Archives par mot-clé : michelle phan

Vous avez lu le dernier Grazia?

J’ai  arrêté de lire la presse féminine que je trouve un peu creuse et  toujours en train de ressortir les mêmes articles, c’est un peu triste de constater que les valeurs sûres pour vendre du papier sont des articles de fond sur les régimes pour l’été et comment s’approprier le look des stars pour moins de 5 euros.

Mais surtout, je m’aperçois très souvent des erreurs affirmées haut et fort dans les pages consacrées à la beauté, des erreurs qu’une simple recherche sur Google aurait pu éviter, comme lorsque une journaliste affirme que Make Up Forever est une marque américaine ou quand on annonce très tranquillement des principes actifs qui ne sont réellement pas présent dans les produits cités et ainsi de suite, j’en passe et des meilleurs.

grazia, kat von d

Là, j’avoue que la couverture avec Kat Von D du dernier Grazia m’a donné envie et j’avais vu le petit coup de gueule de Capucine Piot du blog Babillages qui expliquait avoir consacré une demi heure d’interview téléphonique pour que les 3 lignes qui lui soientt consacrées dans le magasine contiennent une erreur de taille, à savoir son nombre de lecteurs au mois qui a bien sûr était revu sérieusement à la baisse par rapport au chiffre qu’elle leur avait communiqué.

Et j’ai lu l’article de fond qui a fait la couv’ en question « Icônes de beauté« ou j’ai été assez atterrée de lire « certaines influenceuses finissent par lance leur propre marque, comme la tatoueuse Kat Von D. »

Kat Von D n’est pas une influenceuse, comme ils le disent si bien, elle est tatoueuse, elle a même ouvert son propre salon de tatouage à Los Angeles. Certes, elle a fait connaître sa personnalité et son travail au travers d’une émission qui suivait le quotidien d’un salon de tatouage, à l’époque Miami Ink ou elle était simple employée. Et au moment ou Sephora USA est venue la chercher pour créer sa marque de maquillage, c’était bien avant cette mode des youtubeuses donc c’est un peu réducteur de la mettre dans cette catégorie et la beauté de son propre aveu n’est pas sa passion première.

Le reste de l’article est aussi peu viable et je pense qu’on doit être un bon nombre à s’en rendre compte car pour le coup, il a clairement été établi que les vidéos beauté sur YouTube sont visionnées par des millions de personnes et le secteur de la beauté en générale est très fructueux, ça vaut le coup de se fouler quand son lectorat est le premier à pouvoir s’apercevoir de la profondeur ou non des recherches avant de pondre l’article.

Pour commencer, présenter Sananas comme une vlogueuse alors qu’elle publie essentiellement des tuto beauté et que sa chaine de vlog peut rester inactive pendant de longs mois, c’est un peu moyen.

IMG_5282

Michelle Phan est présentée comme une « cash machine » alors que le premier truc à dire sur elle, c’est bien justement qu’elle a été la première à faire des vidéos maquillage sur YouTube (sa vidéo de maquillage Barbie remonte déjà à 2009 et cumule plus de 65 millions de vues). L’article prend ensuite en exemple sa marque de maquillage EM cosmetics qu’elle a créé il y a quelques année et qui est pour l’instant au point mort (certes en cours de relancement) alors qu’il y a à peine quelques jours a eu lieu Gen Beauty aka Generation Beauty dont elle est totalement l’instigatrice puisque l’évènement qui ressemble un peu aux Imats, est chapeauté par Ipsy, une communauté beauté  co-créé par la même Michelle Phan en 2011 qui envoie une trousse avec une sélection de produits choisis par Michelle et son équipe tous les mois à ses abonnés, cela s’accompagne également d’une chaine YouTube avec à ce jour 1,3 millions d’abonnés.

