Jennifer Mulertt : Make up Artist

Une maquilleuse qui blogue

maquillage Archive

mardi

11

avril 2017

0

COMMENTS

Makeup au QG de campagne d’un candidat à la presidentielle

Written by , Posted in A Make Up Artist's Diary

via GIPHY

 

Comme cela m’arrive de temps à autres, je fais des prestations makeup en free lance auprès de particuliers ou comme le cas qui nous intéresse aujourd’hui auprès d’une personnalité connue. J’en avais déjà eu l’occasion par le passé mais plutôt lors de meetings ou j’avais plusieurs personnes à maquiller mais le cadre et mon employeur était toujours extérieur. La, ce qui change un peu, c’est que c’était directement avec le cabinet de la personnalité.

Donc c’est bien sûr un homme politique connu mais je ne vais pas donner son nom car je ne lui pas demandé son accord avant d’écrire cet article et au cas ou son staff fait des vérification sur ce qui est publié sur lui en ligne (ce qui est fort probable), je ne veux pas de problème!

 

Ce genre de plan boulot n’est évidemment par ce qui m’a donné envie de me lancer dans le maquillage car concrètement, il n’y a pas grand chose à faire, et le peu qu’il y a à faire n’est vraiment pas artistique. C’est en gros un maquillage naturel pour la télévision donc il doit vraiment être imperceptible, on appelle ça du « grooming » et cela concerne principalement nos clients masculins. Mais cela fait gagner des sous et si cela se passe bien, cela peut devenir des prestations régulières pas trop mal payées et vraiment pas fatigantes. Le travail de relationnel compte tout autant que les qualités techniques de maquilleuse.

En l’occurrence, c’est le plan d’une amie maquilleuse qui m’a demandé de la remplacer sur une prestation. Il est toujours important d’avoir des amies qui peuvent nous dépanner car si c’est le client qui doit chercher par lui-même un autre prestataire, celui-ci risque de nous piquer définitivement le plan alors que si on est capable de fournir une alternative, on reste  dans les petits papiers. Je l’ai donc remplacé à l’occasion d’une interview télévisée que devait accomplir le candidat et le maquillage avait lieu dans son QG de campagne à ne pas confondre avec le siège de son parti, ce sont 2 endroits bien différents avec des personnes dédiées aux besoins et planning du candidat.

Le rendez-vous a été pris bien 3 semaines à l’avance avec indications précises sur l’horaire et le lieu et une petite request un peu surprenante, il fallait que je laisse mon paquet de lingettes démaquillantes à leur disposition. Cela ne me pose pas de problème particulier car pour le peu de maquillage qu’il y avait à enlever après, j’avais prévu un paquet de lingette le plus bon marché possible. Il n’y a que quand je dois démaquiller plusieurs fois la même personne sur une longue période que je prévois quelque chose de plus qualitatif car cela influe réellement sur la qualité de la peau. D’ailleurs, au passage, je ne recommande pas les lingettes démaquillantes en usage quotidien, cela doit rester de l’appoint, la peau est bien plus jolie avec un démaquillant et une lotion digne de ce nom.

Mais revenons à ma petite histoire, je suis bien sûr arrivée à l’heure et j’ai patienté une petite dizaine de minutes dans la salle d’attente. Cela m’a permis d’assister à un moment  de vie professionnelle probablement très épanouissant de la secrétaire qui doit se montrer très diplomate avec les gentils potentiels donateurs de la campagne présidentielle. Celui-ci était un homme d’âge mûr qui venait juste se renseigner et au moment de prendre congé, il avait clairement un problème avec le fait « d’obéir » à la secrétaire beaucoup plus jeune que lui et beaucoup plus femme également que lui donc il a décidé de trainer dans la salle d’attente et lire les journaux pendant quelques minutes juste pour pouvoir se dire qu’il était parti quand lui l’avait décidé. La sagesse, c’est pas forcément un truc de vieux.

