Jennifer Mulertt : Make up Artist

Une maquilleuse qui blogue

RuPaul Archive

lundi

31

juillet 2017

0

COMMENTS

Rupaul’s Drag Race a une mauvaise influence sur moi

Written by , Posted in Beauty/Makeup

On va commencer par expliquer l’émission pour celles qui ne la connaitrait pas. Car oui, Rupaul’s Drag Race en est une, c’est une compétition de Drag Queen qui se mesurent les unes aux autres dans le cadre de différentes épreuves avec une élimination toutes les semaines jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’une. Rupaul présente et préside le jury de l’émission.

Pour celles qui ne connaitraient pas Rupaul, c’est un Drag Queen très connue qui a beaucoup été médiatisé dans les années 90, il a notamment été la première égérie pour Mac cosmetics et a fait des apparitions à la télé et au cinéma et pas forcément en Drag Queen.

L’émission existe depuis 2009 mais j’en ai vraiment entendu parler par le biais de youtubers beauté que je regarde, notamment Nikkie Tutorials et Patrick Starr qui commentent beaucoup l’émission. J’ai enfin pu voir ce que cela donnait grâce à Netflix qui diffuse la saison 6 et 7 en ce moment. Et je dois dire que je suis fan! Les candidats sont testés sur leurs talents de comédiennes, danseuses, stylistes et leurs personnages, le maquillage est bien sûr une partie importante de leur transformation et c’est super impressionnant les changements de visages que cela entraîne. Le pouvoir du maquillage poussait à l’extrême!

Cela m’a donné envie de m’amuser un peu avec mon maquillage  et voici ce que cela donne!

DRAG QUEEN INSPIRED MAKEUP

 

Et c’est vraiment jouissif de tout exagérer, on agrandit la bouche, les paupières, on fait un contouring de l’extrême, on mets des faux-cils et le tout ensemble reste cohérent. Ce n’est bien sûr pas portable pour la vie de tous les jours mais en soirée un peu festive, ça passe!

C’est d’autant plus fun pour moi que je ne fais habituellement pas de contouring et que je met très peu de fond de teint, je sens vraiment la transformation et je pense que je n’y suis pas allée aussi à fond que les vrais Drag Queen mais je n’en resterai pas là et réessaierai très prochainement.

Je n’ai notamment pas recréé ma ligne de sourcils au dessus de la vraie car je n’avais pas tout ce qu’il fallait pour cacher les vrais et la plupart des drag queen ne s’embêtent pas avec ça car soit ils rasent leurs vrais sourcils ou ils les réduisent au minimum ce qui change grandement la donne.

Pour détailler un peu le maquillage, on va commencer par les yeux:

URBAN DECAY HUDA BEAUTY

URBAN DECAY HUDA BEAUTY

 

L’idée du maquillage est bien sûr d’agrandir les yeux, entre autres pour qu’ils puissent être visible de loin car les Drag Queen travaillent principalement sur scène et aussi parce qu’ils sont une version exagérée de la femme.

J’ai commencé par les sourcils que j’ai épaissi et allongé en respectant leur forme de départ, pour cela, j’ai utilisé le Brow Definer de Anasatasia Beverly Hills qui a un embout biseauté qui permet de rester précis en couvrant une surface plus importante que le Brow Wizz de la même marque qui est un crayon très fin.

Bow definer anastasia beverly hills

Les fards à paupières sont tous des Urban Decay et provienne de ma vieille palette maintenant, la 15 Years Anniversary (on a fêté les 20 l’année dernière) mais je la trouve toujours aussi géniale.

15 years anniversary Urban Decay

J’ai tracé un trait d’eyeliner très noir et beaucoup plus long qu’à mon habitude, pour avoir l’intensité adéquate, les eyeliners liquides sont toujours plus intenses que les feutres donc j’ai opté pour le Razorsharp en teinte Perversion de Urban Decay qui est un noir ultra pigmenté avec une tenue waterproof.

eyeliner razorsharp perversion urban decay

Et last but not least, les faux-cils, j’ai choisi les plus longs et épais que j’ai en ma possession de Huda Beauty car c’est vraiment une marque qui fait des faux-cils de qualité qui ont un bonne découpe et que l’on peut réutiliser plusieurs fois. En l’occurrence, j’ai posé les Farrah:
farrrah de huda beauty

 

On passe aux lèvres, ou je me suis fait un plaisir d’en faire trop, une bouche rose intense avec un cœur plus clair pour accentuer le coté pulpeux:

jeffree star cosmetics watermelon soda et 714

J’ai au préalable fait le contour de mes lèvres en débordant légèrement autour, c’est largement suffisant dans mon cas. J’ai combiné 2 rouges à lèvres de Jeffree Star Cosmetics qui faisaient partie de sa collection été 2016. Le plus foncé, le Watermelon Soda que j’ai appliqué principalement en contour, et le 714 au cœur des lèvres qui est un rose très clair, je les ai ensuite fondu en tapotant au doigt. Pour accentuer encore plus le volume, j’ai terminé avec un gloss, le Sexy Mother Pucker en teinte Candy Glow de Soap & Glory.

WATERMELON SODA JEFFRRE STAR

714 JEFFREE STAR

SEXY MOTHER PUCKER SOAP AND GLORY

 

Le teint serait compliqué à détailler mais histoire d’assurer sur la couvrance, j’ai remplacé mon fond de teinte habituel par l’anti-cernes Naked Skin de Urban Decay. Pour le contouring, j’ai utilisé ma palette de fonds de teint crème Ben Nye qui contient des teintes pour les peaux noirs jusqu’au teint porcelaine. Et j’ai poudré a la poudre libre Halo de Smashbox. Un coup d’highlighter avec le Mary-Lou Manizer de The Balm qui est très intense et un blush rose froid foncé de la palette Naked Flushed Sesso de Urban Decay.

