Archives par mot-clé : naked heat

Naked Heat le retour!

Je n’ai finalement fait qu’un seul article sur cette palette, que j’adore et que je dirais même être certainement ma préférée ex-aequo avec la Naked 3, je viens donc réparer cette erreur. La Naked Heat de Urban Decay est sortie en Aout en France et elle rencontre un franc succès bien méritée. Les teintes chaudes orangées sont à la mode et Urban aurait eu bien tort de pas surfer sur la vague comme ses consoeurs. Je vous avais proposer 2 makeups assez simple, il était donc temps que je joue la carte de l’intensité en dégainant mes super faux-cils Huda Beauty. Je sais, cela ne change pas trop de d’habitude mais cela veut bien dire que je les apprécie vraiment!

Voici le makeup

naked heat

 

La palette et les faux-cils ne sont bien sûr pas suffisant pour réaliser ce look, j’ai complété avec de l’eyeliner, des crayons yeux, du mascara et l’inévitable crayon sourcils. Voici la liste de tout ce que j’ai utilisé

Palette Naked Heat de Urban Decay

Eyeliner feutre Texaliner de Cargo Cosmetics

Crayon khôl Always Sharp waterproof en teinte Raven (noir) de Smashbox

Crayon eyeliner Always Sharp 3D Sparks (marron fonccé) de Smashbox

Mascara Super Size Fat Lash de Collection Cosmetics

Faux-cils Faux Mink Farrah de Huda Beauty

Crayon sourcils Brow Definer de Anastasia Beverly Hills

 

naked heat

 

Pour ce maquillage, j’ai privilégié les tons mats et j’ai utilisé les teintes les plus sombres de la palette qui , ne faut d’ailleurs pas craindre de tout, ces teintes là, car elles sont encore assez éloignées du noir donc pas trop de risque de vous retrouver avec un placard noir sur les yeux et pour limiter le risque si vraiment vous avez peur d’avoir la main trop lourde, prélever une petite quantité avec un pinceau fluffy et diffuser délicatement sur la paupière. Pour être vraiment tranquille, déposer au préalable un fard clair sur toute la paupière mobile, la matière glissera encore mieux.

Pour rappel, voici toutes les teintes disponibles dans cette magnifique palette:

 

NAKED HEAT

 

Pour en revenir aux teintes sombres, en ce qui me concerne, je n’étais pas effrayée et j’ai même utilisé un pinceau encore mouillé de son nettoyage ce qui a l’effet d’intensifier la teinte du fard. J’ai donc utilisé les teintes Ashes, En Fuego et Cayenne pour donner de la définition et de l’intensité au maquillage, Cayenne est celui que j’ai appliqué sur l’arcade sourcilière pour créer un halo autour de ma paupière, principalement sur la partie externe sinon je perdais en luminosité et « fermais » un peu mon œil. Ashes et Cayenne ont aussi servi pour mon ras de cils inférieur. J’ai au préalable tracé mon ras de cils inférieur avec le crayon marron Smashbox pour être sûr que l’intensité tienne toute la journée.

 

NAKED HEAT

 

Les fards clairs ont été positionnés dans des zones toujours très logique. Au coin interne de l’œil, la partie interne de la paupière mobile et sous le sourcil. La plus claire Chaser est celle qui a été ajoutée en dernier sur les points culminants: sous la tête du sourcil et le coin interne. Les 2 autres Sauced  et Low Blow ont été mis de façon plus large et surtout de façon à bien se fondre avec les teintes foncées, donc pour cela , pas de secrets, il faut prendre le temps de dégrader. Et plus, vous prenez le temps de le faire, plus vous obtenez un joli résultat où les teintes sont bien fondues.

 

naked heat

 

On aurait pu s’arrêter la, le maquillage aurait pu être très joli avec juste une touche de mascara mais comme j’avais envie de mettre des faux cils, et des plutôt très longs et volumineux, il fallait ajouter un peu d’intensité pour que le maquillage ne disparaisse pas derrière les faux-cils.

