Archives par mot-clé : paris

English natural vs naturel Francais

file (1)

Un petit article pour vous montrer les différences que j’ai pu constater dans l’interprétation du maquillage naturel entre les françaises et les anglaises!

Sur la gauche, la version anglaise et et sur la droite, la française. Attention, aucune de ses versions n’est mauvaise, je trouve juste amusant de constater les différences.

Principalement, on peut remarquer que la version anglaise est un peu plus charger et encore, j’aurais pu en mettre plus, la principale raison, je pense, c’est que pour les anglaises, le naturel ne dépend pas de l’intensité ou de la couvrance mais des tons utilisés, tant qu’on reste dans des teintes neutres, pour elles, c’est naturel.

La française en revanche, mise sur la légèreté dans tout: la couvrance et l’intensité. Donc, un teint beaucoup plus léger (vous remarquerez que le teint est moins lumineux sur la photo car la peau est moins maquillée et ne prends donc pas la lumière de la même façon que sur la version anglaise) et quasiment pas de fards à paupières, surtout pas de l’eyeliner, est un vrai nude sur les lèvres.

Pour la version anglaise, voici les produits utilisés

IMG_9699

IMG_4674

IMG_9766

Le teint est complet, fond de teint, highlighter et poudre, j’aurais pu ajouter un anticernes, je n’en utilise jamais donc j’ai oublié mais les anglaises sont généralement d’accord pour un peu de correcteur et en ce qui concerne le makeover studio ou je travaille, demandent aussi un contouring!

Le rouge à lèvres est dans des tons plutôt discret mais peut être un plus marqué comme celui que j’ai choisi, en l’occurrence le Icon de Huda Beauty. Et c’est une demande que j’ai quasiment systématiquement sur les maquillages dit « naturels », un trait d’eyeliner noir.

Pour le maquillage naturel français, j’ai utilisé

IMG_9546

IMG_9609

Le teint est très soft, j’ai uniquement utilisé le fond de teint en poudre compact de Bare Minerals, j’ai aussi uniquement utilisé le Bronzer de la palette de contouring de Smashbox. J’ai remarqué que souvent quand je laisse le choix entre un blush ou bronzer, la cliente française va préférer la 2 ème option.

Pas de fards à paupières, j’ai utilisé ma palette de fard à sourcils de Too Faced pour les sourcils et ombrer légèrement les paupières. Et le rouge à lèvres reste très nude, ici le Bombshell de Huda Beauty.

 

Encore une fois, 2 maquillages parfaitement valables, la version française est bien évidement plus rapide à réaliser. Et les options sont infinies mais ce sont les résultats des constations que j’ai pu faire dans le studio ou je travaille actuellement à Londres et pendant mes années à Paris à travailler pour différentes marques de maquillage.

Make Up Forever, une belle histoire

make-up-forever-tres-vichy

 

La plupart d’entre vous le savent, je suis maquilleuse depuis maintenant 13 ans et je suis amenée de temps e temps à faire des formations ou me renseigner à titre personnel sur des marques, la plupart maquillage mais certaines sont plus axées soin ou parfum.

En l’occurrence, aujourd’hui, je vais vous parler de ce qui est le plus proche de moi, une marque de maquillage et professionnelle qui plus est: il n’y aucun suspense, tout est dit dans le titre Make Up Forever (la photo ci dessus est le look proposé par Make Up forever pour le printemps 2011, un de mes préférés!).

Avec Mac, c’est certainement la marque de maquillage professionnelle la plus connue du grand public. Enormément de maquilleuses et maquilleurs français apprennent leur métier avec cette marque et elle est très facile à trouver puisque distribuer chez Sephora, je me suis dit que c’était donc la candidate idéale pour un article qui revient sur l’historique de la marque.

 

Dany-Sanz-Make-Up-Forever

 

Tout démarre avec Dany Sanz, la créatrice de la marque. Elle a d’abord fait les Beaux-Arts et a commencé a travailler dans le théâtre en  tant que décoratrice. Les maquilleurs du théâtre sont venu solliciter son aide un jour qu’on leur demandait de réaliser des maquillages plus artistiques, ils avaient pu apprécier son travail de peintre et lui ont proposer de transposer son travail sur des visages.

C’est donc un peu par hasard que Dany Sanz a commencé le maquillage mais l’expérience s’étant révélée concluante et elle décida très vite d’étendre sa créativité aussi sur le corps. Le body painting n’existait pas encore vraiment à l’époque puisque personne n’en avait eu encore l’idée, mais c’est devenu une des passions de Dany et un des piliers fondateurs de la marque Make Up Forever.