 

mary-lou manizer the balm

 

Sur les photos, on voit moins le travail du teint, je suis allée faire les photos au soleil et cela a un peu « bouffé » le tout! Mais l’idée générale était de m’amuser avec le maquillage et c’est chose faite! Le coté très théâtral du maquillage Drag Queen m’amuse beaucoup et au final il n’y a pas vraiment de règles, on peut faire du très coloré comme du très sobre. On accentue ou on réinvente les traits de son visage. Je vous laisse avec quelques photos supplémentaires:

 

drag queen

DRAG QUEEN

mardi

28

juin 2016

0

COMMENTS

Mac, un peu d’histoire

Written by , Posted in Beauty

maclovesbarbie

 

Pour celles et ceux qui suivent ce blog, vous savez déjà que je ne vais pas parler d’Apple mais bien de la marque de maquillage connue de tous qui et que l’on peut shopper un peu partout dans le monde. (la photo ci dessus est une de mes collections préférées de Mac, « Barbie loves Mac » sortie en 2007)

Mais revenir sur les débuts permet de comprendre pourquoi Mac est aussi populaire et conserve encore et toujours ce statut de marque professionnelle.

Tout d’abord, la marque est créée à l’initiative de Frank Toskan et Frank Angelo partenaire dans le travail et dans la vie. Le premier est un maquilleur photographe, le second le propriétaire du salon de beauté The Hair Cutting Place. Ils trouvaient que les produits de maquillage disponible sur le marché ne correspondaient au niveau de qualité requis pour les professionnels lors de shooting photos ou de défilé de mode.

Ils ont commencé à fabriquer eux-mêmes leurs produits dans leur cuisine puis a les donner à leurs amies mannequins. Tout a commencé par le bouche à oreille mais très vite la demande à augmenter tant et si bien que la marque a été officiellement créée en 1984 à Toronto au Canada ou la marque a obtenu un corner dans un magasin.

Les innovations sont multiples: Mac est la première marque à employer des maquilleurs professionnels sur leurs corners, de même, au lancement de la marque, les autres marques de cosmétiques privilégiaient le soin, Mac était et reste une marque de maquillage. Ses packagings noir étaient la volonté de ses 2 créateurs, aussi simple que cela puisse paraître, cela les démarqua des autres marques qui avaient des packagings assez clinquants.

makeup estee lauder

 

Madonna, avec d’autres célébrités, a contribué à l’image de la marque. Pour sa tournée Blonde Ambition en 1990, Mac lui a créée le rouge à lèvres Russian Red.

madonna-blond-ambition-01

 

La première boutique Mac a ouvert à Greenwich Village à New York en 1991, beaucoup d’autres ont suivi, notamment en France ou la marque a été introduit pour la première fois en 1996 à Saint-Michel à Paris.

Entre temps, la marque a lancé sa collection probablement la plus connue, Viva Glam en 1994. En plein pendant l’expansion et la découverte du grand public du sida, les 2 créateurs de la marque ont décidé de créée cette collection et reversé l’intégralité de l’argent recueilli à des organisation luttant cotre cette maladie. Elle s’est notamment appuyée sur des personnalités, la première étant RuPaul, célèbre Dragqueen, suivie de beaucoup d’autres comme Cindy Lauper, Shirley Manson, Elton John, Miley Cyrus et dernièrement Ariana Grande.

viva-glam-de-m-a-c-la-campagne-originale

 

L’expression de son originalité a toujours été plébiscitée par la marque, cela se reflète dans le choix de ses diverses égéries qui viennent aussi bien du monde de la mode,cinéma, musique ou même encore sport avec des degrés divers de célébrités, l’individualité prime. Cela se vérifie aussi en magasin ou les maquilleurs ne sont pas tous habillés ou maquillé de la même manière, vous avez du croiser et cela depuis pas mal d’années, des maquilleurs dans leur boutique avec des piercing ou tatouages apparents, des maquillages parfois très poussés et des styles vestimentaires qui leurs sont propres et que vous ne retrouvez pas dans les parfumeries ou les employés ont l’obligation de se plier à pas mal de règles.

Mac a connu une expansion mondiale très rapide notamment grâce à son rachat par le groupe Estee Lauder en 1994, majoritaire à 51%, il laissent le contrôle artistique à ses 2 créateurs jusqu’en  1997 ou Frank Angelo décède d’une crise cardiaque puis fin 1998 lorsque Frank Toskan revend ses parts au groupe. On ne s’en rend pas forcément compte mais le groupe Estee Lauder est assez big, on y trouve les marques Clinique Smashbox, Bobbi Brown, Crème de la Mer, Aveda, Bumble & Bumble, Tom Ford et beaucoup d’autres marques pas forcément distribuées en France.

Le groupe a continué à s’entourer de maquilleurs de talents, on peut citer Val Garland qui a assuré pas mal de visuels pour Mac tout en étant aussi maquilleuse pour les défilés Alexander McQueen et pour Lady Gaga. Mac est un grand pourvoyeur d’équipes maquilleurs pour toutes les Fashion Week à travers le monde puisque on le rappelle, la marque était avant tout destinée pour les professionnels et elle continue aujourd’hui à les séduire.

Je suis moi-même en possession de quelques produits, même si je diversifie au maximum les marques avec lesquelles je travaille car il y a du bon à prendre chez tout le monde. Mac reste très pratique notamment parce qu’en tant que professionnel, nous bénéficions d’une carte pro qui nous donne des réductions sur toute la gamme. Voici quelques photos des plus présentables en ma possession, comme beaucoup j’ai une passion coupable pour leurs rouges à lèvres!

rouges à lèvres mac

fards à paupières mac
blush mac