 

Enfin, le candidat est là, on me dit ou m’installer et je le maquille en 3 minutes chrono puisqu’encore une fois, le service minimum est requis pour ce genre de presta, petite surprise, je dois maquiller un de ses collaborateurs, ce n’était pas annoncé dès le départ mais vu le peu de produits et le peu de temps que cela me prend, je ne fais pas d’histoire pour rien et enchaine avec le deuxième.

Je ramène le précieux paquet de lingettes démaquillantes à la secrétaire et au moment de prendre congé, un des conseillers me demande à son bureau pour un service de la plus grande importance. Il voudrait que je lui dresse une liste de produits de première urgence si il faut que la personnalité politique a une apparition télévisée de dernière minute et qu’il n’y a donc pas le temps de faire appel à une maquilleuse.

Je ne sais pas qui se chargera de ça si jamais cela se produit mais je propose tout de même une toute petite sélection de produits. En résumé, je pars du principe qu’on est au niveau zéro de la notion en maquillage. En premier, je recommande l’achat de papiers de soie matifiants, l’avantage, c’est qu’on ne peut pas se rater puisqu’il ne s’agit pas d’appliquer quoique ce soit mais juste de retirer l’excès de seébum et empêche ainsi la peau de briller. En deuxième, un bronzer mat avec un pinceau kabuki rétractable. J’ai lourdement insister sur le mat car beaucoup de poudres de soleil sont irisées donc sur un homme qui essaie de faire croire qu’il n’a rien sur le visage, c’est mort. Et le pinceau rétractable, c’est pour le coté hygiène car je me doute bien que le pinceau va un peu trainer n’importe ou lorqu’il ne sera pas utilisé.

D’un coup je me suis sentie hyper impliquée dans la campagne présidentielle! L’expérience en générale a été plutôt agréable et m’a un peu réconcilié avec les hommes politiques et leurs peaux car, par le passé, j’en ai eu beaucoup de plus de 50 ans avec une peau sèche, terne et avec des points noirs clairement là depuis plusieurs décennies. Rien de tout cela n’a effleuré mon pinceau fond de teint ce jour là.

mercredi

5

avril 2017

0

COMMENTS

Les clientes et leur vocabulaire

Written by , Posted in Random Stuff

IMG_9632

Le maquillage est un domaine qui intéresse beaucoup de filles mais cela n’en fait pas pour autant des expertes! Il m’arrive d’entendre des choses assez inattendues et j’ai parfois du mal à comprendre ce que les clientes veulent! En prestation particulière ou en parfumerie!

J’ai l’habitude d’entendre les mecs dirent n’importe quoi, j’ai une fois eu un qui m’ a très sérieusement tendu un blush en me disant: « c’est ça, un mascara? »

Le grand classique est la liste de synonyme approximatif interminable que les clientes me sortent pour désigner un pinceau:
Brosse, plumeau, fourche (oui, fourche, j’avoue que j’ai eu du mal à percevoir ce qu’elle demandait ce coup-ci!)

l’autre récurent est la mauvaise désignation du bronzer:
synonyme officiel; la poudre de soleil
synonymes proposés par les clientes:
le premier reste Terracota qui est effectivement un bronzer mais est la seule propriété de la marque Guerlain.

Mais j’ai aussi le droit très régulièrement: « je cherche un blush marron » qui peut sembler juste mais la grande différence entre le blush et le bronzer et leur positionnement respectif sur le visage et bien sûr leur but: on réchauffe le teint avec le bronzer, on donne bonne mine avec un blush. Il y a même beaucoup de filles qui ont pris l’habitude de mettre les 2 en même temps.

Et la crème de la crème: « vous avez un blush amaigrissant? » qui m’a bien sûr était demandé par une jeune fille aux joues bien rebondies, encore une fois, pas une appellation complètement fausse mais surprenante.

