Jennifer Mulertt : Make up Artist

Une maquilleuse qui blogue

mary-lou manizer Archive

lundi

31

juillet 2017

0

COMMENTS

Rupaul’s Drag Race a une mauvaise influence sur moi

Written by , Posted in Beauty/Makeup

On va commencer par expliquer l’émission pour celles qui ne la connaitrait pas. Car oui, Rupaul’s Drag Race en est une, c’est une compétition de Drag Queen qui se mesurent les unes aux autres dans le cadre de différentes épreuves avec une élimination toutes les semaines jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’une. Rupaul présente et préside le jury de l’émission.

Pour celles qui ne connaitraient pas Rupaul, c’est un Drag Queen très connue qui a beaucoup été médiatisé dans les années 90, il a notamment été la première égérie pour Mac cosmetics et a fait des apparitions à la télé et au cinéma et pas forcément en Drag Queen.

L’émission existe depuis 2009 mais j’en ai vraiment entendu parler par le biais de youtubers beauté que je regarde, notamment Nikkie Tutorials et Patrick Starr qui commentent beaucoup l’émission. J’ai enfin pu voir ce que cela donnait grâce à Netflix qui diffuse la saison 6 et 7 en ce moment. Et je dois dire que je suis fan! Les candidats sont testés sur leurs talents de comédiennes, danseuses, stylistes et leurs personnages, le maquillage est bien sûr une partie importante de leur transformation et c’est super impressionnant les changements de visages que cela entraîne. Le pouvoir du maquillage poussait à l’extrême!

Cela m’a donné envie de m’amuser un peu avec mon maquillage  et voici ce que cela donne!

DRAG QUEEN INSPIRED MAKEUP

 

Et c’est vraiment jouissif de tout exagérer, on agrandit la bouche, les paupières, on fait un contouring de l’extrême, on mets des faux-cils et le tout ensemble reste cohérent. Ce n’est bien sûr pas portable pour la vie de tous les jours mais en soirée un peu festive, ça passe!

C’est d’autant plus fun pour moi que je ne fais habituellement pas de contouring et que je met très peu de fond de teint, je sens vraiment la transformation et je pense que je n’y suis pas allée aussi à fond que les vrais Drag Queen mais je n’en resterai pas là et réessaierai très prochainement.

Je n’ai notamment pas recréé ma ligne de sourcils au dessus de la vraie car je n’avais pas tout ce qu’il fallait pour cacher les vrais et la plupart des drag queen ne s’embêtent pas avec ça car soit ils rasent leurs vrais sourcils ou ils les réduisent au minimum ce qui change grandement la donne.

Pour détailler un peu le maquillage, on va commencer par les yeux:

URBAN DECAY HUDA BEAUTY

URBAN DECAY HUDA BEAUTY

 

L’idée du maquillage est bien sûr d’agrandir les yeux, entre autres pour qu’ils puissent être visible de loin car les Drag Queen travaillent principalement sur scène et aussi parce qu’ils sont une version exagérée de la femme.

J’ai commencé par les sourcils que j’ai épaissi et allongé en respectant leur forme de départ, pour cela, j’ai utilisé le Brow Definer de Anasatasia Beverly Hills qui a un embout biseauté qui permet de rester précis en couvrant une surface plus importante que le Brow Wizz de la même marque qui est un crayon très fin.

Bow definer anastasia beverly hills

Les fards à paupières sont tous des Urban Decay et provienne de ma vieille palette maintenant, la 15 Years Anniversary (on a fêté les 20 l’année dernière) mais je la trouve toujours aussi géniale.

15 years anniversary Urban Decay

J’ai tracé un trait d’eyeliner très noir et beaucoup plus long qu’à mon habitude, pour avoir l’intensité adéquate, les eyeliners liquides sont toujours plus intenses que les feutres donc j’ai opté pour le Razorsharp en teinte Perversion de Urban Decay qui est un noir ultra pigmenté avec une tenue waterproof.

eyeliner razorsharp perversion urban decay

Et last but not least, les faux-cils, j’ai choisi les plus longs et épais que j’ai en ma possession de Huda Beauty car c’est vraiment une marque qui fait des faux-cils de qualité qui ont un bonne découpe et que l’on peut réutiliser plusieurs fois. En l’occurrence, j’ai posé les Farrah:
farrrah de huda beauty

 

On passe aux lèvres, ou je me suis fait un plaisir d’en faire trop, une bouche rose intense avec un cœur plus clair pour accentuer le coté pulpeux:

jeffree star cosmetics watermelon soda et 714

J’ai au préalable fait le contour de mes lèvres en débordant légèrement autour, c’est largement suffisant dans mon cas. J’ai combiné 2 rouges à lèvres de Jeffree Star Cosmetics qui faisaient partie de sa collection été 2016. Le plus foncé, le Watermelon Soda que j’ai appliqué principalement en contour, et le 714 au cœur des lèvres qui est un rose très clair, je les ai ensuite fondu en tapotant au doigt. Pour accentuer encore plus le volume, j’ai terminé avec un gloss, le Sexy Mother Pucker en teinte Candy Glow de Soap & Glory.