IMG_5278

De même, les 3 lignes sur Huda Kattan, créatrice de la chaine YouTube et du blog Huda Beauty, ne laissent rien transparaitre de la formidable business woman qu’elle est. Elle a réussi à faire commercialisée sa marque de maquillage dans les Sephora américain, canadien, Français et bien sûr celui de Dubaï mais aussi à Harrod’s à Londres en seulement 4 petites années d’existence avec certes pour commencer des faux-cils mais aussi depuis des rouges à lèvres liquides mats et maintenant la palette de fards à paupières Rose Gold que tout le monde s’arrache.

C’est facile vous allez me dire de relever des erreurs sur un sujet que je connais bien puisque c’est mon métier mais cela me fait surtout penser que je dois avoir plein de fausses idées en têtes sur des sujets dont je ne sais rien d’autres à part ce que j’ai pu lire dans les médias. Et encore une fois, toutes les infos que je donne dans cet article sont très accessible à tous.

Les conventions beauté en France et dans le monde

Si vous suivez un peu les marques cosmétiques et autres blogueuses et youtubueuses beauté sur les réseaux sociaux, vous avez du voir passer des infos sur des salons beauté, vous avez peut être même eu l’opportunité d’y aller.

Ces salons se sont popularisés au fil des années et donc diversifiés, j’avais envie de faire un point avec vous des différentes conventions,  leurs spécificités et leur utilités.

 

imats-nyc1

On ne peut pas parler de salon beauté sans parler des IMATS, contraction pour International Make up Artist Trade Show qui est un pionnier du salon de maquillage.

En effet, le premier IMATS s’est déroulé à Los Angeles en 1997 sous l’impulsion du maquilleur Michael Key, célèbre pour son travail dans les séries Star Treck mais aussi pour la série Charmed, il a gagné 2 Emmy Award et il est également le fondateur de Make Up Artist Magazine. Il n’existait aucune convention maquillage avant celle-ci, destinée aux professionnels, elle réunit marques et maquilleurs, cela représente une centaine d’exposants, il y a des master class, des intervenants et des concours. Une grande réunion de maquilleurs et d’élèves maquilleurs, toutes les spécialités sont représentées: cinéma, effets spéciaux, beauté, scène, body painting.

Les IMATS ont lieu une fois par an pendant 2 à 3 jours suivant les villes, celui de Los Angeles en janvier et d’autres villes se sont ajoutées au fur et à mesure des années. Aux Etats Unis, il y a aussi New York mais on peut aussi s’y rendre à Sidney en Australie, Vancouver et Toronto au Canada et en Europe pas trop loin de chez nous à Londres.

En résumé, les IMATS, c’est la Mecque des maquilleurs, toutes les marques sont représentées, il faut justifier de son activité professionnelle pour obtenir un ticket d’entrée et avoir au moins 17 ans ce qui permet notamment l’entrée des étudiants en école de maquillage. Il faut acheter ses tickets à l’avance, les places sont limités et ne pas oublié de venir avec de quoi payer car les marques proposent souvent des réductions donc cela vaut vraiment le coup d’acheter sur place.

 

46ème congrès de l'esthétique et du SPA

En France, l’équivalent qui n’en est pas vraiment un car plus large, c’est le Congrès de l’esthétique et du SPA qui comme son nom l’indique regroupe les professionnels de la beauté et du bien être, avec donc les maquilleurs mais aussi les esthéticiennes et les fournisseurs de matériels et appareils en institut et SPA et les marques cosmétiques en général: le soin pour le corps et pour le visage, l’onglerie, le parfum et bien sûr le maquillage.

Le congrès vient juste d’avoir lieu pour sa 46ème édition au Paris Expo Porte de Versailles du 2 au 4 avril. Il est réservé exclusivement aux professionnels en incluant bien sûr les étudiants, il faut donc justifier de son activité ou de sa scolarisation dans un établissement qui enseigne une ou plusieurs des spécialités représentées au congrès. C’est un évènement qui a du poids, pour l’édition 2015, on a compté 25000 personnes et plus de 250 exposants.

Pour les marques de maquillages, on a pu noté la présence pour l’édition 2016 de Make Up Forever, Serge Louis Alvarez, Benefit Cosmetic, Nyx ou encore Peggy Sage, l’impact n’est pas le même que pour les IMATS mais encore une fois, il faut compter avec tous les autres exposants de spécialité lus « esthétique ».