 

On m’a déjà demandé de la pâte aussi, avec toujours cet air méprisant quand je ne comprends pas à la seconde ce que cela désigne: « vous savez, la pate pour le visage! »… Du fond de teint peut-être? Parce qu’il arrive aussi qu’on me le désigne comme la base! Le fond de teint semble être assez obscure pour pas mal de fille et elles sont totalement désarçonnées quand je leur explique qu’il ne sert pas à donner bonne mine!

 

Dans le même genre, on me parle souvent du produit pour peindre les ongles, un vernis peut-être?

Et là, où elles ont toutes envie de me taper, c’est quand je les reprends lorsqu’elle me demande un gloss mat. Vous voulez dire un rouge à lèvres liquide mat? Pour rappel, gloss vient de l’anglais et signifie brillant!!

Il y aussi les questions de fond essentielles que les clientes te posent:

« est-ce que je mettre une base paupières sans mettre de fard à paupières après? »

« Je veux un rouge à lèvres mat qui brille »

« Je cherche une brosse pour mascarer les cils »

Et dans le genre WTF:

« Ce mascara est vraiment génial, je le porte depuis une semaine »

« J’utilise du lait de vache pour me démaquiller, c’est comme du lait démaquillant, non? »

A une cliente à qui je montrais un swatch d’un fard à paupières noir à coté d’un fard à paupières blanc (et je n’exagère pas!): « Je ne vois pas la différence entre les 2! »

vendredi

17

mars 2017

5

COMMENTS

Maquillage coloré avec la palette Original n°594 de Sleek

Written by , Posted in Beauty/Makeup

Maquillage avec la palette originale n°594 de Sleek

 

A la recherche de masques hydratants en tissu, je suis tombée au détour d’un Sephora sur la palette Original n°594 de Sleek. Cette marque est vendue chez Sephora depuis quelques années par le biais de ces petites palettes de 12 fards très bien pigmentés au prix défiant toute concurrence de 12,50 euros.

Difficile de résister à la tentation, d’autant plus que celle-ci propose un large choix de couleurs vives qui nous mettent tout de suite un peu plus dans le printemps. J’ai d’ailleurs joué à fond cette carte puisque ce premier look que je vous propose correspond aussi à mon premier essai avec cette palette, j’avais donc envie de tout essayer.

palette original n°594 Sleek, Sexy mama, the balm, cils d'enfer so volume, accord parfait, pink leopard, majolica majorca, bare minerals

 

Comme pour le dernier maquillage que vous retrouvez dans cet article, j’ai allégé en produits, on a tendance pour les maquillages que l’on réalise pour le blog à vouloir mettre plein de chose mais en l’occurrence, je garde le maquillage toute la journée donc pour qu’il reste frais et de bonne tenue jusqu’au soir, le dosage doit être bien étudié.

Pour le teint, on retrouve mes meilleurs copains du moment, le fond de teint L’Oréal et le correcteur Naked Skin d’Urban Decay. Pour les utiliser depuis un petit moment, j’ai remarqué que le Naked Skin devait être bien travaillé et surtout rapidement après l’application, comme il a un fini mat, sa texture n’est pas très fluide et surtout il peut marquer un peu le dessous de l’œil donc il faut avoir un bon contour des yeux bien hydratant pour limiter cet effet.

Je fixe à l’aide de la poudre compacte matifiante Sexy Mama de The Balm. Elle a une teinte unique mais pas translucide, elle teinte très légèrement le teint à l’application dans un ton légèrement rosé mais sur un teint clair comme le mien, ce n’est pas gênant du tout. Elle est effectivement très matifiante et comme j’utilise des produits au préalable avec un fini non gras, je poudre légèrement à l’aide d’un pinceau blush très doux.

 

SEXY MAMA THE BALM

Pour savoir, si on a bien fixé son teint, il suffit de passer un doigt sur le visage, si il glisse et que c’est non collant, c’est bon! Surtout, ne pas oublier de faire ce test si vous appliquez votre fond de teint et donc la poudre sur la paupière. Les fards à paupières se travailleront mieux et tiendront mieux. Cela remplace la base paupière si vous n’en avez pas.