Elle considère le Body Painting comme un moyen d’expression à part entière et commence à l’enseigner. Elle se fait aussi remarquer en tant que maquilleuse artistique grâce à ses créations et attire l’attention des médias et des professionnels

Dans les années 70, Danny décide de créer son école de maquillage à Paris, la 1ère du genre en Europe. Elle propose bien sûr des cours axés sur le maquillage artistique mais se retrouve très vite limitée par le peu de choix de produits à disposition à cette époque. Sous l’impulsion des élèves de son école, elle décide de créer ses propres produits de maquillage, la légende raconte même que ce sont ces mêmes étudiants qui ont participer au financement des produits. Danny élabore les produits, leurs compositions, textures toute seule dans sa cuisine;

Le succès est également au rendez-vous pour son école de maquillage et elle décide d’officialiser sa ligne de maquillage en 1984, date à laquelle nait sa marque: Make Up Forever

Le nom a d’ailleurs été trouvé au sein de son école, le mot Makeup était déjà universel à l’époque et Forever sonnait bien et s’est avéré bien pensé quand on connais le succès que la ligne Aqua (waterproof et longue durée) a eu par la suite.

 

poupoune in make up land- make up forever, 5 rue de la boétie

Tout se passe désormais au 5 rue de La Boétie dans le 8ème à Paris ou elle enseigne le maquillage la journée et s’enferme dans le sous-sol souvent accompagnées de quelques élèves l nuit pour élaborer des nouvelles formules pour sa marques. La boutique Make Up Forever n’a d’ailleurs pas changé de place et vous la trouvez toujours à cette adresse (la photo est empruntée à Poupoune In Make Land pour cet article de juin 2010.)

Jusqu’au début des années 90, la marque s’étend et elle est à l’usage des professionnels qui la plébiscite dans le monde entier notamment informés par cette communauté d’anciens élèves venus de tous les pays et qui ont continué à propager la bonne parole une fois rentrés chez eux. La marque a en effet proposée rapidement un large choix de produits, notamment sa collection de 100 fards à paupières en mono mais aussi des produits qu’elle était la seule à proposer à l’époque: des poudres irisées, des pigments purs, des paillettes et des palettes de rouges à lèvres.

 

make-up-for-ever-maquillage

 

La marque s’ouvre ensuite au grand public aidé en cela par la création de la 1ère usine de la marque aux portes de Paris qui lui permet ainsi de se commercialiser à une plus grande échelle et de garder une fabrication française.

Elle débarque en 1996 chez Sephora et intègre le géant mondial LVMH en 1999, Dany Sanz reste en charge de la création produits et ne perd pas de vue sa passion pour l’enseignement puisque la Make Up For Ever Academy ouvre ses portes en 2002 à Paris, elle sera suivie par d’autres un peu partout dans le monde, on peut citer New York, Séoul, Hong Kong mais aussi Bruxelles et Helsinki. En 2015, Make Up Forever créé une école spécialisée en maquillage cinéma, La TV & Cinéma Academy à la cité du cinéma à Saint, celui-là même initié par Luc Besson qui est un énorme pôle cinématographique ou sont tournés entre autres Le Bureau des Légendes (série Canal Plus) ou Lucy de Luc Besson (2014).

 

Make Up Forever garde encore aujourd’hui son ADN et propose des produits à l’usage des professionnels (effets spéciaux, maquillage artistique) et aussi des produits pensés pour les professionnels mais qui rencontrent aussi un franc succès auprès du grand public: la gamme HD et maintenant Ultra HD qui proposent des fonds de teint, correcteurs ou poudres invisibles sous l’œil des caméras mais qui sont aussi parfaitement transposable dans un usage quotidien ou le teint est ainsi lumineux et corrigé sans effet de matières ou textures.

La marque a depuis fait de nombreuses collaborations avec le milieu artistique. En 2010, elle proposait un magnifique rouge à lèvres Moulin Rouge issue de sa collaboration avec le cultissime cabaret parisien du même nom. Mais aussi en 2012, la maquilleuse Gina Brooke a utilisé la marque pour réaliser tous les looks de Madonna lors du MDNA World Tour, notamment la gamme Aqua qui lui garantissait une tenue parfaite.

 

20120831-news-madonna-mdna-tour-gina-brooke-04

 

On termine avec la nouveauté de la marque, le fond de teint Waterblend composé à 80% d’eau et qui promet un fini ultra naturel et waterproof. Ce n’est pas vraiment une nouveauté puisqu’il existait déjà depuis pas mal d’années. Il a été amélioré au niveau de la texture et des actifs hydratants qui le compose. Il fait l’objet d’une campagne avec certains influencées en ce moment, le Waterblend Challenge où ils testent sa tenue tout au long de la journée.

 

Je pourrais continuer encore très longtemps mais l’idée était de présenter l’histoire de la marque, j’espère qu’elle vous aura intéressé et que vous aurez retenue l’essentiel, c’est une marque française créer par une maquilleuse professionnelle qui a déjà plus de 30 ans d’existence.

Sephora lance un nouveau concept: le Sephora Flash

Sephora flash, 66 rue de rivoli, paris

 

 

La boutique a ouvert depuis 3 semaines et elle se situe au cœur de Paris au 66 rue de Rivoli. C’est un nouveau concept de magasin: le Sephora Flash qui se veut « connecté »  et propose des services inédits dans cette enseigne. J’ai fait un petit tour en magasin et j’ai pris un maximum de photos histoire que vous vous fassiez une idée aussi par vous-même en plus de mes commentaires éminemment pertinents!