Les concours sont ici des évènements très suivis avec le concours de maquillage de Make Up Forever ouverts aux élèves en école d’esthétique ou maquillage et surtout le concours de Body Painting et face painting organisé par l’association World BodyPainting pour la 1ère fois cette année, une association existante depuis 2001 et qui organise le plus grand festival de body painting au monde chaque année.

 

Avec l’avènement des youtubers, instagramer et blogueur autrement dit des « influencers », il existe aussi des conventions destinées au grand public ou on y va autant pour aller à la rencontre de ces derniers que pour les marques. Les précurseurs en la matière sont bien sûr les américains mais la France s’y met depuis 2015 aussi.

 

beautycon

Commençons avec  Beautycon, elle organise ce qu’elle appelle des festivals qui ont lieu dans 3 villes aux Etats-Unis: Los Angeles, New York et Dallas, et une en Europe à Londres. Beautycon est d’abord une communauté qui a pour volonté de réunir célébrités, influencers, stylistes, marques et fans sous le signe de la beauté et de la mode.

La grande différence est donc l’ouverture au public qui peut ainsi acheter des produits de toutes les marques présentes mais aussi se rendre aux meetings des influencers qui consistent en gros à faire la queue pendant des heures pour faire une photo avec sa youtubeuse préférée.

 

michelle phan

Michelle Phan qui est la première à avoir proposer des vidéos de maquillage sur YouTube et possède donc une très grande influence, en plus de sa chaine personnelle, elle a lancé Ipsy, une chaine beauté communautaire qui propose sa box sous forme de Glam Bag qui permet à ses abonnées de recevoir tous les mois, un sac contenant une sélection de produits de différentes marques, vous connaissez le principe. Elle est aussi à l’origine de Icon, une autre chaine YouTube qui regroupe différentes youtubeuses qui viennent créer un contenu lifestyle et beauté, la chaine s’est d’ailleurs récemment déclinée en version française. Sans oublier de signaler qu’elle a également lancé sa propre marque de maquillage EM Cosmetic.

Et pour revenir à ce qui nous intéresse aujourd’hui, Michelle Phan est donc une des investigatrices pour Generation Beauty by Ipsy, une convention beauté qui réunit professionnels, influencers et le grand public, la toute première a eu lieu à NewYork en septembre 2015 et il y  a aussi maintenant Los Angeles et Toronto.

Similaire donc aux Beautycons, mais on ne retrouve pas forcément les mêmes influencers ou marques.

 

En France, le premier évènement faisant la part belle aux Youtubeurs a été le Video City Paris qui était un vaste meet-up regroupant les plus influents d’entre eux toutes spécialités confondus.

Un salon spécifique à la beauté et à la mode et ouvert au grand public est annoncé pour le 28 mai 2016, le Get Beauty, les places sont d’ailleurs mis en vente dès demain, elles sont au nombre de 10000. Il est organisé en partenariat avec Rimmel et TF1 Publicité et il est produit par Finder Studio.

Cette dernière info peut ne pas avoir l’air passionnante mais Finder Studio est le producteur derrière pas mal de Youtubeuses françaises et ce sont donc celles qui collaborent avec lui qui seront présentes en priorité à savoir Horia, Sananas, Je ne suis pas jolie, Emmy, Emma Cakecup etc.. pour la présence au total d’environ 70 youtubeuses.

L’évènement aura lieu au Parc Floral de Paris et se concentre donc sur les influencers, l’évènement étant co-organisé par Rimmel, rien n’a filtré sur la présence d’autres marques qui seront donc j’imagine absente ce qui est quand même très dommage car en étant axé que sur les youtubeuses, c’est un peu excluant pour celles qui s’intéressent à la beauté sans être une fan hystérique de celles-ci.

 

Il existe bien sûr d’autres salons, mais j’ai concentré mon attention sur ceux qui me paraissaient les plus pertinents, j’espère que ce petit tour d’horizon vous aura intéressé et appris des choses sur l’univers du maquillage.