Pour le blush, j’ai utilisé la poudre bronzante Pink Leopard de Too Faced car elle est justement un peu entre les 2. Sa teinte n’est pas trop foncée car elle mélange du brun clair, du doré et du rose. On peut ainsi l’appliquer un peu plus haut sur les joues, à l’image d’un blush sans plomber le teint.

bronzer pink leopard, too faced

 

On passe maintenant au vif du sujet, les yeux et cette fameuse palette Sleek. J’aime vraiment le choix de couleurs qu’elle propose et surtout il y a des fards suffisamment clair et lumineux pour les monter jusque sous le sourcil ce qui n’est pas le cas à chaque fois. Elle mélange des teintes chaudes et froides, les fards sont tous scintillants sauf le noir qui est un vrai noir mat.

 

palette original n°594 Sleek

Pour ce maquillage, j’ai utilisé 6 des 12 fards de la palette, à des quantités bien sûr très différentes. Ce chiffre peut être un peu effrayant pour les plus novices mais cela permet un maquillage tout en nuances et cela aide à dégrader des couleurs parfois très contrastées.

Voici déjà ces 6 couleurs:

fards palette original n°594 Sleek

Le violet et le doré clair ont été utilisés en duo sur la paupière mobile, le plus foncé sur la moitié externe, comme d’habitude. Pour ajouté en éclat, j’ai placé au centre de la paupière le fard rosé (3ème en partant de la droite). Le doré clair a aussi été positionné en coin interne e l’œil et sous le sourcil pour la lumière.

J’ai maquillé l’arcade sourcilière avec le bleu en le délimitant bien juste au dessus de la paupière mobile et en le dégradant avec le fard parme clair (2ème en partant de la droite sur la photo). Pour assurer le contraste et l’intensité du maquillage, j’ai accentué le contour de la paupière mobile avec le fard noir mat, j’ai tracé une ligne fine au pinceau biseauté que j’ai fondu dans le bleu.

J’ai répété cette opération pour le ras de cils inférieur, d’abord le bleu puis le noir en ligne très fine entre les cils inférieurs. Le noir, même utilisé en petite quantité comme ici, apporte vraiment de la profondeur au maquillage et fait ressortir les couleurs.

J’ai complété avec un fin très d’eyeliner bleu foncé, le perfect automatic eyeliner de Majolica Majorca, sur le ras de cils supérieur et une bonne couche de mascara.  Voici quelques close-up:

Perfect automatic eyeliner majolica majorca

palette original n°594 sleek

Palette original n°594 Sleek

 

J’ai terminé ce maquillage avec une bouche pop et intense, j’ai ressorti un de mes rouges à lèvres Marvelous Moxie de Bare Minerals, le Risk It All, un rose fuchsia franc avec un fini crémeux et brillant. Les Marvelous Moxie sont de très bonne qualité avec de belles couleurs et avec un confort sur les lèvres qui dure plusieurs heures.

 

marvelous moxie, risk it all, bare minerals

 

Je vais vous proposer bien sûr d’autres look avec la palette original n°594 de Sleek mais ce premier maquillage offre déjà une bonne idée des possibilités de cette palette. Les fards sont bien pigmentés et faciles à travailler. Et surtout, elle peut convenir à toutes les couleurs d’iris.

Voici quelques photos du résultat final suivi de la liste complète des produits utilisés:

palette original n°594 Sleek

palette original n°594 Sleek

 

Fond de teint Accord Parfait « Ivoire rose » de L’Oréal

Correcteur Naked Skin « Warm Light » de Urban Decay

Poudre compacte matifiante Sexy Mama de The Balm

Bronzer Pink Leopard de Too Faced

Palette Original n°594 de Sleek

Perfect Automatic Eyeliner de Majolica Majorca

Mascara Cils d’Enfer So Volume de Guerlain

Rouge à lèvres Marvelous Moxie « Risk It All » de Bare Minerals