 

Elle est plutôt de  petite taille cette boutique car une de ses spécificités, c’est le service de livraison gratuit en magasin le lendemain de l’achat. C’est-à-dire que très peu de marques sont représentées physiquement, priorité absolue est donnée aux marques exclusives. Pour celles qui ne sont pas familières avec le jargon Sephora, cela signifie que ces marques sont vendues uniquement chez Sephora ou si elles sont distribuées ailleurs, c’est dans des concepts comme les Galeries Lafayette ou le Printemps (en gros, vous êtes sûr de pas trouver du Urban Decay ou Benefit chez Marionnaud ou Nocibe).

Mais les marques non présentes dans ce magasin sont quand même disponible à la vente via la commande en ligne directement dans la boutique. Vous vous retrouvez avec un panier virtuel matérialisé par une carte en libre service dans le magasin. Cela reste encore assez obscure pour les clientes puisque l’on n’a pas l’habitude de ressortir de chez Sephora les mains vides mais c’est effectivement ce qui se passe si vous venez acheter du soin Clinique ou des parfums Dior (par exemple), vous les payez le jour même et vous venez les récupérer gratuitement en magasin le lendemain ou pour les flemmardes, il est possible de se faire livrer chez soi, sachant que la livraison n’est gratuite qu’à partir de 60 euros d’achat.

Ceci est très vrai pour les parfums qui sont tous présents en testeurs mais le stock produit vente ne l’est pas.

 

Pour être un peu plus clair, voici les marques présentes en magasin, commençons par le maquillage:

Sephora flash, 66 rue de rivoli, paris

Sephora flash, 66 rue de rivoli, paris burberry

Pour la première image, de gauche à droite et de haut en bas: Bare Minerals, Marc Jacobs, Benefit, Make Up Forever, By Terry, Black Up, Nars, Too faced et Urban Decay. Et je lui ai fait une place à part car elle est encore toute nouvelle chez Sephora: Burberry maquillage qu’on retrouve chez Sephora uniquement dans cette nouvelle boutique et aux Champs Elysées.

Inutile de vous dire que le maquillage représente (depuis les 3 semaines d’ouverture) 75% du chiffre d’affaire de la boutique, cela sans oublier le maquillage Sephora bien évidemment présent dès l’entrée du magasin. Cette prise de pouvoir du maquillage est aidée aussi avec le Lash Bar qui propose un large choix de faux-cils et la pose offerte à chaque achat, vous retrouvez aussi le bar à maquillage ou des prestations tarifées sont proposées et l’incontournable Brow Bar de Benefit. Les ongles sont présents avec un corner de la marque Formula X et on retrouve aussi les extensions de cheveux par Hershesons.

 

Sephora flash, 66 rue de rivoli, paris

Les exclusivités sont présentes en soin et en parfum, on retrouve notamment les fragrances Juliette Has A Gun et les Serge Lutens et pour ce qui est du visage, Glamglow et Erborian sont en autres de la partie. A coté du soin d’ailleurs, j’ai eu la joie de constater que les Beauty To Go n’avaient pas été oubliés, une selection de produits en format mini et forcément à plus petit prix de la marque Sephora mais aussi de marques exclu qui englobe le soin, le maquillage et les accessoires.

Sephora flash, 66 rue de rivoli, paris

 

Pour revenir aux services spécifiques à ce nouveau Sephora Flash, vous avez la possibilité de recharger votre téléphone en magasin pendant que vous vous faites maquiller au bar à maquillage par exemple, les échantillon sont à la carte grâce au Mini Beautic, un écran digital qui vous laisse choisir après avoir scanner votre ticket de caisse (pour les parisiennes, le concept existe déjà au Sephora Beaugrenelle).Et last but not least, Sephora ne serait pas vraiment dans l’air du temps sans proposer un miroir à selfie ou on peut donc se prendre en photo, le service est accessible à tous, même sans achat, et une fois le sefie réussi, vous pouvez vous l’envoyer sur votre email et/ou le partager sur les réseaux sociaux. Pour l’avoir bien sûr personnellement tester, c’est très raide, l’émail est envoyé en moins de 2 minutes.

 

Sephora flash, 66 rue de rivoli, paris

Pour finir, les encaissements par carte bancaire sont recommandés puisque chaque conseillère porte sur elle une caisse mobile qui ne rend donc pas les espèces et l’espace caisse à proprement parler est très petit et se situe à côté de la « gift factory » qui est le terme un peu pompeux pour les papiers cadeaux.

Le concept est intéressant et j’avoue que la mise en avant des marques exclusives de maquillage me plait beaucoup. Après, il n’est pas forcément compréhensible instantanément pour tout le monde et si typiquement vous venez faire un achat de dernière minute, ce n’est pas le meilleur magasin pour ça car très peu de références et marques sont disponible immédiatement à l’achat. Le temps nous dira si ce nouveau concept rencontre son public mais l’idée est intéressante et contrairement à ce que certains auraient pu s’imaginer, l’innovation ne se fait pas au détriment d’emplois puisque les conseillères sont présentes en magasin comme dans les autres boutiques.