WATERMELON SODA JEFFRRE STAR

714 JEFFREE STAR

SEXY MOTHER PUCKER SOAP AND GLORY

 

Le teint serait compliqué à détailler mais histoire d’assurer sur la couvrance, j’ai remplacé mon fond de teinte habituel par l’anti-cernes Naked Skin de Urban Decay. Pour le contouring, j’ai utilisé ma palette de fonds de teint crème Ben Nye qui contient des teintes pour les peaux noirs jusqu’au teint porcelaine. Et j’ai poudré a la poudre libre Halo de Smashbox. Un coup d’highlighter avec le Mary-Lou Manizer de The Balm qui est très intense et un blush rose froid foncé de la palette Naked Flushed Sesso de Urban Decay.

 

mary-lou manizer the balm

 

Sur les photos, on voit moins le travail du teint, je suis allée faire les photos au soleil et cela a un peu « bouffé » le tout! Mais l’idée générale était de m’amuser avec le maquillage et c’est chose faite! Le coté très théâtral du maquillage Drag Queen m’amuse beaucoup et au final il n’y a pas vraiment de règles, on peut faire du très coloré comme du très sobre. On accentue ou on réinvente les traits de son visage. Je vous laisse avec quelques photos supplémentaires:

 

drag queen

DRAG QUEEN

mercredi

21

juin 2017

2

COMMENTS

Essai makeup avec le mascara Pump’n’volume de Dior

Written by , Posted in Beauty

Comme mentionné dans mon précédent article sur les faux-cils, je ne suis pas une grande fan de mes cils. Je suis donc toujours ok pour essayer un mascara qui me permettrait de les transformer un peu!

Dior, qui n’est franchement pas ma marque de maquillage préférée, elle fait éventuellement de beaux rouge à lèvres et vernis, le reste me laisse globalement indifférentes. A l’exception des mascaras, que je trouve plutôt de bonne qualité. Cela reste une marque luxe avec des prix pas très abordables, je n’achète donc pas régulièrement ses produits.

Le nouveau mascara Dior est sorti en mai, le Diorshow Pump’n’volume, au delà de la brosse et du produit, l’innovation se situe dans son tube qui est souple vers sa base et qui permet donc au tube d’être pressé de manière à enrober la brosse de plus de produit possible.

Avant de développer mon avis, voici une première photo du rendu:

mascara diorshow pump n volume dior

Le packaging du mascara reste très similaire aux autres mascaras Dior, la brosse en revanche, change un peu, elle est en synthétique avec une tige plutôt épaisse et des picot fins et souples. Le produit est d’un noir intense et d’une texture très crémeuse;
diorshow pump'n'volume

mascara diorhow pump'n'volume

Je l’ai donc pressé une fois avant de l’appliquer. Dès la première couche, beaucoup de matière se dépose et on a effectivement beaucoup de volume. J’ai passé une 2ème couche histoire d’avoir l’effet maximum. En ce qui me concerne, les picots de la brosse sont un peu trop écartés et peut être justement trop souples car j’ai les cils qui ont du mal à rester bien séparés. De même, le volume est bien là mais c’est un peu décevant coté longueur, même si ce n’est pas le but principal de ce mascara, on est en droit d’espérer un effet global.

Mais le résultat est la, les cils sont vraiment plus volumineux et plus intense et même le Better Than Sex de Too Faced a un effet moindre. Histoire de ne pas avoir de paquets, je passe ma super brosse, la brosse essentielle yeux E217 de Urban Decay, la partie métallique en l’occurrence, qui sépare très bien les cils sans trop enlever de matière.

brosse essentielle yeux E217 Urban Decay

brosse essentielle yeux E217 urban decay

De cette manière, j’ai les cils épaissis mais toujours bien séparés. Autre point positif: la tenue, je n’ai pas de traces noires sous les yeux qui apparaissent au fur et à mesure de la journée alors que c’est malheureusement souvent le cas. L’intensité ne faiblit pas et la tenue et la texture des cils une fois maquillés fait pensé à un mascara waterproof. Ce qui me fait arriver au dernier point: le démaquillage. J’utilise toujours mon Cil Demasq de Maybelline en waterproof pour démaquiller les yeux car c’est le plus efficace que je connaisse et même avec celui-là, le démaquillage de ce mascara est difficile, si on est trop énergique, on risque de retrouver des cils sur son coton.

 

Histoire de faire un petit makeup discret de manière à mettre en valeur le rendu du mascara. J’ai travaillé avec les produits suivants:

highlighter l'oréal et the balm

heartless de urban decay

 

J’ai utilisé 2 highlighters pour maquiller les paupières, le Mary-Lou Manizer de The Balm (à droite sur la photo) pour la paupière mobile et le Accord Parfait Rosé Glacé de L’Oréal sur l’arcade sourcilière. J’ai souligné le ras de cils avec le crayon yeux Glide-on-eye 24/7 Heartless de Urban Decay qui est un rose pâle nacré que je trouve très joli et aussi excellent en touche lumière sur les yeux. J’ai fait le trait un peu plus épais pour que la nacre puisse jouer avec la lumière et contraster encore plus avec le noir du mascara.