Cela m’a permis de réessayer l’eyeliner feutre Texasliner de Cargo que j’avais un peu laisser de coté car je trouve la mine un peu trop épaisse. Il ressemble à un gros marqueur, la pointe est néanmoins fine mais comme la texture reste souple, elle a tendance à s’écraser un peu sur le ras de cils lors de l’application donc je l’utilise uniquement parce que je ne veux pas un trait très fin. Pour celles qui ne connaissent pas la marque Cargo, c’est normal, elle n’est pas vendue en France, je l’ai trouvé sur le site BeautyBay.com dont je vous ai déjà parlé ici. J’ai appliqué l’eyeliner feutre uniquement sur le ras de cils supérieur.

Eyeliner liquide texasliner de Cargo cosmetics

Comme mentionné plus haut, j’ai ajouté aussi les crayons yeux Smashbox, le Raven qui est le noir, dans le muqueuse inférieure de l’œil et le 3D Sparks qui est le brun foncé en base sur le ras de cils inférieur avant d’appliquer les fards. Le tout contraste avec les fards à paupières et les fait ressortir un peu plus.

J’ai aussi utilisé un mascara avant la pose de faux-cils, étape à ne pas zapper si vous ne voulez pas qu’on distingue vos vrais cils des faux, surtout si vous avez comme des cils qui ne sont pas naturellement recourbés. Cela permet aussi d’avoir une assise pour les faux-cils. J’ai testé le mascara Super Size Fat Lash de Collection qui est probablement la marque anglaise la moins chère que l’on puisse trouver en Angleterre. Elle est bien évidemment vendue chez Superdrugs, le magasin cosmétique avec toutes les marques pas chères (Rimmel, Barry Max Factor, etc…). Ce mascara a défaut d’être extraordinaire offre un joli résultat, plutôt discret avec certes de la longueur  et un noir intense mais pas un volume incroyable mais pour 2£ qui se plaint?

smashbox always sharp eyelinersuper size fat lash mascara de collection

 

Et on termine avec les faux-cils, j’ai choisi les Farrah de Huda Beauty qui sont extrêmement longs et avec beaucoup de volume, mais c’est comme tout, on s’y fait très bien! Ils sont très longs pour aller avec tous les types de yeux donc je dois couper un bon quart pour les porter. Si vous avez besoin de le faire aussi, toujours couper la partie externe (là ou les faux-cils sont les plus longs). Je me suis bien évidemment aussi occupée des sourcils, j’ai choisi le Brow Definer  de Anastasisa Beverly Hills aujourd’hui car il a un embout plus épais donc cela permet d’aller plus vite mas si vous voulez de la précision, préférez lui le Brow Wizz de la même marque, beaucoup plus fin!

 

farrah de huda beauty

 

Et on a fini! Voici le look final, j’aime beaucoup le résultat, les fards ressortent vraiment bien et cette palette est décidément une vraie réussite! L’optio sans faux-cils fonctionne aussi très bien si vous n’êtes pas très à l’aise avec mais j’avais envie de m’amuser et surtout de cadrer avec la nouvelle ville dans laquelle je vis, à savoir Londres ou les rayons faux-cils sont beaucoup plus grands et représentés!

 

naked heat et farrah de huda beautynaked heat et farrah de huda beauty

naked heat et farrah de huda beauty

naked heat et farrah de huda beauty

 

2 maquillages avec la palette Naked Heat de Urban Decay

Cela fait quelques semaines que les images de cette fameuse nouvelle palette d’Urban Decay circulent sur les réseaux sociaux, la Naked Heat qui est déjà la 6ème palette Naked proposée par la marque (Naked, Naked 2, Naked 3, Naked Smocky, Naked Ultimate basics).

J’ai eu la chance de la recevoir en avant-première car je travaille pour Urban Decay. Et ca tombe très bien car elle me tentait bien! Mais j’aurais du attendre le 1er aout, date à laquelle elle sera disponible sur le site de Sephora France. Je suis donc ravie de cette petite avance. Et je n’ai pas attendu des jours avant de l’essayer, je vous ai déjà préparé 2 maquillages rapides, car oui, je les ai réaliser avant d’aller travailler, j’aime ne pas me maquiller sur mes 2 jours off.

