury, une des grandes maquilleuses de notre époque qui a travaillé pour les plus grands photographes tel que Mario Testino et les plus grands magasines comme Vogue ou Vanity Fair.

Illamasqua-Christmas-collection

Si vous êtes une addict d’Instagram comme moi, vous connaissez déjà très bien la marque Illamasqua, aussi bien représentée au Royaume-Uni. Lancée en 2008, c’est une marque de maquillage anglaise créée sous l’impulsion de  Julian Kynaston, un génie du marketing très vite rejoint par Joseph Corre qui a travaillé pour Vivienne Westwood (sa mère!) et a créé (avec d’autres) la marque Agent Provocateur. Illamasqua est la contraction de Illusion et Masquerade. La marque joue à fond la carte de la couleur et des looks très sophistiqués et originaux.

 

Deux autres marques de maquillages ont attirées mon attention et pour le coup, je n’en avais jamais entendu parler avant: Laura Geller et Bagsy. Les 2 sont vendues chez Debenhams, un grand magasin aussi bien implanté chez les anglais.

October_LauraGeller_Inset_03_700x400

Laura Geller est aussi le nom de la créatrice de la marque, une maquilleuse américaine qui a travaillé à Broadway et pour des célébrités avant de lancée sa marque de maquillage il y a maintenant 20 ans sur QVC. Cette chaine de téléshopping a l’air assez populaire aux Etats-Unis, j’ai vu que Josie Maran y disribuait aussi sa marque et surtout, elles viennent en plateau faire l’article sur leurs produits, Laura Geller y compris. Je n’ai pas vraiment testé mais les packagings sont plutôt mignons et le positionnement prix similaire à du Benefit.

Bagsy handbag appropriate makeup 1

Bagsy m’a semblé encore plus obscure, complètement inconnu et avec un nom qui ne fait pas forcément penser à du maquillage. Et pourtant, il y a une logique, la marque ne propose que des produits qui peuvent tenir dans un sac à main. Une marque de maquillage anglaise, fabriquée en Angleterre et cruelty-free. Je n’ai pas réussi à trouvé l’info exacte mais elle a l’air d’être très récente, pas plus de 2 ans d’existence et l’attention est autant portée sur la qualité du produit que sur la beauté et praticité du packaging.

Ouai_Brand

Et je termine avec 2 marques capillaires Ouai et Color Wow, la première est très présente sur les réseaux sociaux où elle semble très appréciée, elle ne fait pas que du capillaire mais aussi du maquillage, elle doit avoir conscience de la consonance française de son nom car elle a envoyé une flopée de youtubeurs américains découvrir ses nouveautés à Paris cet automne. D’ailleurs elle est vendue en exclu sur le site de Sephora France mais uniquement ses produits cheveux.

Brandshop_ColourWow_130703

Pas d’infos claires sur Color Wow à part qu’ils se revendiquent les spécialistes du cheveux colorés et sont distribués dans déjà plus de 60 pays dont la France. J’ai découvert la marque dans chez Selfriges dans la partie un peu moins luxe de la section beauté du magasin, là ou ils vendent Nyx, Too Faced ou encore Lipstick Queen.