Mascara diorshow pump'n'volume

Mascara diorshow pump'n'volume

Mascara diorshow pump'n'volume

 

Un mascara qui tient ses promesses coté volume mais qui n’apporte pas une belle définition des cils et qui est assez difficile à démaquiller, un achat que je ne renouvèlerais pas.

mercredi

14

décembre 2016

0

COMMENTS

Bric à brac cosmétique: The Balm, Neutrogena, Batiste et L’Oréal

Written by , Posted in Beauty

Un article un peu fourre tout mais qui regroupe une partie des produits que j’utilise ou que je viens d’acheter. Le point commun entre tous, c’est que je les ai tous acheté un peu sur coup de tête et que c’est donc une première utilisation. On commence par le maquillage en passant par les cheveux pour finir par le soin.

 

Mary-Lou Manizer de The Balm

mary-lou manizer the balm

j’ai résisté longtemps avant de céder car finalement, The Balm a été une des premières marques à proposer des illuminateurs en solo et en grande taille. Il en existe d’ailleurs 3 et les 2 autres sont trop foncés pour mon teint cadavre hivernal donc c’est tout naturellement que je me suis tournée vers celui-ci d’une jolie couleur miel mais en restant dans le très light niveau pigments dorés. Il convient vraiment aux peaux claires, il risque de faire un peu gris sur des peaux trop bronzées.

Il est de plus bien pigmenté donc il peut tout à fait servir de  fard à paupières clair. Sans oublier toutes les zones du visage sur lequel vous pouvez l’appliquer!

 

Highlight Accord Parfait de L’Oréal « Rosé glacé glow »

highlight accord parfait l'oréal

Je venais juste de me décider pour l’illuminateur The Balm lorsque j’ai vu celui de L’Oréal. Cela faisait plusieurs mois que je regardais régulièrement les linéaires L’Oréal à la recherche de ce produit précisément et que je ne le trouvais jamais. J’avais visionné à l’été 2015 une vidéo de la youtubeuse américaine Kandee Johnson où elle le présentait et surtout elle l’essayait sur ces pommettes et le résultat était magnifique. Passons donc sur le fait que L’Oréal Paris sorte d’abord ses produits aux Etats-Unis, j’ai enfin en ma possession cet highlighter dans les tons rosés encore une fois parfait pour les teints clairs.

Moins opaque que le The Balm, il offre un résultat plus subtil et nuancé avec son mélange de 3 couleurs. La diffusion plus ou moins fine du produit dépend aussi du pinceau utilisé, plus il est fluffy, plus le résultat est discret. Comme n’importe quel illuminateur, vous pouvez le positionner un peu partout sur le visage. Je ne suis personnellement pas fan de cette mode de l’highlighter en bout du nez mais en revanche sur l’arc de cupidon pour faire paraître les lèvres plus pulpeuse, non seulement cela fonctionne mais en plus c’est joli.

 

Shampooing sec Batiste « Marrakech »

shampooing sec batiste marrakech

Je fais parti du fan club officiel de la marque Batiste, le shampooing sec efficace à moins de 5 euros a complètement intégré ma routine capillaire, je suis en flux tendu sur ce produit au même titre que mon dentifrice. Cela ne veut pas pour autant dire que je suis une grosse crasseuse qui se lave les cheveux une fois toutes les 3 semaines mais j’ai les cheveux très longs et jusqu’à pas si longtemps avec une frange. Le combo parfait. Le shampoing sec permet réellement d’espacer les shampooings et dans le cas de Batiste très efficacement. Personnellement, j’ai pris l’habitude de laisser poser le produit après l’avoir pulvérisé, cela permet d’éviter l’effet voile blanc que provoque parfois ce type de produit.

La nouveauté ici, c’est le parfum, la composition reste par ailleurs sensiblement la même, et il est vraiment très réussi. Un mélange de rose, de musc et bergamote, c’est un vrai bonheur à pulvériser dans ses cheveux et son parfum reste très frais, jamais entêtant. Je m’en sers autant pour nettoyer les cheveux que les rafraichir et parfumer après une soirée enfumée.

 

Visibly Clear, gel nettoyant exfoliant au pamplemousse rose de Neutrogena

visibly clear gen nettoyant exfoliant pamplemousse rose neutrogena

Un autre produit du quotidien, le nettoyant visage. J’aime en complément de mon eau micellaire avoir un nettoyant que j’utilise avec de l’eau et que je peux donc me splasher sur le visage pendant la douche. J’avais déjà essayer la version gel nettoyant en flacon pompe que j’avais bien aimé mais comme ce type de produits je ne les utilise pas tous les jours mais plutôt un jour sur 2 je préfère l’option un peu gommante, j’ai l’impression de mieux nettoyer ma peau.

Carton plein pour le gel pamplemousse rose de Neutrogena, il est très agréable d’utilisation grâce à son parfum frais et fruité et ma peau est parfaitement nettoyée! Je le compte comme un gommage léger donc je n’ajoute pas d’autres produits pour exfolier mon visage, juste mes masques Glamglow que j’utilise les jours ou je me sers du Neutrogena pour améliorer leur efficacité.