Voici déjà un aperçu

Naked heat Urban Decay

 

Les couleurs de cette palette sont inspirées par le désert californien, on rappelle que le siège de Urban est à Newport Beach, d’où ses jolis tons orangés. 12 teintes qui partent du beige clair jusqu’au marron foncé en déclinant le orange au passage.

 

Naked heat Urban Decay

Elle décline différentes textures: du mat et du satiné voir légèrement métallisé. Elle change à ce niveau là par rapport aux autres Naked qui comportaient 3 à 4 teintes mates, ici on en compte 8 et il n’y a aucun fard pailletés. Une certaine sobriété donc qui devrait plaire à pas mal d’entre nous J’avoue beaucoup apprécier les teintes satinés notamment Scorched et Dirty Talk.

 

Naked heat urban decay

Mais les 2 teintes qui devraient remporter tous les suffrages sont, je pense, He Devil et En Fuego, 2 teintes mates bien pigmentées et qui définissent bien l’ambiance Caliente de la palette.

 

Naked Heat Urban Decay

 

Il y a aussi de la nouveauté coté packaging, la palette est doublement emballé, la marque en profite pour décliner son thème autour de la chaleur et c’est plutôt sympa je trouve. La palette en elle-même a un packaging qui ressemble à la Naked Smocky: avec des angles droits et toujours bien solide. Il y a un joli dégradé sur le dessus de la palette avec un petit effet en relief, elle se démarque un peu des autres Naked et ce petit effort de style est très réussi.

Naked Heat Urban Decay

Naked Heat Urban Decay

Juste un petit bémol sur le pinceau double embout qui est aussi présent comme sur les autres éditions. Ce sont 2embouts que je qualifierai de « fluffy » qui sont donc très bien pour dégrader et estomper et poser une couleur de façon légère mais il manque l’embout plat qui dépose la matière avec beaucoup de pigments comme sur les 3 premières et j’avoue que je trouve ça dommage, le pinceau seul ne me suffit pas pour effectuer un maquillage.

 

Venons-en au makeup, les fards sont faciles à utiliser, bien pigmentés et pas de différences d’intensité comme cela a pu arriver sur la Full Spectrum. Ces fards passent très bien pour des maquillages pour la vie de tous les jours. Bien évidemment, ces tons chauds marron/orangé fonctionnent sur tous les types d’iris. On peut quand même signaler qu’ils sont particulièrement adaptés aux yeux bleus puisque l’orange est la couleur complémentaire du bleu.

 

Pour la première proposition, je suis restée sur une intensité médium et j’ai privilégié les fards mats. Comme souvent ces dernières temps, j’ai maquillé les sourcils avec le Brow Wizz  et le Clear Brow Gel de Anastasia Beverly Hills que je trouve génial et puisque je l’ai testé pour le blog, je l’utilise aussi dans la vie de tous les jours, le mascara Pump’n’Volume de Dior, qui est bien pour le volume mais qui fait un peu des paquets et qui est surtout hyper galère à démaquiller.

IMG_6513

IMG_6787

Voici le résultat:

Naked Heat de urban decay

Naked Heat de urban decay

Naked Heat de urban decay

 

Pour le 2ème maquillage, j’ai associé la palette avec un eyeliner noir et j’ai donc poussé l’intensité. J’ai utilisé aussi bien des fards mats que satinés. Le contraste avec l’eyeliner noir fait encore plus ressortir les couleurs;

Naked Heat de urban decay

Naked Heat de urban decay

Naked Heat de urban decay

 

J’espère que ces explications et ces photos vous aideront à déterminer si il vous faut absolument cette palette, en ce qui me concerne, je la trouve de très bonne qualité avec de jolies couleurs que je n’avais pas encore vraiment dans ma collection makeup.